À vous de jouer !... Le grand combat Les Pygmées contre les grues

Comme l’explique Nathaniel Hawthorne, « les Pygmées n’avaient dans le monde qu’un sujet de trouble et d’inquiétude. Ils étaient constamment en guerre avec les grues. » (Le livre des merveilles, volume 2)

Cette guerre est déjà évoquée par Homère dans l’Iliade, pour lui comparer l’assaut des Troyens contre les Grecs :

« Quand chaque homme fut mis en rang auprès de son chef,

les Troyens avancèrent, hurlant, criant à la guerre, tels des oiseaux,

comme va le hurlement des grues face au ciel

quand elles fuient l’hiver et la pluie plus que divine

et volent en hurlant sur les flots de l’Océan

pour porter meurtre et destin aux hommes Pygmées ;

matinales, elles amènent une mauvaise querelle. »

(chant III, vers 1 - 7, traduction Pierre Judet de la Combe, Albin Michel/Les Belles Lettres, 2019)

On appelle cette guerre mythique la « géranomachie », du grec γερανομαχία (géranomachia), un nom composé de γεράνος (géranos), la grue, et μάχη (machè), la bataille.

Plusieurs autres guerres légendaires ont fait l’objet de nombreux récits mythologiques : toutes s’inspirent des combats de l’Iliade, le modèle par excellence.

 

MENEZ L’ENQUÊTE

1. Voici six guerres légendaires, dont les noms sont tirés de ceux de certains belligérants.

Pour les retrouver :

a. Reliez chaque nom grec de belligérant à sa traduction en français.

b. Reliez chaque belligérant à la guerre, citée en grec, dans laquelle il est impliqué.

c. Citez le nom de la guerre en français.

Belligérants (en grec)

Belligérants (en français)

Guerres

En français

Τιτάν (Titan)

Ἀμαζών (Amazôn)

βάτραχος (batrachos)

Γίγας (Gigas)

μῦς (mus / mys)

γεράνος (géranos)

Κένταυρος (Kentauros)

Géant

grue (oiseau)

souris, rat

Centaure

Amazone

Titan

grenouille

Βατραχομυομαχία

Τιτανομαχία 

Γιγαντομαχία 

Κενταυρομαχία

Ἀμαζονομαχία

γερανομαχία 

-----------------------------------

-----------------------------------

-----------------------------------

-----------------------------------

-----------------------------------

-----------------------------------

2. Voici maintenant six extraits de ces « grands combats » racontés par des auteurs grecs de l’Antiquité.

a. Retrouvez le nom de la guerre qui se cache derrière chaque extrait

b. Associez chaque extrait à ses références précises (auteur, œuvre).

c. Parmi ces combats, deux sont des pastiches héroï-comiques : ils imitent le modèle de l’épopée homérique sur le mode ludique de la parodie. Lesquels ?

1. « Zeus frappa Porphyrion d’un coup de foudre, et Héraclès l’acheva d’une flèche tirée de son arc. Quant aux autres Géants, Apollon transperça d’une flèche l’œil droit d’Éphialtès et Héraclès transperça le gauche. Dionysos tua Eurytos d’un coup de son thyrse ; Hécate acheva Clytios et Héphaïstos écrasa Mimas en lui lançant des blocs de lave incandescente. Athéna arracha l’île de Sicile et la jetta sur Encelade qui fuyait. »

2. « On raconte que les Amazones arrivèrent en Grèce après avoir traversé le Bosphore Cimmérien qui était gelé. Leur campement au milieu d’Athènes est attesté par les noms mêmes de plusieurs lieux de la ville ainsi que par les tombeaux de ceux qui sont tombés au combat. Les deux armées attendirent longtemps avant d’engager l’action ; enfin, sur la parole d’un oracle, Thésée sacrifia à Phobos, la Peur, et il entreprit d’attaquer. »

3. « Ils combattirent longtemps, accablés de rudes travaux, les dieux Titans et tous les dieux nés de Cronos. Et ils se livraient des batailles terribles. Et, du sommet de l’Othrys, les Titans glorieux, et, du faîte de l’Olympe, les dieux, source des biens, que Rhéa aux beaux cheveux avait conçus de Cronos, luttant les uns contre les autres avec de cruelles fatigues, combattaient sans relâche depuis plus de dix ans. Et cette guerre n’avait ni trêve, ni fin, et elle se perpétuait entre eux à chances égales. »

4. « Jadis, il y eut chez les Pygmées une reine fort renommée, qui s’appelait Gérana, elle était honorée comme une déesse par ses sujets et elle-même méprisait les divinités, surtout Héra et Artémis. Furieuse, Héra la métamorphosa en grue [géranos en grec], oiseau dépourvu d’élégance. Elle devint l’ennemi des Pygmées, qui n’eurent plus pour elle que de la haine après lui avoir rendu tant d’honneurs. »

