L'actualité d'éduscol

Accueillir et travailler avec les élèves après l'ouragan Irma

Les conséquences humaines et matérielles du passage le mercredi 6 septembre 2017 de l'ouragan Irma sur les Antilles ont été considérables, particulièrement sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy. Pour répondre aux besoins qui pourraient s'exprimer dans les écoles et les établissements, suite au retour des élèves en classe, un ensemble de ressources est à disposition des équipes pédagogiques et éducatives. Certaines d'entre elles ont également vocation à être mobilisées sur l'ensemble du territoire français.

Organiser la rentrée après l'ouragan

La mise en œuvre de mesures d'urgence du fait des conséquences lourdes pour la scolarisation des élèves de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy

Le passage de l'ouragan IRMA dans la nuit du 5 au 6 septembre 2017  à Saint-Martin et Saint-Barthélémy a très fortement endommagé les infrastructures scolaires, dont certaines sont totalement détruites. La rentrée des classes n'a pas pu se réaliser à la date prévue pour les écoliers, collégiens et lycéens de ces territoires.

Des mesures d'urgence relatives à la scolarisation ont été prises immédiatement, l'objectif étant de proposer une scolarisation sur place au plus tard au retour des congés de Toussaint, le 6 novembre 2017.

  • Sur les locaux, des solutions ont été recherchées, notamment par l'installation de structures provisoires. Des solutions d'accueil ont tout de suite été recherchées au sein des académies voisines de Guadeloupe et de la Martinique.
  • Sur la prise en charge pédagogique, en liaison avec le CNED, des ressources pédagogiques ont été répertoriées et un ensemble de supports pédagogiques a pu être acheminé (ou numérisé pour impression) auprès du rectorat de l'académie de Guadeloupe. Un accompagnement des enseignants locaux a pu être proposé pour utiliser pleinement les supports mis à disposition.
    Une scolarisation complète à distance et la possibilité de s'inscrire gratuitement aux cours du CNED, inscription spécifique pour les élèves de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy, ont été proposées dès le 11 septembre. Une page web a été réservée sur le site cned.fr pour simplifier et faciliter la procédure d'inscription.
  • Des mesures d'accompagnement des personnels ont été mises en place au regard des pertes et traumatismes subis. Un n° vert a été créé et une cellule d'écoute installée au rectorat de la Guadeloupe.
    Les équipes éducatives et administratives restées sur place ont été renforcées par des personnels remplaçants de l'académie ou par des agents bénévoles (en exercice ou retraités).

La reprise des cours a pu se réaliser à Saint-Barthélémy le lundi 25 septembre pour l'enseignement public (2 écoles et 1 collège) et le jeudi 28 septembre pour l'enseignement privé (2 écoles). 100 % des élèves sont aujourd'hui pris en charge sur ce territoire.

À Saint-Martin (16 écoles, 4 collèges, 1 lycée d'enseignement général et technologique, 1 lycée professionnel), où les conséquences sont nettement plus lourdes, la reprise s'est faite progressivement selon l'état de sécurisation des bâtiments et la mise à disposition de structures provisoires.

Des établissements ont ouvert les 2 et 5 octobre, soit à trois semaines des événements, pour environ 40 % des élèves (au 11 octobre, ce sont 50 % des élèves qui pouvaient reprendre l'école à Saint-Martin).

Aujourd'hui, même si taux de fréquentation d'une école à l'autre est très variable au regard des effectifs attendus (de 30 à 80 %), l'ensemble des élèves présents sur l'île est pris en charge.

La priorité a été immédiatement donnée aux élèves des classes à examen (brevet des collèges, baccalauréat, CAP et BTS). Des dispositifs spécifiques ont été proposés aux élèves concernés (cours de rattrapage, notamment pendant les congés scolaires, inscription au CNED, cours de soutien...).

Le ministère de l'éducation nationale veille en outre à l'accompagnement des personnels, durement éprouvés pour certains, et pourtant présents auprès des élèves.

La reconstruction des îles du Nord nécessite des moyens de grandes ampleurs. Un comité interministériel pour la reconstruction des îles de Saint-Barthélémy et Saint-Martin, placé sous l'autorité du Premier ministre, a été créé le 12 septembre 2017. Pour guider son action, le délégué interministériel placé auprès du ministre chargé des outre-mer s'appuie sur les référents désignés au sein des ministères concernés. L'éducation nationale y prend toute sa part.

Les informations communiquées aux personnels de l'Éducation nationale et aux parents

Elles ont été notamment diffusées sur le site education.gouv.fr

Les modalités d'une prise en charge globale des élèves victimes au sein de l'éducation nationale

L'éducation nationale et ses partenaires institutionnels, ministères de la justice et de l'intérieur, collectivités territoriales et ses partenaires associatifs unissent leurs efforts, chacun dans le champ de ses compétences, pour mettre en place un cadre protecteur de prise en charge des victimes en milieu scolaire.

De façon précise, un accompagnement des victimes d'infractions pénales, personnels, élèves, et parents des élèves concernés est proposé au sein de l'institution, à tous les niveaux de la hiérarchie, dans le cadre d'une convention avec France Victimes

Les dispositifs relatifs au plan particulier de mise en sûreté-PPMS (circulaire n° 2015-205, du 25 novembre 2015) sont renforcés. Le PPMS constitue le dispositif central qui permet d'assurer une prévention des risques majeurs qui s'appuie sur une diffusion durable d'une culture de la sécurité, afin que chaque membre de la communauté éducative trouve sa place, de façon active et adaptée à ses propres capacités, dans la chaîne des secours, pilotée par le préfet. Rendre la société plus forte, accroître sa résilience permet de construire une culture de la sécurité globale (sécurité civile, premiers secours...).

Le PPMS (élaboration, exercices de simulation, retours d'expérience) doit ainsi être intégré dans une programme d'actions de sensibilisation plus large pour lequel le réseau des coordonnateurs académiques risques majeurs (CARM) apporte son expertise dans les domaines variés de la prévention des risques majeurs (naturels, technologiques, nucléaires), selon les spécificités locales.

Les "bons comportements", initiés et intégrés progressivement au travers du PPMS doivent être soutenus par les "bons mots". En effet, la communication autour d'événements traumatiques est cruciale pour l'opérationnalité mais aussi pour la prise en compte de la dimension émotionnelle et empathique. En complément de la rubrique "Accueillir la parole des élèves", on peut rappeler qu'il est nécessaire d'accorder la plus grande vigilance pour l'éducation à la sécurité dans le premier degré : jeunes, voire très jeunes publics et personnels mixtes (éducation nationale et communes) en charge de la petite enfance.

Ressource

Accueillir la parole des élèves

Les enfants s'expriment à Saint-Martin

Au lendemain du passage de l'ouragan Irma, Franceinfo: Guadeloupe 1ère a également recueilli les témoignages des enfants d'une école dans un dossier "Irma raconté par les enfants de Saint-Martin". Comment les enfants de Saint-Martin vivent-ils l'après-Irma ? Comment parlent-ils de cet ouragan dévastateur ? Les enfants d'une école de Quartier-d'Orléans, village situé dans l'est de l'île de Saint-Martin, se sont exprimés par la parole et le dessin.

Par ailleurs  une programmation spéciale  a été proposée par le site Franceinfo: Guadeloupe 1ère afin de permettre aux enfants de Saint Martin et de Saint Barthélémy, privés de scolarité, de pouvoir poursuivre un apprentissage actif à la maison, Guadeloupe 1ère propose des modules réalisés par francetv éducation pour un public d'élèves de 3 à 17 ans par le biais d'une collection de 9 modules.

S'appuyer sur l'enseignement moral et civique

Les programmes d'EMC, qui accordent une place importante à la sensibilité et à l'engagement, pourront être mobilisés. Le travail mené en EMC sur le vocabulaire des émotions, la place donnée à la parole des jeunes et la réflexion construite sur la problématique de l'engagement - et notamment sur la notion de responsabilité individuelle et collective - pourront ainsi servir de points d'appui aux enseignants qui accueilleront les élèves.

