L'actualité d'éduscol

Parution des résultats de l'enquête HBSC sur la santé des collégiens

L'enquête Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) vient de publier ses résultats relatifs aux données de santé des jeunes collectées en 2014. L'enquête permet de mettre en lumière les évolutions des déterminants de santé des collégiens. Elle est dès à présent disponible au téléchargement.

L'enquête Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) est conduite tous les quatre ans depuis 1994 en France. Elle prend en compte les thématiques de la santé mentale et du bien être, des habitudes alimentaires, de la perception du corps, du handicap et de la maladie chronique, de la santé dentaire, de l'expérimentation de produits psychoactifs, des relations amoureuses et de la sexualité, du vécu scolaire, des brimades et du harcèlement, des relations familiales et avec les pairs, ainsi que des inégalités sociales de santé, tout en proposant des comparaisons entre les résultats français et les résultats internationaux. La France y participe, tout comme quarante-quatre autres pays ou régions.

La population étudiée dans l'enquête HBSC-France en 2014 compte 10 434 élèves de 11 à 15 ans, scolarisés en France métropolitaine dans 481 classes du CM2 à la première année de lycée (général, technologique et professionnel), dans 286 établissements publics et privés sous contrat.


De cette enquête, il ressort que les collégiens sont globalement en bonne santé physique et mentale, 88% se déclarent en excellente ou en bonne santé et 82% sont satisfaits de leur vie.

Dans le détail, l'enquête a permis de mettre en lumière des données plutôt rassurantes :

  • la violence et le harcèlement diminuent ;
  • l'augmentation de la pratique régulière d'un sport ;
  • l'augmentation du brossage des dents.

D'autres données doivent quant à elles interroger :

  • les jeunes de 11 à 15 ans montrent un « désamour » progressif de l'école au long des années collège ;
  • le collège reste la période scolaire la moins appréciée (contrairement à l'école primaire et au lycée) ;
  • les plaintes psychologiques (déprime, irritabilité ...) et/ou somatiques (mal de dos, de tête...) récurrentes sont plus fréquentes ainsi qu'une augmentation du stress dû au travail scolaire ;
  • la baisse de l'usage du préservatif lors du dernier rapport sexuel apparait en léger recul (85% en 2010 vs 79% en 2014) ; la France se classe ainsi 6e pour la proportion de jeunes utilisant un préservatif.

L'enquête HBSC est coordonnée et réalisée par le service médical du rectorat de Toulouse en collaboration avec l'unité mixte de recherche UMR1027 INSERM - Université Paul Sabatier, en partenariat avec le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche ainsi qu'avec le concours de l'association pour le développement d'HBSC.
Le financement de l'étude a été assuré par santé publique France et l'observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) avec la participation de la mission interministérielle de lutte contre les conduites addictives (MILDECA) et du ministère chargé de l'éducation nationale, qui a mis a disposition ses personnels pour la réalisation de l'enquête.

Mis à jour le 30 novembre 2016
Partager cet article
fermer suivant précédent