S Y S T E M E S - E M B A R Q U E S

Architecture des satellites / Principes physiques des capteurs / De A à Z / Sites spécialisés /

sommaire du site

Le satellite MetOp

Présentation :

Le satellite
MetOp (Meteorological Operational) est le premier d'une série de trois satellites météorologiques défilants qui partiront dans l'espace à cinq années d'intervalle, le premier d'entre-eux ayant été lancé en 2006. Chaque satellite ayant une durée de vie nominale de 5 ans, la durée opérationnelle de la mission Metop devrait couvrir une quinzaine d'années. Le satellite MetOp est le segment spatial du Système Polaire Eumetsat (EPS) et vient en complément des satellites météorologiques géostationnaires Météosat et MSG déjà en place.

Le projet MetOp associant l'Agence Spatiale Européenne (ESA) et l'organisation EUMETSAT à pour objectifs :
- de fournir des données permettant d'effectuer des prévisions météorologiques à moyen terme
- d'aider à la réalisation d'études climatiques et environnementales à moyen terme.

liftoff.jpg (6704 octets)

MetOp représente la contribution européenne à une coopération avec la NOAA (américaine)  pour les satellites météorologiques sur orbite polaire. Jusqu'à maintenant, seuls les satellites de la NOAA assuraient cette mission.

Le premier satellitede la série,  MetOP - A a été
mis sur orbite par un lanceur Soyouz - Frégate le 19 octobre 2006.


Ci-contre
: décollage du lanceur Soyouz- Frégate le 19 octobre 2006 à 18 h 28, depuis la base russe de Baïkonour (
Copyright EUMETSAT).

metop.jpg (42917 octets)

Ci-dessus : satellite MetOp en orbite ; vue d'artiste (
Copyright ESA/EUMETSAT).


Caractéristiques orbitales :


Le satellite MetOp - A , comme ceux qui le suivront, évolue à une altitude de l'ordre de 820 km sur une orbite quasi-polaire, inclinée de 98,7° par rapport au plan équatorial. Il est héliosynchrone. Sa période de révolution est de 101minutes si bien qu'il survole l'équateur au moins 14 fois par jour , vers 9 h 30, heure locale au noeud descendant.

svalbard.jpg (25782 octets)
EUMETSAT et la NOAA vont échanger les données acquises par le satellite MetOp qui survole l'équateur à 9 h 30 heure locale, en passage descendant et par un satellite NOAA qui survole l'équateur vers 14 h 30 en passage ascendant.
En France, Le Centre de Météorologie Spatiale de Météo-France, situé à Lannion (22), reçoit et traite des données MetOp.

Ci-contre : acquisition  et transmission des données MetOp et NOAA (Copyright ESA/EUMETSAT).


Systèmes embarqués :

Le satellite MetOp est équipés de plus d'une dizaine d'instruments destinés pour l'essentiel
  - à effectuer des sondages de l'atmosphère (pression, humidité, température, teneur en ozone...) à différentes altitudes et selon différents profils
  - à cartographier les températures et les champs de vent à la surface de l'océan .

Parmi ces instruments,  le plus novateur est
l'interféromètre IASI (Interféromètre Atmosphérique de Sondage par l'Infrarouge) conçu par le CNES et le plus connu est le radiomètre-imageur AVHRR (Advanced Very High Resolution Radiometer) conçu par la NOAA.

cms.jpg (127772 octets)

Ci-dessus : Première image MetOp - AVHRR acquise le 25 octobre 2006 entre 9 h 39 et 9 h 52 TU
par la station de réception du Centre de Météorologie Spatiale de Météo-France
(Copyright Météo-France).