Union européenne et politique éducative

Présidence actuelle du Conseil de l'Union européenne : Estonie

Europe et international

De juillet à décembre 2017, l'Union Européenne est présidée par l'Estonie. Succédant à la Présidence maltaise, la Présidence estonienne précède la Présidence bulgare.

Les priorités éducatives

Dans le domaine de l'éducation, les principaux enjeux porteront sur la négociation de la base légale et budgétaire du nouveau Corps européen de solidarité, ainsi que sur l'évaluation à mi-parcours et la finalisation du budget 2018 du programme Erasmus+.

Les priorités de la présidence Estonienne porteront sur :

  • La modernisation de l'enseignement scolaire (sur la base d'une communication de la Commission en date du 30 mai dernier);
  • La modernisation de l'enseignement supérieur, avec un projet de conclusions (établi sur la base d'une communication de la Commission en date du 30 mai dernier);
  • Une proposition de recommandation sur le suivi des diplômés de l'enseignement supérieur et de l'enseignement et de la formation professionnels (sur la base d'une communication de la Commission en date du 30 mai dernier);
  • La conclusion de la négociation sur la révision de la décision Europass qui s'est engagée sous Présidence maltaise en trilogue (Conseil-Commission- Parlement européen).

Dans le domaine de la jeunesse, les priorités porteront sur :

  • L'avenir des jeunes et du secteur de la jeunesse
  • l'animation socio-culturelle « intelligente », en particulier dans son rapport au numérique qui ouvre de nouvelles formes de participation et d'implication des jeunes
  • le volontariat -  y compris la proposition législative et budgétaire sur le Corps européen de solidarité qui donnera lieu à une négociation avec le Parlement européen.

Les textes en discussion

La Commission publiera trois communications relatives à :

  • un cadre de qualité pour les apprentissages,
  • la révision du Cadre des compétences clés,
  • la promotion de l'inclusion sociale et des valeurs communes par l'éducation formelle et non formelle.

Calendrier

Deux réunions ministérielles

  • 25 et 26 septembre, Luxembourg : 3ème Sommet mondial sur l'industrie de l'éducation : organisé à l'initiative conjointe du Luxembourg, de l'OCDE et de la Commission européenne, il sera centré sur l'enseignement scolaire, les interactions entre l'école et ses partenaires et l'innovation ;
  • 20 novembre, Bruxelles : le Conseil Éducation, qui devrait adopter 3 textes (conclusions sur la modernisation de l'enseignement supérieur, recommandation sur le suivi des diplômés de l'enseignement supérieur er le de l'enseignement et de la formation professionnels, version révisée de la décision Europass ;
  • 20 novembre, Bruxelles : le Conseil Jeunesse, qui devrait adopter des conclusions sur l'animation socio-culturelle, ainsi que sa position sur la base légale et financière du Corps européen de solidarité.

Trois réunions de directeurs généraux

  • 18-19 septembre, Estonie : réunion des Directeurs généraux de l'enseignement scolaire ;
  • 9-10 octobre, Estonie : réunion des Directeurs généraux de l'enseignement et de la formation professionnels 
  • 12-13 octobre, Estonie : réunion des Directeurs généraux de l'enseignement supérieur ;

Trois réunions thématiques

  • 15-16 juin : Groupe de haut niveau
  • 8 novembre : Groupe de suivi du Processus de Bologne ;

Deux conférences

  • 19-20 septembre : conférence sur les sur les approches contemporaines de l'éducation et de la formation
  • 27-28 septembre : conférence sur la politique en matière d'orientation tout au long de la vie

Une activité d'apprentissage par les pairs (PLA)

  • 4-5 octobre : PLA sur les compétences numériques

Huit comités de l'éducation

  • 4 juillet ; 5 septembre ; 14-15 septembre ; 28 septembre ; 5-6 octobre ; 16-17 octobre ; 26 octobre (sous réserve de confirmation) et le 4 décembre (sous réserve de confirmation).

En savoir plus

Mis à jour le 05 juillet 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent