• La composition de Jupiter expliquée par sa formation au voisinage de la zone de sublimation de la glace

    Une équipe internationale de chercheurs issus du Laboratoire d’astrophysique de Marseille (LAM, CNRS/CNES/Institut Pythéas/Aix-Marseille Université) et de l’Université de Cornell ont développé un modèle permettant d’expliquer la composition de l’atmosphère de Jupiter en supposant la formation de la planète au voisinage de la zone de sublimation de la glace amorphe dans la nébuleuse protosolaire. Cette étude montre que les enrichissements en éléments volatils mesurés depuis des décennies dans l’atmosphère de Jupiter ont pu être acquis grâce à l’accrétion de gaz relâchés par la cristallisation de la glace amorphe au voisinage de la zone de formation de la planète, permettant ainsi de réconcilier les modèles de formation récents avec les mesures de composition.

  • La mission martienne InSight , objectif et instruments

    Présentation de la mission InSight , qui s'est posée sur Mars le 26 novembre 2018, et de ses instruments sismiques (SEIS), thermiques (HP3), astronomiques (RISE), magnétiques (Fluxgate), et météorologiques (APSS, TWINS).

    InSight ( Interior exploration using Seismic Investigations, Geodesy, and Heat Transport ) est le huitième atterrisseur à s'être posé avec succès sur le sol de la planète Mars. Mais c'est une mission très particulière dans l'histoire de l'exploration de la planète. Toutes les missions précédentes étaient en effet dédiées à l'habitabilité : présence d'eau liquide dans le passé et traces de vie. InSight , elle, est la première station géophysique martienne. Elle a pour but de connaitre la structure interne, c'est-à-dire la taille et la composition des différentes couches de la planète : le noyau, le manteau et la croute, ainsi que son état thermique actuel. Ces informations permettront de comprendre et de contraindre l'évolution de la planète depuis son accrétion, la nature du matériel ayant formé la planète, ainsi que le processus de différenciation qui a conduit à la formation des différentes couches.

  • Blue Origin : vol réussi pour le New Shepard

    Avec ce huitième vol d'essai réussi il y a quelques jours, Blue Origin démontre la fiabilité du New Shepard. Mieux encore, les deux derniers vols ont été représentatifs d'une mission touristique à la frontière de l'espace. À moins d'une très mauvaise surprise à l'analyse des données du vol, le prochain tir pourrait être un vol d'essai habité.

  • Panorama sur Mars par Curiosity en mars 2018

    Curiosity nous offre un selfie et une vue imprenable sur "ses" montagnes

  • Jeu sérieux : survivre sur Mars

    Le projet est inspiré du film « Seul sur Mars » de Ridley Scott. Il s’agit d’une plate-forme réalisée avec le site genial.ly, simulant une base martienne nommée Arès XVI dans laquelle sont insérées de nombreuses informations, vidéos et liens autour de l’exploration de Mars et sa future colonisation. Ces données se rapportent à la planète Mars même, à la recherche de traces de vie et d’eau, mais aussi à la construction et l’entretien de la base (fourniture en énergie…) ainsi qu’à la vie quotidienne et la santé des futurs « marsonautes ». Les élèves utilisent cette base pour rechercher des informations pour remplir des missions données par le commandant de la base.

    Il s'agit d'un jeu mixte : les fiches personnages et missions permettent aux élèves d'endosser des rôles et d'agir en fonction de ces rôles. Ils doivent ainsi prendre en compte le background des personnages et en dégager leurs compétences, mais aussi le background scénaristique et y projeter leurs propres connaissances pour appréhender l'univers. Il est conçu de manière suffisamment ouverte pour que le professeur puisse l'utiliser de la manière qu'il le souhaite.

  • Le système solaire (ac Nice)

    Une application en ligne qui permet d'étudier les différents objets du système solaire (visualisation en 3D, atmosphère, structure interne, comparaisons distane de la planète, diamètre et température....etc.)

    Mis à jour le 17/09/2018

    Merci à P Cosentino

  • Diaporama sur les exoplanètes

    Les exoplanètes recèlent des univers fascinants. Leur étude n'a eu de cesse d'évoluer au fil des ans depuis ladécouverte de la première exoplanète en 1995. Des planètes au manteau de diamant, aux Jupiter chaudes en passant par des géantes gazeuses impressionnantes : venez découvrir les merveilles situées au-delà de notreSystème solaire.

  • Gravity : jeu sérieux pour créer un système solaire (en anglais)

    Le jeu sérieux proposé, Gravity, est une application web pour la construction de systèmes solaires. Avec Kit Gravity, vous pouvez configurer la position, la vitesse et de la masse de chaque corps et observer leur mouvement sous l'influence de leur attraction gravitationnelle mutuelle. Chaque système planétaire peut être sauvegardé pour une utilisation ultérieure, ou partagé en ligne. Il est particulièrement adapté pour une utilisation en classe comme un simulateur interactif de gravité.

    Ce jeu a été créé par un groupe d'astronomes et d'éducateurs américains dans le cadre du développement de nouveaux jeux innovants et d'applications éducatives pour enseigner des concepts astronomiques à tous les niveaux.

  • La mission Rosetta et sa sonde Philae sur la comète 67P / Churyumov-Gerasimenko

    La mission Rosetta de l'ESA a débarqué sa sonde Philae sur une comète, la première fois dans l'histoire qu'un tel exploit extraordinaire a été atteint.

  • Le chasseur d'exoplanètes SPHERE livre ses premières images

    Installé avec succès sur le Très Grand Télescope (VLT) de l'ESO, l'instrument européen SPHERE vient d'obtenir sa première lumière. Ce véritable chasseur d'exoplanètes permettra de détecter en imagerie directe des exoplanètes gazeuses et des disques de poussières autour d'étoiles proches du Soleil (jusqu'à 300 années lumière) avec une finesse et un contraste inégalés. SPHERE (Spectro-Polarimètre à Haut contraste dédié à la REcherche d'Exoplanètes) a été développé par un consortium européen [1] piloté par l'Institut de planétologie et astrophysique de Grenoble (IPAG, CNRS/Université Joseph Fourier) avec l'ONERA, le Laboratoire d'astrophysique de Marseille (CNRS/AMU), le Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique (Observatoire de Paris/CNRS/UPMC/Université Paris Diderot), le laboratoire Lagrange (Observatoire de la Côte d'Azur/CNRS/Université Nice-Sophia Antipolis) ainsi que des instituts allemands, italiens, suisses et néerlandais, en collaboration avec l'ESO (l'Observatoire européen austral). L'instrument sera mis à disposition de la communauté des astronomes en 2015.


     

  • Exobiologie

    La société française d'exobiologie, qui comprend de très nombreux scientifiques de divers domaines , propose un site internet très riche en vidéos (interview de chercheurs) permettant d'aborder aussi bien la définition du vivant, que celle de l'habitabilité, ou encore la relation entre l'eau et la vie. Ce site sera particulièrement intéressant dans le cadre du nouveau programme de seconde. 

  • Planète3D

    Logiciel portant sur les caractéristiques des différentes planètes du système solaire.

  • Celestia

    Logiciel d'astronomie.

  • Google Mars

    Partez à la découverte de la planète Mars :

    • Affichez des images actualisées par la NASA quelques heures plus tôt dans les données géographiques "En direct de Mars".
    • Effectuez une visite interactive de Mars, commentée par Ira Flatow de Public Radio ou le scientifique Bill Nye.
    • Affichez des modèles 3D de véhicules d'exploration spatiale et suivez leurs trajets pour voir des panoramas à 360 degrés.
    • Recherchez les points de repère martiens célèbres, comme le "visage de Mars" ou "l'Olympus Mons".

    Dans Google Earth, sélectionnez Mars à partir de la barre d'outils pour commencer à explorer.