D E    A   à   Z

sommaire du site

Glossaire

A    B   C   D   E   F   G    H   I   J   K   L   M    N   O   P   Q   R   S    T   U   V   W   X   Y    Z

 

Apesanteur (n.f.) :
absence totale de pesanteur (concept purement théorique, du fait du caractère universel de la gravitation)

Apogée (n.m.) :
Point de l’orbite d’un satellite le plus éloigné du centre de la Terre.

Booster (n.m.) :
Propulseur d’appoint à propergol solide ou liquide utilisé en deux ou quatre exemplaires sur certains lanceurs Ariane.

Carburant (n.m.) :
Qui contient une matière combustible.

                    Case à équipements :
                    La case à équipement constitue le "cerveau" du lanceur. Elle rassemble tous les   
                   
équipements électroniques fondamentaux lui donnant une complète autonomie en
                    vol.

                    Chambre de combustion (n.f.) :
                    Enceinte où s’effectue la combustion des ergols dans un moteur-fusée à liquide. La
                    chambre de combustion est alimentée sous forte pression au travers des injecteurs.
                    L’échappement des gaz de propulsion s’effectue par le col de la tuyère.

                    Coiffe (n.f.) :
                    Elément supérieur du lanceur destiné à protèger les satellites pendant la phase de
                    lancement et la traversée des couches denses de l’atmosphère .

Col (n.m.) :
Partie la plus étroite de la tuyère d’un moteur-fusée. Il sert à accélérer le débit des gaz de propulsion. Le col de la tuyère est le siège d’intenses contraintes thermiques et d’une forte érosion. Il est souvent réalisé en matériau composite ou en céramique.

                    Comburant (n.m.) :
                    Substance oxydante capable de réagir sur une substance réductrice (combustible) pour
                    fournir l'énergie de propulsion d’un moteur-fusée.

Combustible (n.m.) :
Substance capable de brûler en présence d’une source d'oxygène (comburant,) pour fournir l’énergie de propulsion d’un moteur-fusée.

Consommable (adj.) :
S’applique à un élément qui ne s’utilise qu’une seule fois, par exemple un lanceur.

Convergent (n.m.) :
Partie d’un moteur-fusée reliant la chambre de combustion au col de la tuyère.

Cryotechnique (n.f.) :
Du grec kruos : froid. Technique mettant en jeu les très basses températures. S’applique à l’hydrogène et à l’oxygène liquides.

Cryogénie (n.f.) :
Technique permettant d’obtenir les très basses températures.

CSG (Centre Spatial Guyanais) :
Base de lancement de l'Agence Spatiale Européenne construite près de Kourou (Guyane française), à la suite d’une décision du gouvernement français prise en avril 1964. C’est de là que décollent tous les lanceurs Ariane.

Débit (n.m.) :
Quantité d’ergols consommés par seconde dans un moteur-fusée.

Défilant (adj.) :
Qualifie tout satellite dont les caractéristiques orbitales lui confèrent un mouvement par rapport à la surface de la Terre. 

Divergent (n.m.) :
Partie évasée de la tuyère d’un moteur-fusée, située en aval du col, servant à poursuivre la détente des gaz de propulsion et à les accélérer.

EAP  (Etage Accélérateur à Poudre) :
L'innovation principale d'Ariane 5 est la présence de deux propulseurs latéraux à poudre (les EAP). Ces propulseurs délivrent à eux deux plus de 90% de la poussée totale au décollage et leurs caractéristiques sont les suivantes : diamètre : 3m ; hauteur : 30 m ; contenance : 237 tonnes de poudre ; poussée unitaire : 6500 kN ; durée de combustion : 130 secondes.

ELA (Ensemble de Lancement Ariane) :
Installations techniques du centre spatial guyanais utilisées pour la préparation et le lancement des différents modèles d’Ariane.

EPC (Etage Principal Cryotechnique) :
Ariane 5 se distingue par son système de propulsion. Le module inférieur du lanceur est constitué d'un étage central appelé Etage Principal Cryotechnique (EPC) et de deux propulseurs latéraux à poudre (EAP). l'étage principal cryotechnique est propulsé par un moteur Vulcain qui consomme de l'hydrogène et de l'oxygène liquides. les caractéristiques de l'EPC sont les suivantes : diamètre : 5,4 m ; hauteur : 30 m ; contenance : 25 tonnes d'hydrogène et 130 tonnes d'oxygène liquides ; poussée : 1100 kN ; durée de fonctionnement : 570 secondes. 

                    Ergol (n.m.) du grec "ergon", " travail " :
                    Comburant ou combustible utilisé dans un moteur-fusée.

ESA (European Space Agency) :
L'Agence spatiale européenne, créée en 1975, est composée de quatorze états membres. Elle assure notamment la direction d’ensemble des programmes de développement d’Ariane.

EPS (Etage à Propergols Stockable) :
Le module supérieur du lanceur Ariane 5 comprend l'étage à propergols stockables qui est propulsé par un moteur Aestus consommant 9,7 tonnes d'ergols liquides : du peroxyde d'azote et de la monométhylhydrazine ; poussée : 27,5 kN ; durée de fonctionnement : 19 minutes ; l'EPS assure la phase finale de mise sur orbite du (ou des) satellite(s).

Exothermique (adj.) :
Qualifie les réactions qui se produisent avec un dégagement de chaleur.

Géostationnaire (adj.) :
Se dit d’un satellite artificiel évoluant à près de 36 000 km d'altitude sur une orbite circulaire située dans le plan équatorial. Pour un observateur situé sur la Terre, un satellite géostationnaire apparaît fixe dans le ciel.

GTO (Geostationary Tranfer Orbit,  ou orbite de transfert géostationnaire) :
Orbite provisoire décrite par les satellites que l’on veut rendre géostationnaires. Cette orbite elliptique et de forte excentricité est comprise entre les altitudes de 200 km (périgée) et 36 000 km (apogée).

                    Héliosynchrone (adj.) :
                  
Qualifie une orbite dont le plan conserve une orientation constante vis à vis de
                   la direction Terre-Soleil, ainsi que les satellites qui les parcourent.

Hypergolique (adj.) :
Etat d’un mélange formé par un combustible et un comburant liquides dont la combustion se produit spontanément lorsqu’ils sont en présence.

Injecteur (n.m.) :
Elément d’un moteur-fusée servant à pulvériser les propergols liquides dans la chambre de combustion. Un injecteur comporte de très nombreux orifices soigneusement calibrés.

Impesanteur (n.f.) :
Absence apparente de pesanteur : C’est l’état très particulier qui règne dans un véhicule spatial. Pour ses occupants, qui décrivent un mouvement dont les paramètres physiques sont les mêmes que ceux du véhicule spatial, cela se traduit par une apparente disparition du poids et la suppression des autres manifestations habituelles de la pesanteur.

Isp (Impulsion spécifique) :
C’est la durée pendant laquelle une unité de poids de propergol (m.g) fournit une unité de poussée (m.ve). Isp = m.ve / m.g, soit Isp = Ve / g   (m : masse de propergol ; ve : vitesse d'éjection des gaz ; g : 9,8 m.s-2 au niveau du sol terrestre ). L'impulsion spécifique s'exprime en secondes

Lanceur (n.m.) :
Véhicule capable de propulser vers l’espace une charge utile. Tous les lanceurs actuels sont consommables, à l’exception de la navette spatiale américaine dont une partie, l’Orbiteur, est réutilisable. Les lanceurs sont propulsés par des moteurs-fusées et décollent verticalement. ( Synonyme : fusée porteuse).

