Culture scientifique et technologique

Concours Alkindi

Créé en 2015 par Animath et France IOI le concours Alkindi vise à sensibiliser les jeunes à la programmation, aux questions de cybersécurité et de chiffrement. Ce concours, soutenu par le ministère de l'Éducation nationale et la direction générale de la sécurité extérieur, vise également à leur faire découvrir des applications très concrètes des mathématiques, telles qu'ils les travaillent au lycée et à sensibiliser ces jeunes talents.

Calendrier

L'édition 2017-2018 commencera le 11 décembre 2017.

Objectifs

Cette action s'inscrit dans le cadre de la Stratégie mathématiques et du plan École numérique du Ministère. Elle poursuit les objectifs suivants :

  • Proposer une image actuelle, vivante et attractive des mathématiques ;
  • Initier les élèves à la programmation et leur faire découvrir des applications très concrètes des mathématiques ;
  • Permettre aux jeunes de prendre conscience des enjeux de la cryptanalyse et les sensibiliser aux questions de cybersécurité et de chiffrement.

Calendrier et modalités 2017-2018

La participation est entièrement gratuite. L'inscription doit passer par un enseignant de l'établissement.

Le concours comporte 3 tours d'épreuves et une finale. Les meilleurs de chaque tour se qualifient pour le tour suivant :

  • 1e tour, du 11 au 23 décembre 2017 : épreuve de 45 minutes de résolution de 8 défis interactifs de cryptanalyse, sur ordinateur, seul ou en binôme, d'une durée.
  • 2e tour, 29 janvier au 10 mars 2018 : épreuve en ligne ouverte pendant 6 semaines pour des équipes de 1 à 4 personnes (du même établissement, dont au moins la moitié s'est qualifiée). Des indices sont disponibles pour les défis, avec un coût en points selon l'indice : plus les élèves demandent d'indices et moins ils ont de points. Contrairement au tour 1, les élèves peuvent passer les tours suivants de manière autonome, sur internet depuis l'école ou la maison.
  • 3e tour, 22 mars au 7 avril 2018 (14 avril 2018 pour la Guadeloupe) : épreuve surveillée d'1h30 sur ordinateur, où les participants devront comprendre et décrypter un message chiffré.
  • Finale le 16 mai 2018 (à confirmer) à Paris : une épreuve de 2h sur papier.
  • Les épreuves précédentes sont disponibles sur epreuve.concours-alkindi.fr

Le saviez-vous ?

Alkindi est le nom d'un savant arabe qui a écrit un livre sur la manière de casser les codes secrets au IXème siècle.

Public concerné

  • Le concours Alkindi s'adresse aux élèves scolarisés en 4e, 3e ou 2nde dans un établissement français.
  • Les élèves d'autres classes peuvent faire les épreuves des deux premiers tours. 
  • Le concours Alkindi permet aux élèves de seconde, troisième et quatrième de s'initier à la cryptanalyse.

Partenaires

Le concours Alkindi est organisé par les associations Animath et France-ioi.

Après Jacques Stern, spécialiste de cryptologie et de sécurité des transactions et des communications électroniques et ancien élève de l'École Normale Supérieure (ENS, 1968) qui a été parrain du concours en 2015-2016, c'est Gérard Berry, professeur en informatique au Collège de France qui sera parrain du concours cette année.

Les épreuves du premier tour 2015-2016 sont disponibles sur epreuve.concours-alkindi.fr

L'édition 2016-2017 

Le lancement de l'édition précédente le 5 décembre 2016 à Paris.

Plus de 47 000 élèves ont participé à cette édition en 2016. Les trois équipes gagnantes étaient :

  • Premier prix : Maëna Q., Cyprine D., Pierre A. et Vianney L. du collège-lycée Franco-Allemand de Buc, académie de Versailles.
  • Deuxième prix : Clara W., Centre de formation des apprentis Heinrich Nessel, Haguenau, académie de Strasboug.
  • Troisième prix : Jean Z., Yanis J., Giani N. et Hugo G. du Lycée Algoud-Laffemas, Valence, académie de Grenoble.

Les 10 meilleurs élèves de chaque académie ont été invités à visiter un centre de recherche universitaire ou industriel, pour un total de 22 laboratoires.

L'édition 2015-2016

Plus de 17 000 élèves ont participé à la première édition en 2015. Les trois équipes gagnantes étaient :

  • Premier prix : Clara D., Olivier F., Sandy R. et Sébastien B. du lycée Blaise Pascal à Orsay.
  • Deuxième prix : Hugo T., Loïc T., Louise R. et Paul T du lycée Henri IV à Paris.
  • Troisième prix : Laurine S., Ambroise F., Clément W et Nunzia R du lycée Henri IV à Paris.
Mener un projet de CSTI

Éduscol propose un vade-mecum pour mener un projet de sciences ou de technologie qui résume les démarches à mettre en place, les personnes ressources et les structures partenaires.

Vade-mecum CSTI

Liste des centres de sciences (CCSTI) par académie

Mis à jour le 15 novembre 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent