L'actualité d'éduscol

Poésie en Sorbonne

Le 4 juillet 2017, les participants du concours poésie en liberté ont été conviés à venir célébrer la langue française. Cette cérémonie s'est déroulée en Sorbonne dans le prestigieux amphithéâtre Richelieu en présence du ministre Jean-Michel Blanquer.

Un concours qui célèbre la langue français à travers le monde

Pour la 19ième édition du concours, on dénombre près de 100 000 participants. Témoignage de la passion de la jeunesse pour la poésie et du dynamisme de la langue française à travers le monde - pas moins de 4 000 poèmes ont été envoyés au jury depuis de nombreux pays. Cette activité pédagogique créée dans un lycée d'Aubervilliers, est devenu un concours international de poésie en langue française. Il s'adresse aux lycéens, aux étudiants, aux apprentis et à tous les jeunes en formation de 15 à 25 ans.


Le ministre félicite les participants

À l'occasion de cette cérémonie, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'éducation nationale, a ainsi félicité les participants : « vous avez fait la plus belle des choses. Vous avez donné un sens poétique à la vie ». Il a ensuite loué la pratique de la poésie dans le quotitien : « c'est une activité de l'âme et de l'esprit à la recherche de la vérité ».

Poésie en chanson


Après la proclamation officielle des résultats du concours international Poésie en liberté. Antoine Coesens et Dounia Coesens ont proposé une lecture de poèmes lauréats. La cérémonie s'est ensuite poursuivie en chanson. Les Coesens, accompagnés au piano par Etienne Champollion ont interprété, en les chantant ou en les disant, une grande variété d'auteurs (Andrée Chedid, Yves Duteil, Emilie Marsh, Jean Ferrat, Marcel-André Mouloudji, André Prodhomme, Inès Desorages, Alexandre Jardin, Claude Nougaro...).

Inscrivez vos élèves pour l'année prochaine

Mis à jour le 13 juillet 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent