S Y S T E M E S - E M B A R Q U E S

Architecture des satellites / Principes physiques des capteursDe A à Z / Sites spécialisés /

sommaire du site

Le programme SPOT

La France a décidé en 1978 la mise en oeuvre d'un ambitieux programme d'observation de la Terre, le programme SPOT (Satellite Pour l'Observation de la Terre). Plusieurs partenaires européens se sont joints à ce programme dont la maîtrise d'oeuvre a été confiée au Centre National d'Etudes Spatiales (CNES).

SPOT 1, premier de la série fut mis sur orbite le 22 février 1986. Il s'agissait alors du satellite civil d'observation de la Terre le plus performant du monde, du point de vue de la résolution spatiale (20 m en mode multispectral et 10 m en mode panchromatique).
Dès le 23 février 1986, les premières images SPOT furent acquises par la station de réception d'Aussaguel, près de Toulouse et après une phase dite "de recette", le 6 mai 1986, le  CNES a décidé de faire passer le système SPOT en phase d'exploitation opérationnelle.
La relève de SPOT 1 a été assurée par le lancement de SPOT 2 le 22 janvier 1990.
SPOT 3 et 4 dont l'engagement de réalisation avait été pris dès 1985 ont été mis sur orbite respectivement le 26 septembre 1993 et le 24 mars 1998, la charge utile de SPOT 4 ayant la particularité de compter un nouvel instrument, l'instrument "Végétation".
Enfin, SPOT 5 a été lancé le 4 mai 2002, avec des performances améliorées par rapport à SPOT 4 et un capteur-imageur supplémentaire, l'instrument Haute Résolution Stéréoscopique. Prévu pour être opérationnel pendant 5 ans, il a déjà assuré avec succès ces 5 années de mission.

spots.gif (14476 octets)

Filière SPOT : initialement prévus pour une durée de mission de trois ans, les premiers satellites SPOT, hormis SPOT 3,  ont offert des services opérationnels pendant une durée supérieure. A noter tout particulièrement la longévité de SPOT 2..