L'actualité d'éduscol

Conseil scientifique de l'Éducation nationale

Le Conseil scientifique de l'éducation nationale crée au 10 janvier 2018, est un atout essentiel pour l'ensemble de la communauté éducative qui pourra ainsi bénéficier des dernières avancées de la recherche. Par ses travaux, par ses débats, le Conseil scientifique va éclairer la décision politique sur les grands enjeux éducatifs de notre temps.

Editorial de Monsieur le Ministre de l'Education Nationale

Le conseil Scientifique c'est quoi concretement ?

Le Conseil scientifique de l'Éducation nationale (CSEN) est un conseil scientifique placé auprès du ministère de l'Éducation nationale, ayant pour objet d'apporter avis et conseils dans le domaine de l'Éducation nationale et de promouvoir la recherche scientifique sur les pratiques éducatives.

Selon le ministère de l'Éducation nationale, « le Conseil, doté d'un pouvoir consultatif et composé d'une vingtaine de personnalités reconnues travaillant dans différentes disciplines scientifiques, pourra être saisi sur tous les sujets afin d'apporter des éclairages pertinents en matière d'éducation. »

Les fonctions générales assignées au Conseil scientifique de l'Éducation nationale sont :

  • éclairer la décision politique sur les grands enjeux éducatifs ;
  • alimenter, en complémentarité du Conseil national d'évaluation du système scolaire (CNESCO) et des inspections générales, la réflexion pédagogique, dans une approche interdisciplinaire ;
  • faire des recommandations pour aider les professeurs à mieux saisir les mécanismes d'apprentissage des élèves.

Les cinq axes particuliers de ce Conseil sont :

  • l'évaluation et l'intervention,
  • la formation et les ressources pédagogiques,
  • la pédagogie,
  • réduire les inégalités,
  • choisir des stratégies d'apprentissage adaptées aux enfants.

Composition du conseil scientifique (au 10/01/2018)

  • Président : Stanislas Dehaene
  • Secrétaire général : Nelson Vallejo-Gomez
  • BERRY Gérard (Professeur au Collège de France - Chaire Informatique et Sciences numériques)
  • BIANCO Maryse (Enseignante-chercheur au Laboratoire de recherche sur les apprentissages en contexte de l'Université de Grenoble-Alpes)
  • BRESSOUX Pascal (Professeur à l'Université de Grenoble-Alpes en Sciences de l'Education)
  • DEAUVIEAU Jérôme (Professeur des universités et directeur du département de Sciences sociales de l'ÉNS-Paris)
  • DEHAENE Stanislas (Professeur au Collège de France - Chaire de Psychologie cognitive expérimentale)
  • DEMEUSE Marc (Professeur à l'Université de Mons (Belgique) en Psychologie et Statistique )
  • DUFLO Esther (Professeur au Massachusetts Institute of Technology - Chaire « Abdul Latif Jameel » sur la réduction de la pauvreté et l'économie du développement)
  • FAYOL Michel (Professeur à l'Université Blaise Pascal de Clermont en Psychologie cognitive et du Développement)
  • GHYS Étienne (Directeur de recherche au CNRS à l'ÉNS-Lyon (Mathématiques, Géométrie, Topologie et Systèmes dynamiques)
  • GURGAND Marc (Directeur de recherche au CNRS. Professeur en Politiques publiques et Développement à l'Ecole d'économie de Paris et à l'ÉNS-Paris.)
  • HURON Caroline (Chargée de Recherche INSERM. Docteur Psychiatre. Chercheur au Laboratoire de neuro-imagerie cognitive - INSERM )
  • KOUIDER Sid (Directeur de Recherche CNRS. Enseignant-chercheur à l'ÉNS-Paris en sciences cognitives, psychologie du développement)
  • PASQUINELLI Eléna (Enseignant-chercheur à l'ÉNS-Paris en Sciences de l'éduction. Membre de l'Institut Jean Nicod (ÉNS-EHSS-CNRS)
  • PROUST Joëlle (Directeur de Recherche au CNRS - Membre de l'Institut Jean-Nicod (Philosophe, spécialiste de métacognition)
  • RAMUS Franck Directeur de Recherche au CNRS - Professeur attaché à l'ÉNS-Paris-EHESS-Université de Paris-Descartes en Sciences cognitives et Psycholinguistique.)
  • SAVIDAN Patrick (Professeur d'éthique et de philosophie politique à l'Université de Paris-Est Créteil (UPEC), directeur de la revue Raison Publique et président de l'Observatoire des inégalités )
  • SEBASTIAN-GALLES Nuria (Professeur à l'Université de Barcelona en Sciences cognitives et bilinguisme)
  • SPELKE Élizabeth (Professeur à Harvard Universiy en Psychologie comportementale )
  • SPRENGER-CHAROLLES Liliane (Chercheur émérite au CNRS au laboratoire de Psychologie cognitive (Université d'Aix-en Provence). Linguiste et psycholinguiste)
  • SUCHAUT Bruno (Professeur en Sciences sociales et politiques de l'Université de Lausanne. Directeur de l'Unité de recherche pour le pilotage des systèmes pédagogiques)
  • ZIEGLER Johannes (Directeur de recherche au CNRS. Directeur du Laboratoire de Psychologie cognitive - Université d'Aix-Marseille)

Activités du conseil scientifique 

Premier colloque du Conseil scientifique de l'Éducation nationale s'est déroulé le 1er février 2018, au Collège de France.

Le rôle de l'expérimentation dans le domaine éducatif


Quel est le rôle de l'expérimentation dans le domaine éducatif ? Nombreux sont les pays à adopter le concept d'éducation fondée sur des preuves (evidence-based education), c'est-à-dire le fait de choisir les politiques éducatives en s'appuyant sur des données scientifiques solides. Mais quels types de données sont le mieux à même d'aider les enseignants à comprendre les processus d'apprentissage et à choisir les meilleures pratiques éducatives, pour le plus grand bénéfice des élèves ? Au cours de ce colloque, nous discuterons du potentiel et des limites de l'utilisation de la méthode expérimentale pour évaluer et améliorer les choix éducatifs. Nous passerons en revue différentes approches :

Les études randomisées contrôlées (randomized controlled trials, RCT) qui permettent de comparer avec rigueur les progrès de deux groupes d'enfants en fonction de la stratégie pédagogique employée.
Les grandes études statistiques nationales et internationales qui fournissent une image détaillée des performances de milliers d'enfants et les analysent par des méthodes apparentées à celles de l'épidémiologie et de la sociologie.
L'utilisation conjointe des méthodes de la psychologie expérimentale et de l'imagerie cérébrale afin de comprendre les mécanismes de l'apprentissage et de mesurer les progrès des enfants.
Le rôle de logiciels tels que le Graphogame ou La course aux nombres, à la fois pour diagnostiquer les différentes sources de difficultés en lecture ou en mathématiques et pour proposer des remédiations sous forme de jeux.

L'objectif est de faciliter le partage au sein de la communauté éducative française d'un maximum d'idées et d'outils qui ont fait leurs preuves en France ou à l'étranger et de promouvoir la notion d'éducation fondée sur des preuves.

Télécharger le programme en PDF

Acceder aux videos du colloque

Acceder au site du colloque sur college-de-france.fr

Actes du colloque du 1 Fevrier 2018

Télécharger



Mis à jour le 05 mars 2018
Partager cet article
fermer suivant précédent