Ressources

Expliquer pour mieux comprendre

Lier l'actualité aux contenus des programmes

Le passage de l'Ouragan Irma dans l'Atlantique Nord est un phénomène climatique qui pourra faire l'objet, avec le recul nécessaire, d'une analyse et d'une étude géographiques et scientifiques dans le cadre des programmes scolaires et de l'éducation au développement durable. Le document proposé liste les différents points d'entrée possibles dans les programmes de sciences de la vie et de la Terre, de géographie et d'enseignement moral et civique ainsi que quelques exemples de ressources pédagogiques disponibles. Des approches interdisciplinaires pourront bien sûr être mises en œuvre.

Ressources pour la classe

Exemples de ressources à exploiter en classe

Éducation.franceTV
C'est quoi un cyclone ?, Vidéo adaptée pour les élèves de cycles 2 et 3 : le professeur Gamberge explique à Charlotte ce qu'est un cyclone tropical ...

Site disciplinaire SVT de l'académie de Nantes
Exemple d'interaction océan-atmosphère : un cyclone tropical. Un dossier documentaire sur le cyclone Gafilo qui a frappé Madagascar en janvier 2004, cartes, schémas et textes.

Site disciplinaire histoire-géographie de l'académie de Nantes
Étude de cas : l'anse Marcel sur l'Ile Saint Martin. Cette étude de cas se propose d'étudier l'anse Marcel qui a fait l'objet de nombreux reportages post-Irma.

Site disciplinaire éduscol Sciences de la vie et de la Terre
Comprendre les risques cycloniques. A la suite du passage du cyclone Bejisa à la Réunion, les enseignants ont ici un bon exemple pour traiter de la contrainte et des risques climatiques. Le développement durable est au coeur des récentes problématiques de gestion de ces aléas climatiques, et La Réunion est un exemple classique concernant les risques naturels outre-mer.

Éducasources (Canopé)
Éducation aux risques, éducation au développement durable. Sélection thématique autour des risques dans le cadre du développent durable : généralités, place dans les programmes scolaires , typologie (risques majeurs, risques naturels/risques technologiques (industriels), risques sanitaires ...), étude de cas (risques majeurs/les sociétés face aux risques) avec des exemples (Haïti, Japon, ...) et des cas en France métropolitaine et d'outre-mer - d'abord situés en termes de développement durable.

Géorisque
Le risque cyclonique. Les cyclones sont parmi les plus dévastateurs des phénomènes météorologiques. Ils représentent un risque majeur pour l'ensemble des zones intertropicales, et notamment pour les départements et territoires d'outre-mer.

Pistes d'approfondissements scientifiques

Éduscol Histoire-géographie

De l'aléa cyclonique et des vulnérabilités caribéennes. En comparant les effets du passage d'Irma, cyclone de classe V dans les deux « îles du nord » des Caraïbes françaises, Saint-Martin et Saint-Barthélémy, Alain Miossec montre que ses conséquences y seront certainement différentes. Il est possible d'utiliser en classe cette démonstration pour mettre en œuvre les thèmes liés aux risques dans un contexte de développement durable, mais aussi pour traiter de la diversité des territoires ultramarins.

Géoconfluences (éduscol-ENS Lyon)

Météo-France proposé dans l'offre éduthèque

Canal U

  • Les risques cycloniques une videéo qui explique ce que sont les cyclones et évoque les tendances passées, actuelles et à venir en lien avec le changement climatique.
  • Cyclone Mitch : mission SAMU mondial au Honduras un film centré sur la question de l'aide humanitaire qui retrace l'implantation de deux dispensaires urbains du SAMU MONDIAL, face à l'ampleur de cette catastrophe sans précédent.
  • Les risques naturels majeurs à la Martinique une vidéo qui propose un tour d'horizon sur les différents types de risques naturels qui touchent la Martinique, à savoir : les tsunamis, les ouragans et inondations, les séismes, le volcanisme, les variations du niveau de la mer et l'érosion.

Désinformation et rumeurs

Des fausses informations

Comme pour tous les grands événements, de nombreuses informations infondées, erronées ou mensongères ont circulé sur les réseaux sociaux lors du passage de l'ouragan Irma. Leur diffusion a sans doute été démultipliée par un mélange de peur, de colère et de désespoir. Parmi celles-ci : le gouvernement aurait largement minimisé le nombre de victimes et le chaos sur l'île ; 250 détenus se seraient évadés d'une prison ; les autorités françaises étaient bien moins préparées à la catastrophe que les autorités néerlandaises ; la préfète déléguée de St-Barthélémy et St-Martin aurait fui ; une compagnie aérienne aurait profité de l'ouragan pour augmenter ses tarifs...

