Qualéduc

Qualéduc Mobilités

Le projet Qualéduc Mobilités vise à encourager le développement d'une culture partagée de la qualité parmi les équipes académiques en comparant les pratiques françaises à d'autres pratiques mises en œuvre dans cinq pays européens. Qualéduc mobilités fait partie du programme Erasmus + (action de type clé 1 - Mobilité des personnels d'éducation et de formation) pour une durée de deux ans à compter du 1er septembre 2017. Dix-huit académies sont engagées dans le projet.

Contexte et objectifs

A l'échelle régionale, l'analyse de la mise en œuvre de Qualéduc a montré qu'il était nécessaire d'encourager le développement d'une culture partagée de la qualité parmi les équipes académiques, mais aussi de définir une stratégie commune afin d'améliorer la réussite et l'intégration professionnelle des élèves, en comparant les pratiques françaises à d'autres pratiques mises en œuvre dans des pays européens sur le long terme.

Le projet Qualéduc mobilités vise à soutenir le développement professionnel des participants dans le champ de la qualité, en proposant une perspective européenne dans ce domaine. Le projet s'adresse aux équipes de direction des établissements, aux inspecteurs généraux de l'éducation nationale, aux conseillers en éducation, aux équipes en charge de la qualité et aux enseignants.

Participants

  • 5 académies organisatrices (cinq régions académiques représentées) pour cinq pays partenaires :
    • l'académie de Besançon (région Bourgogne Franche-Comté) organisera ainsi les mobilités en Autriche
    • l'académie de Créteil (région Ile de France) en Suède
    • l'académie de Montpellier (régionOccitanie) en Ecosse
    • l'académie de Grenoble (région Auvergne-Rhône-Alpes) en Italie
    • l'académie de Nancy-Metz (région Grand-Est) en Allemagne.
  • 18 académies participantes (dix régions académiques représentées) : Amiens, Lille / Besançon, Dijon / Caen, Rouen / Clermont-Ferrand, Lyon, Grenoble / Créteil, Versailles / Montpellier, Toulouse / Nancy-Metz, Strasbourg / Nantes / Orléans-Tours / Rennes

Mise en oeuvre

Le projet est construit en quatre étapes :

  1. Réalisation de mobilités par les académies organisatrices pour établir un premier diagnostic sur les démarches d'amélioration continue dans les organismes observés (septembre-octobre 2017) ;
  2. Regroupement de l'ensemble des participants aux mobilités pour un séminaire de travail, dans le cadre du plan national de formation PNF (janvier 2018), sur la base des observations rapportées des premières mobilités (culture commune en assurance qualité, gouvernance...), avec un focus sur chaque pays partenaire ;
  3. Réalisation des mobilités par l'ensemble des 18 académies (mars 2018 à février 2019), suivi de la remise des productions et synthèse ;
  4. Action de formation par un séminaire de dissémination (mars 2019).

 

Les mobilités sont organisées par les académies organisatrices sur la base d'une durée sur place de cinq jours. Ces cinq jours intégreront dans leur contenu l'observation d'organismes mettant en œuvre la démarche qualité ou la démarche d'amélioration continue. Ces observations seront menées sur des thèmes de gouvernance comme le management, la démarche d'amélioration continue, les modalités d'évaluation, les méthodes pédagogiques mises en oeuvre et la vie scolaire. Parmi les éléments de pilotage à étudier en vue d'en dégager une valeur ajoutée pour notre propre démarche, se trouvent les objectifs, les organisations, les types d'évaluation, les acteurs, la communication, les outils, les indicateurs, les processus définis...

Télécharger la Présentation du projet avec une approche processus

Résultats attendus

  • Amélioration de la compréhension des systèmes éducatifs, meilleure connaissance des approches mises en œuvre dans le cadre du processus d'assurance qualité et plus grande motivation à travailler en équipe
  • Culture renforcée de l'amélioration continue de la qualité sur des sujets en lien avec la gouvernance en éducation et formation professionnelles
  • Processus d'amélioration continue de la qualité renforcé sur des problématiques nationales à l'échelle des académies et des établissements scolaires
  • Mise en œuvre élargie du processus d'amélioration de la qualité dans le domaine de l'enseignement et de la formation professionnels
  • Harmonisation des pratiques et perfectionnement de l'outil Qualéduc
  • Visibilité accrue dans les réseaux européens comme EQAVET du système d'enseignement et de formation professionnels français et de la démarche d'amélioration continue de la qualité mise en œuvre en France.
Mis à jour le 15 septembre 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent