L'actualité d'éduscol

Journée internationale des femmes et des filles de science

La Journée internationale des femmes et des filles de science a lieu tous les ans le 11 février. Organisée par l'ONU, c'est pour tous une occasion de prendre position en faveur des femmes et des filles dans les sciences.

Un journée portée par l'ONU

La science et l'égalité entre les sexes sont indispensables pour réaliser les objectifs de développement durable, notamment le Programme onusien de développement durable à l'horizon 2030.

Ces 15 dernières années, la communauté internationale a entrepris d'importants efforts pour inspirer et promouvoir la participation des femmes et des filles à la science.

Cependant, les filles continuent de se heurter aux stéréotypes qui les détournent des carrières scientifiques et les empêchent de réaliser tout leur potentiel. Les femmes restent une minorité parmi les chercheurs et les décideurs dans le domaine scientifique.

L'Education nationale s'engage

Aujourd'hui, l'éducation nationale agit pour la diversification des choix d'orientation des filles et des garçons pour une meilleure insertion dans l'emploi.

Un enjeu national et européen

Ce sont davantage des inégalités d'orientation que de réussite qui engendrent des inégalités de carrière entre les sexes.

En effet, les différences d'orientation entre filles et garçons ont des conséquences ultérieures sur leur insertion dans l'emploi, sur les inégalités professionnelles et salariales entre les femmes et les hommes. La progression des filles dans les filières scientifiques et techniques leur permettrait d'investir davantage des secteurs professionnels pourvoyeurs d'emplois mieux rémunérés.

L'Europe a besoin de plus de scientifiques pour atteindre l'objectif d'excellence scientifique et technologique défini par le processus de Lisbonne. Un des moyens retenus par la stratégie de croissance et de l'emploi de l'Union européenne consiste à augmenter la part des femmes dans les filières scientifiques et techniques.

Développer les partenariats

Différents partenariats permettent d'impulser des actions en faveur d'une orientation positive, loin des représentations stéréotypées.

Le ministère notamment a signé une convention avec trois associations, Femmes ingénieurs, Femmes et mathématiques, Femmes et sciences. Ces associations interviennent en milieu scolaire pour mieux faire connaître les métiers scientifiques aux femmes, pour donner une image dynamique de la science et proposer des rencontres avec des femmes qui ont choisi ces métiers.

Des actions éducatives scientifiques et technologiques pour lutter contre les stéréotypes

Les enseignants qui souhaitent s'inscrire dans cette démarche ont la possibilité de travailler sur l'égalité des filles et des garçons dans les domaines scientifiques au travers de différentes actions éducatives.

Science Factor

Le concours Science Factor propose aux jeunes, de la sixième à la terminale, de construire en équipe, pilotée par une fille, un projet scientifique ou technique innovant, une invention ayant un impact positif clairement démontré au niveau sociétal, économique ou environnemental.

Journées « filles et maths : une équation lumineuse ! »

Destinées à des filles en fin de collège, au lycée, et en classes préparatoires, elles ont pour but d'encourager les filles à s'orienter vers des études de mathématiques et plus généralement des études scientifiques et techniques. « filles et maths : une équation lumineuse ! »

MathC2+

Le projet MathC2+ est mis en place en partenariat avec la fondation Sciences mathématiques de Paris et l'association Animath. Il propose des stages mixtes de mathématiques à des élèves volontaires, dans un centre universitaire, pendant les petites vacances scolaires et s'inscrit pleinement dans les objectifs du plan sciences et technologies à l'École.

Olympiades nationales de mathématiques

Le concours des olympiades de mathématiques vise à développer le goût des mathématiques chez les élèves de première, toutes séries confondues. Il a également pour objectif d'inciter les jeunes filles, à se tourner vers les carrières scientifiques. Cette année son règlement a été modifé pour favoriser la mixité des équipes. 

Ressources

  • l'Onisep propose de nombreuses ressources pour déconstruire les stéréotypes et inciter les jeunes filles à se tourner vers les carrières scientifiques, techniques et industrielles. Egalité filles-Garçon 
  • Filles et garçons sur le chemin de l'égalité, de l'école à l'enseignement supérieur. Édition 2017. Cette série de données statistiques renseigne sur la réussite comparée des filles et des garçons depuis l'école jusqu'à l'entrée dans la vie active. Elle met en évidence des différences selon les sexes en matière de parcours et de réussite des jeunes, de choix d'orientation et de poursuite d'études entre filles et garçons, qui auront des incidences ultérieures sur l'insertion dans l'emploi ainsi que sur les inégalités professionnelles et salariales entre les femmes et les hommes.
Mis à jour le 09 février 2018
Partager cet article
fermer suivant précédent