Portrait de la fleur de l'ancêtre des Angiospermes

Une équipe de chercheurs, grâce à un travail collaboratif impliquant 36 personnes travaillant dans 17 institutions, a reconstitué le portrait de la fleur de l’ancêtre des Angiospermes, grâce à un large jeu de données, et en utilisant des méthodes alternatives par rapport à la méthode de parcimonie. Cette reconstruction montre notamment que la fleur de cet ancêtre était bisexuée (ou hermaphrodite).

Lien(s) :