Français

Français cycle 2 - Ecriture

En relation avec toutes les autres composantes de l'enseignement de français, l'expression orale, la lecture, la grammaire et le vocabulaire, les élèves acquièrent  les moyens d'une écriture relativement aisée (Programme de cycle 2, Bulletin officiel du 26 juillet 2018).
Ayant commencé d'apprendre à écrire en cursive à l'école maternelle, ils complètent l'apprentissage du geste d'écriture non achevé et perfectionnent leurs acquis, automatisant progressivement le tracé normé des lettres. Ils apprennent à copier ou transcrire sans erreur, depuis des supports variés. Les élèves sont par ailleurs confrontés à la rédaction de textes.

L'écriture au cycle 2

L'écriture est une activité qui fait intervenir de nombreuses opérations ou composantes de différentes natures : connaître les correspondances graphèmes-phonèmes, connaître l'orthographe et savoir structurer la phrase, maîtriser le geste graphique et savoir rédiger un texte.

Les allers et retours entre compréhension et expression orale d'une part, compréhension et expression écrite d'autre part, contribuent progressivement à l'accès à l'écrit structuré, pour traduire sa pensée tout en respectant les contraintes liées à la forme.

Parallèlement au perfectionnement du geste graphique et à l'apprentissage de la copie, les élèves sont confrontés à la rédaction de textes de formes et de genres divers, en appui sur les textes lus, étudiés. Ils s'approprient ainsi des formes et modèles à respecter ou détourner, dans un souci de communication.

La pratique de la relecture pour améliorer son texte s'articule avec les activités de lecture et les activités dédiées au sein de la classe, conduites avec bienveillance par le professeur qui encourage la collaboration entre pairs. Les élèves développent une attitude de vigilance orthographique en faisant le lien avec l'étude de la langue, soutenus par le professeur qui répond à leurs demandes d'aide.

Pour enseigner la lecture et l'écriture au CP

Appuyé à la fois sur l'état des connaissances issues de la recherche et les méthodes, pratiques et gestes professionnels reconnus, ce guide destiné aux professeurs précise comment les apprentissages doivent être conduits au cours préparatoire pour assurer la maîtrise des fondamentaux lire et écrire par tous les élèves.

Ce document a fait l'objet d'une relecture critique de plusieurs membres du Conseil scientifique de l'Éducation nationale


Dans le cadre de l'accompagnement du dispositif « 100% de réussite en CP», un ensemble de ressources pédagogiques sur l'apprentissage des fondamentaux en lecture et écriture a été mis à la disposition des professeurs (la gestion du temps,  l'apprentissage des correspondances graphèmes-phonèmes, la copie ...).

Le geste d'écriture et la copie

Au cycle 2, les élèves poursuivent l'apprentissage du geste d'écriture qu'ils perfectionnent par une sureté et une vitesse croissantes. Ils apprennent également à copier ou à transcrire sans erreur. Faire acquérir aux élèves une écriture cursive fluide, claire, lisible, bien disposée dans la page et dans le lignage, autorisant directement l'accès à la fonction sémantique de l'écriture est un des objectifs de l'école.

Le geste d'écriture

La maîtrise du geste d'écriture est un apprentissage progressif qui commence à l'école maternelle et se poursuit au cycle 2. Acquérir régularité, vitesse et fluidité et développer ainsi des automatismes est la condition nécessaire pour libérer les ressources de mémoire et d'attention nécessaires à la rédaction.

La copie

La copie est un moyen de fixer dans la mémoire la forme orthographique des mots. Copier est une activité complexe qui doit faire l'objet d'un apprentissage et d'un travail explicite sur les stratégies à mettre en œuvre pour copier vite et bien.

La copie est un exercice utile parce qu'elle centre le regard sur la succession des lettres et leur ordre et, en ce sens, permet la mémorisation des graphèmes, des syllabes et donc de l'orthographe des mots. D'abord, l'élève copiera lettre par lettre puis progressivement, il découpera le mot en syllabes qu'il copiera en une seule fois. Il faudra veiller à bien apprendre les liaisons entre les lettres, ce qui favorisera l'écriture des syllabes. En fin de CP et pour les petits mots, l'élève sera encouragé à écrire le mot en entier une seule fois. La copie permet une observation puis une analyse du rôle et du sens des lettres non audibles dans les mots d'une phrase (marques du pluriel, du genre, des temps des verbes). En copiant également les mots et leurs dérivations, l'élève mémorisera les familles de mots étudiées.

La rédaction de textes

Au cycle 2, les élèves sont confrontés à la rédaction de textes, articulée à l'apprentissage de la lecture : rédaction d'une phrase en réponse à une question, formulation d'une question, élaboration d'une portion de texte ou d'un texte entier. Ils apprennent à écrire des textes de genres divers. Les ressources qui suivent proposent des pistes de travail sur les écrits courts.

Les écrits courts

Un écrit court est un texte individuel d'élève, d'une à cinq ligne(s), rédigé dans le cadre d'une situation motivante. C'est un écrit porteur de sens, qui se suffit à lui-même. Un écrit court peut être une partie d'un écrit plus long.

Mis à jour le 11 décembre 2018
Partager cet article
fermer suivant précédent