 

5. « La colère de Grattemiette explosa alors : sa large main ramassa sur le sol une lourde pierre, fardeau de la glèbe, et la propulsa dans les airs. La pierre atteignit Choufoulé aux genoux. Sa jambe gauche alors éclata en morceaux et la grenouille s’abattit, le dos dans la poussière. »

 

6. « C’est le vin qui tourna l’esprit d’Eurytion ! Ce Centaure fameux était chez les Lapithes, dans le manoir du valeureux Pirithoos. Il laissa dans le vin sa raison ; sa folie emplit de ses forfaits la maison de son hôte. Les héros en fureur se jetèrent sur lui. On le traîna dehors, dans la rue, hors du porche ; d’un bronze sans pitié, on moissonna sur lui son nez et ses oreilles ! Et lui, l’esprit toujours aveuglé s’en alla, ne rêvant que vengeance en son cœur affolé. Il en vint cette guerre entre hommes et Centaures où, le premier de tous, succomba cet ivrogne ! »

Les références

a. La guerre entre les Titans et les Olympiens, Hésiode (env. 750 av. J.-C.), Théogonie, vers 630-638 (traduction Leconte de Lisle)

b. Le début de la guerre entre les Amazones et les Athéniens, Plutarque (env. 46 - 125), Vie de Thésée, 27, 2 (traduction A. C.)

c. L’origine de la guerre entre les Centaures et les Lapithes, Homère (VIIIe siècle av. J.-C.), Odyssée, chant 21, vers 295 - 304 (traduction Victor Bérard, Albin Michel/Les Belles Lettres, 2019)

d. L’origine de la guerre entre les Pygmées et les grues, extrait d’Athénée de Naucratis (env. 170 - 233), Le Banquet des sages, livre 9, 393e-f (traduction A. C.)

e. Un épisode de la guerre entre les Géants et les Olympiens, Pseudo-Apollodore d’Athènes (IIe siècle ap. J.-C.), Bibliothèque, livre I, 6, 2 (traduction A. C.)

f. Un épisode du combat entre les grenouilles et les rats, extrait de La Batrachomyomachie (fin du IVe siècle av. J.-C. ?), vers 239-243 (traduction Adrian Faure, Albin Michel/Les Belles Lettres, 2019)

Pour lire les réponses, cliquez sur  +

 

.............................................................................

Les six guerres légendaires

 

Τιτάν (Titan) > Titan > Τιτανομαχία > Titanomachie.

 

Ἀμαζών (Amazôn) > Amazone > Ἀμαζονομαχία > Amazonomachie.

 

βάτραχος (batrachos) > grenouille > Βατραχομυομαχία > Batrachomyomachie, le Combat des grenouilles et des rats.

 

Γίγας (Gigas) > Géant > Γιγαντομαχία > Gigantomachie.

 

μῦς (mus / mys) > souris, rat > Βατραχομυομαχία > Batrachomyomachie, le Combat des grenouilles et des rats.

 

γεράνος (géranos) > grue > γερανομαχία > Géranomachie, le Combat des grues (avec les Pygmées).

 

Κένταυρος (Kentauros) > Centaure > Κενταυρομαχία > Centauromachie.

 

Les extraits de textes et leurs références

 

Texte 1 / e. Un épisode de la guerre entre les Géants et les Olympiens, Pseudo-Apollodore d’Athènes (IIe siècle ap. J.-C.), Bibliothèque, livre I, 6, 2 (traduction A. C.)

 

Texte 2 / b. Le début de la guerre entre les Amazones et les Athéniens, Plutarque (env. 46 - 125), Vie de Thésée, 27, 2 (traduction A. C.)

 

Texte 3 / a. La guerre entre les Titans et les Olympiens, Hésiode (env. 750 av. J.-C.), Théogonie, vers 630-638 (traduction Leconte de Lisle)

 

Texte 4 / d. L’origine de la guerre entre les Pygmées et les grues, extrait d’Athénée de Naucratis (env. 170 - 233), Le Banquet des sages, livre IX, 393e-f (traduction A. C.)

 

Texte 5 / f. Un épisode du combat entre les grenouilles et les rats, extrait de La Batrachomyomachie (fin du IVe siècle av. J.-C. ?), vers 239-243 (traduction Adrian Faure, Albin Michel/Les Belles Lettres, 2019)

 

Texte 6 / c. L’origine de la guerre entre les Centaures et les Lapithes, Homère (VIIIe siècle av. J.-C.), Odyssée, chant XXI, vers 295 - 304 (traduction Victor Bérard, Albin Michel/Les Belles Lettres, 2019)

Sommaire du dossier

Les Pygmées et Antée

Besoin d'aide ?
sur