Moteur-fusée (n.m.) :
Propulseur à réaction emportant le combustible et le comburant nécessaire à son fonctionnement

MPS (Moteur à Propergol Solide) : Voir aussi EAP

Nœud (n.m.) :
Point d’intersection d’une orbite avec le plan équatorial terrestre. Le nœud peut être ascendant lorsque le satellite circule de l'hémisphère sud vers l'hémisphère nord ou descendant dans le cas contraire.

Nominal (adj.) :
Se dit d’un processus lorsqu’il est conforme à un déroulement préétabli.

Oxydant (n.m.) :
Un corps oxydant capte des électrons à un corps réducteur.

Oxydant + n électrons  - > Réducteur      (réaction de réduction).

Oxydoréduction (n.f.) :
Réaction au cours de laquelle se produisent des échanges d’électrons entre l’oxydant et le réducteur. Lors d’une réaction d’oxydoréduction, il y a simultanément une réaction d’oxydation et une réaction de réduction.

PAL (Propulseur d’Appoint à Liquides) :
Fusée auxiliaire à propergol liquide utilisée en deux ou quatre exemplaires sur certains lanceurs Ariane 4 (42 L, 44L, 44LP).

PAP (Propulseur d’Appoint à Poudre) :
Propulseur auxiliaire à propergol solide employé en deux ou quatre exemplaires sur certains lanceurs pour accroître la poussée initiale, comme sur Ariane 4 (42 P, 44P, 44LP).

Périgée (n.m.) :
Point de l’orbite d’un satellite le plus proche du centre de la Terre.

Pogo (effet):
Du nom d’une échasse à ressort populaire aux Etats Unis. Phénomène vibratoire instable pouvant se manifester sur les étages à propergol liquide. En cas de résonance, il peut endommager les satellites ou même provoquer la destruction du lanceur.

Poussée (n.f.) :
Force délivrée par un moteur-fusée, résultant de l’éjection par la tuyère d’une certaine masse de gaz à vitesse élevée. Elle s’exprime en newtons (N) ou en kilonewtons (kN).

Pyrotechnique (adj.) :
Qualifie une technique mettant en jeu des poudres et des explosifs.

Propergol (n.m.) :
Mélange d’ergols assurant la propulsion des moteurs-fusées. Un propergol est constitué d’une substance ou d’un ensemble de substances contenant un comburant et un combustible.

Réducteur (n.m.) :
Un corps réducteur cède des électrons à un corps oxydant.

                    Réducteur    - >  Oxydant + n électrons    (réaction d’oxydation).

SCAR (Système de Contrôle d’Attitude et de Roulis) :
Sur les lanceurs Ariane, petits moteurs dits à gaz froids servant à orienter les étages orbitaux.

SPELDA (Structure Porteuse Externe pour Lancement Double Ariane) :
Structure spéciale utilisée en cas de lancement double pour le lanceur Ariane 4.

SPELTRA (Structure Porteuse Externe pour Lancement Triple Ariane) :
Structure spéciale utilisée en cas de lancement multiple pour le lanceur Ariane 5.

Turbopompe (n.f.) :
Pompe servant à pressuriser les ergols entre le réservoir et la chambre de combustion.

Tuyère (n.f.) :
Elément d’un moteur-fusée servant à détendre et accélérer les gaz de propulsion, créant ainsi la poussée. Elle comprend une partie rétrécie, le col et une partie aval en forme de coquetier, le divergent.

Vibration (n.f.) :
Le fonctionnement des moteurs-fusée s’accompagne d’intenses vibrations. Sur les lanceurs à propergols liquides, le couplage entre les modes vibratoires hydrauliques et ceux de la structure du lanceur ou des tuyauteries d’alimentation, peut provoquer une résonance destructrice (Effet Pogo).

Viking :
Moteur-fusée installé sur les premier et deuxième étages des lanceurs Ariane 1 à 4 ainsi que sur les PAL d’Ariane 4.

Vulcain :
Moteur-fusée cryotechnique conçu pour propulser l’étage principal d’Ariane 5.