Diplômes professionnels et réglementation

La mention complémentaire - niveau 5

Conçue dans un objectif d'insertion professionnelle, la mention complémentaire est un diplôme national qui vise à donner une qualification spécialisée. Il existe une trentaine de spécialités de mention complémentaire de niveau V.

Préparation du diplôme

Voies de formation

La mention complémentaire peut être préparée :

  • par la voie scolaire, dans les lycées professionnels ou établissements d'enseignement technique privé. ;
  • par la voie de l'apprentissage, dans les centres de formation d'apprentis publics ou privés ou dans les sections d'apprentissage ;
  • dans le cadre de la formation professionnelle continue destinée à des adultes déjà engagés dans la vie professionnelle ;
  • par la voie de l'enseignement à distance.

Contenu de la formation

La formation se caractérise par une forte alternance entre la formation en établissement (400 heures au minimum sur un an) et la formation en milieu professionnel (de 12 à 18 semaines).

Obtention du diplôme

Le diplôme peut être obtenu soit par l'examen, soit par la validation des acquis de l'expérience (VAE).

Par l'examen

L'examen comporte uniquement des unités professionnelles (au moins deux). À chaque unité correspond un bloc de compétences. 
Selon le statut des candidats et le type d'établissement, le mode d'évaluation peut être organisé sous forme d'épreuves ponctuelles ou par contrôle en cours de formation.

Pour réussir l'examen, il faut obtenir une moyenne générale égale ou supérieure à 10/20.

Par la validation des acquis de l'expérience

Toute personne ayant exercé une activité professionnelle salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat en rapport direct avec le contenu de la spécialité visée, pendant une durée minimale d'un an, peut demander à faire valider les acquis de son expérience pour l'obtention totale ou partielle du diplôme (article L. 335-5 du code de l'éducation).

Pour toute demande d'information, contacter le DAVA de l'académie.

Textes de référence

La mention complémentaire de niveau V est classée au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation et au niveau 3 du cadre européen de certification (CEC).



Référentiels des spécialités de mention complémentaire de niveau V

Il existe actuellement une trentaine de spécialités de mention complémentaire de niveau V. Chaque spécialité est définie par un arrêté du ministre chargé de l'éducation après avis de la commission professionnelle consultative.

 
Mis à jour le 13 juillet 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent