Disparition des reliefs et Phénomènes d'extension Erosion

L'idée la plus couramment admise est la destruction des reliefs par l'action des agents d'érosion et la remontée concomitante des racines profondes. Cette seule action de l'érosion pose deux problèmes :

 

→ Si seuls ces mécanismes d'érosion sont mis en jeu, la durée d'abrasion des chaînes (c'est à dire le retour de la croûte continentale vers une épaisseur de 30 km) demanderait plusieurs centaines de millions d'années. Or, on a montré que cette durée est plutôt de l'ordre de quelques dizaines de millions d'années.

 

→ La seule érosion de ces reliefs devrait produire des quantités monumentales de sédiments détritiques, qui devraient ensuite s'accumuler dans de gigantesques bassins sédimentaires, en bordure. Or, ce n'est pas toujours le cas et les quantités de sédiments sont généralement très inférieures à celles attendus au regard du volume initial de la chaîne.

 

Lien(s) :