Les Décodeurs (charte) , rubrique du site Web du quotidien français Le Monde dont l'objet est de vérifier des informations données sur des thématiques variées, a fait le point sur différentes rumeurs.

De son côté, Désintox, la rubrique de fact-checking (vérification des faits) de Libération, a résumé dans une vidéo d'animations,Les intox d'Irma, plusieurs fausses informations. Après le passage de l'ouragan Irma, les rumeurs et fausses informations se sont multipliées sur la situation à Saint-Martin, et notamment sur le côté néerlandais de l'île.

Arte info, dans un dossier consacré aux « théories du complot dans la jungle de l'information », a sélectionné dix rumeurs sur les conséquences de l'ouragan Irma : Après l'ouragan Irma, l'avalanche de rumeurs.

Pour travailler avec les élèves cette thématique de la désinformation (Infopollution, Hoax, rumeurs et déinformation) (informations mensongères, fausses informations), les compétences en éducation aux médias et à l'information (cycle 4) suivantes peuvent être mobilisées :

  • Se familiariser avec les différents modes d'expression des médias en utilisant leurs canaux de diffusion.
  • Utiliser les genres et les outils d'information à disposition adaptés à ses recherches.
  • Acquérir une méthode de recherche exploratoire d'informations et de leur exploitation par l'utilisation avancée des moteurs de recherche.
  • Adopter progressivement une démarche raisonnée dans la recherche d'informations.
  • Distinguer les sources d'information, s'interroger sur la validité et sur la fiabilité d'une information, son degré de pertinence.
  • Pouvoir se référer aux règles de base du droit d'expression et de publication en particulier sur les réseaux.

Sélection de scénarios pédagogiques sur le thème de la rumeur

Rumeur : Le python de Saint-Florentin (académie de Dijon)
Séance de deux heures avec des classes de CM2 et de 6ème pour un travail autour de la propagation de la rumeur : un python a été trouvé sur le parking d'un supermarché local, info ou intox ?
Construction de l'information : complotisme, rumeur (académie de Rouen)
Le journaliste Thomas Huchon s'est créé une fausse identité sur Twitter et a diffusé une fausse information via une vidéo sur Youtube. Il explique sa démarche dans le film documentaire "Comment nous avons piégé les complotistes".
Face à l'info... je décrypte ! (académie de Besançon)
Savoir adopter un regard critique face à la pluralité de formes que peuvent prendre les diverses informations qui circulent autour des adolescents est une compétence essentielle pour le futur citoyen.
Hoax, rumeur et désinformation (académie de Besançon)
À l'heure où les élèves utilisent quotidiennement les mails, les réseaux sociaux, les faire réfléchir sur ce qu'est la rumeur, la manière de la détecter, avec un esprit critique.
Rumeurs et désinformation dans les médias (académie de Clermont-Ferrand)
Faire travailler une classe de 3ème sur la désinformation dans les médias en leur proposant des activités sur des sites Internet d' « information ».
Comprendre la rumeur (mécanismes, pouvoir et nuisance) (académie de Bordeaux)
A l'ère du numérique et des réseaux sociaux, rumeurs et fausses informations en tout genre touchent de plus en plus de monde et constitue un véritable défi pour la société. L'esprit critique est une compétence fondamentale qui s'apprend.

Pour aller plus loin

Lettre thématique Edu_Num « L'infopollution » (éduscol, mars 2016)
Collection Zotero « Esprit critique » (éduscol)
Déclic' Critique n°1 : Comment vérifier l'authenticité d'une vidéo publiée sur les réseaux sociaux (CLEMI)
C'est quoi la rumeur ? (FranceTV, Les clés des médias)
Comment détecter les fausses informations (fake news), les rumeurs, les complots ou les intox sur internet ? (bibliobsession.net, mai 2017)
Fausses infos : comment les reconnaître ? (1jour1actu, mars 2017)
Décodex : vérifier une rumeur qui circule sur les réseaux sociaux (Les Décodeurs)

Mis à jour le 20 octobre 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent