Enseignements européens et internationaux

Programme d'assistants de langue vivante étrangère

Programme d'assistants de langue vivante étrangère en France

Le programme d'échange des assistants de langue vivante, financé par le ministère de l'éducation nationale, concerne 4487 assistants originaires de 60 pays qui participent en France à l'enseignement de leur langue et de leur culture auprès des élèves des écoles, collèges et lycées pour la rentrée 2018.
Depuis 2004, le Centre international d'études pédagogiques (CIEP) coordonne la gestion de ce programme pour ce ministère. Dans ce cadre, il conduit la campagne de recrutement et d'affectation des assistants dans les académies et vice-rectorats.
La direction générale de l'enseignement scolaire arrête, quant à elle, la ventilation par langue et par degré en fonction des choix proposés par les académies dans le respect de leur plafond d'emplois et en fonction de leur politique des langues.

Objectif

L'objectif général de ce programme est de permettre aux assistants de mieux connaître la langue et la culture françaises et d'apporter, au sein des écoles et des établissements, leur authenticité. Ils permettent d'augmenter les occasions d'exposition à une langue vivante étrangère et constituent un levier pour améliorer les compétences linguistiques et culturelles des élèves.

De nombreux assistants de langue expriment leur satisfaction à l'issue de leur expérience d'une durée de 6 à 7 mois.

Vidéo : témoignages d'assistant(e)s de LVE

Cadre réglementaire

La circulaire n° 2016-080 du 17 mai 2016 publiée au BO n° 20 du 19 mai 2016 relative au programme des assistants de langues vivantes étrangères définit leur statut, la durée de leur mission, leur affectation, leur mission ainsi que le rôle des différents acteurs au niveau national, académique, de l'école et de l'établissement.
Cette circulaire précise également que les assistants peuvent être affectés à titre exceptionnel à la fois dans le premier degré et le second degré. Dans ce cas précis, l'arrêté de nomination de l'assistant prévoit une affectation à titre principal dans l'établissement du second degré et une affectation à titre secondaire dans l'école. La prise en charge de l'assistant et la consommation du support concerné relèvent exclusivement du programme 141. Il est souhaitable que le nombre d'heures attribué au collège soit supérieur à celui attribué à l'école/aux écoles.
Par ailleurs, cette double affectation est au service d'un projet d'établissement et d'école d'un même bassin ayant pour objet de faciliter la continuité pédagogique tout au long du cycle 3 ainsi que la liaison entre une école/des écoles et un collège. Il est souhaitable qu'un référent soit identifié dans les différents lieux d'affectation afin de garantir à l'assistant un accueil et un accompagnement de qualité au cours de sa mission.

Outils pour l'assistant et l'établissement

Mis à jour le 17 juillet 2018
Partager cet article
fermer suivant précédent