L A N C E U R S

Propulsion par réaction / Architecture d'un lanceur Chimie de la propulsion / Moteurs / Lancement / Bases de lancement  / Sécurité et environnement / Historique

sommaire du site

Les propulseurs à propergols solides

                                                   

ar5eap.jpg (6560 octets)

Principe de fonctionnement :

Les propulseur à propergols solides forment un ensemble très simple : le corps renfermant les propergols solides (oxydant + réducteur) et une tuyère. Le propergol, appelé improprement poudre, a la consistance d’un caoutchouc dur.
La combustion des propergols délivre des gaz chauds suivant un débit préétabli que la tuyère détend pour créer la poussée.

Les vitesses d’éjection sont honorables (2600 m/s) et les débits massiques élevés. Ils peuvent donc fournir de très fortes poussées (jusqu’à 6000 kN).

Ci-contre : Ariane 5 comporte deux étages d'accélération à poudre (EAP) qui sont des propulseurs à propergols solides (Copyright SNECMA).


eapcoupe.jpg (23699 octets)

Ci-dessus : coupe d'un étage d'accélération à propergols solides (EAP)  (Copyright SNPE)


Avantages :
Ces propulseurs sont simples, fiables, leur stockage est aisé, et leur mise en œuvre rapide.

Inconvénients : Un propulseur à poudre ne peut être éteint une fois allumé. Les impulsions spécifiques sont inférieures à 300 s.