Réseaux et partenariats nationaux

Subcam

Une équipe pluridisciplinaire de chercheurs du centre national de recherche scientifique (CNRS), composée d'anthropologues, de cogniticiens, de sociologues et de psychologues, a entrepris d'appliquer aux pratiques professionnelles de nouvelles méthodes d'analyse de l'activité qui facilitent le transfert des compétences.

La méthode Subcam

La méthode « Subcam » recourt à une caméra miniature qui capte les gestes et les sons, dans la situation réellement vécue par l'opérateur. Puis, l'analyse à chaud de cette restitution donne lieu à l'explicitation de chacun des gestes effectués (méthode du « replay interview »). Ce protocole innovant permet ainsi d'identifier la totalité des compétences (même implicites) mobilisées et de percevoir les dimensions (culture, codes) à l'œuvre dans toute activité professionnelle.

La méthodologie « Subcam » offre des outils nouveaux pour :

  • Découvrir et vivre les pratiques professionnelles de manière immersive ;
  • Analyser les gestes, situations et contextes en s'aidant de l'explicitation détaillée par le professionnel lui-même ;
  • Donner à tous un accès égal et pérenne aux pratiques professionnelles réelles, au sein des établissements ;
  • Favoriser le lien école-entreprise.

Les effets attendus

Les premiers résultats des trois expérimentations menées dans le domaine de l'hôtellerie-restauration permettent d'envisager l'extension aux domaines de la logistique, la gestion-administration, l'accueil et la logistique pour la rentrée 2016, en partenariat avec AGEFA PME.

Le développement de cinq projets expérimentaux s'appuie sur une formation de formateurs inscrite au PNF, pour l'année 2016-2017 et constituera l'amorce des contenus du « générateur d'objets pédagogiques » qui serait mis à disposition des enseignants et professionnels.

L'ensemble constitué par les captations, les analyses et les cartographies a vocation à constituer une base de données d'expériences professionnelles, utilisable dans le cadre de l'orientation (parcours avenir) comme dans celui de la formation professionnelle tout au long de la vie.

A terme, la capitalisation de gestes professionnels « capturés » et analysés sur l'ensemble du territoire permettra de créer un « conservatoire de gestes référents ».

Mis à jour le 22 septembre 2016
Partager cet article
fermer suivant précédent