"Œdipe" Sénèque – IV, 1, 764-784 / 3, 860-881 - Œdipe face à son destin

ASTUCE

Ouvre ton quiz dans une nouvelle fenêtre :
- placer le curseur sur le lien à ouvrir
- clic droit > ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre

Tu gardes ainsi le texte latin en sous-main et peux t'y reporter au fur et à mesure de l'exercice.

La ressource a été pensée pour s'adapter à toutes les situations de travail : en présenceà distance – synchrone et asynchrone -, hybride.

Une diversité de dispositifs est possible :

  • découverte des notions et consolidation des connaissances,
  • travail personnel dans la classe et hors la classe,
  • classe inversée,
  • différentiation pédagogique.

Objectifs littéraires : le monologue tragique.
Objectifs de lecture : étude en confrontation de deux monologues d'Œdipe pour analyser comment se construit la tension tragique.
Objectifs en langue :
- Niveau I - Infectum / Perfectum
- Niveau III - Interrogative directe

Acte IV, Scène I, 764-783 - ŒDIPE, JOCASTE.

Œdipus Curas reuoluit animus et repetit metus.

obiisse nostro Laium scelere autumant

superi inferique, sed animus contra innocens

sibique melius quam deis notus negat.

redit memoria tenue per uestigium,

cecidisse nostri stipitis pulsu obuium

datumque Diti, cum prior iuuenem senex

curru superbus pelleret, Thebis procul

Phocaea trifidas regio qua scindit uias.

Vnanima coniunx, explica errorem, precor :

quae spatia moriens Laius uitae tulit ?

primone in aeuo uiridis an fracto occidit

Iocasta Inter senem iuuenemque, sed propior seni.

Œdipus Frequensne turba regium cinxit latus ?

Iocasta Plures fefellit error ancipitis uiae,

paucos fidelis curribus iunxit labor.

Œdipus Aliquisne cecidit regio fato comes ?

Iocasta Vnum fides uirtusque consortem addidit.

Œdipes Teneo nocentem : consenti numerus, locus ;

sed tempus adde. Iocasta Decima iam metitur seges

 

 

 

 

 

 

 

Œdipe
Mon cœur tourne et retourne ses angoisses
Et la peur à nouveau s’empare de moi.
Ce Laios, ce serait moi qui l’aurais assassiné ?
C’est ce qu’affirment les dieux du ciel et des Enfers.
Mon cœur dit non, mon cœur est innocent.  
Et ce cœur qui le connaît mieux, moi ou les dieux ?
Loin dans ma mémoire, me revient un vague souvenir :
J’étais jeune, quand j’ai tué d’un coup de bâton
Et envoyé aux Enfers cet homme qui me barrait la route,
Un vieillard arrogant qui, le premier, avec son char
Avait commencé à me bousculer.
C’était loin de Thèbes, là où la Phocide
Se divise en trois routes.
Ma femme, mon âme, aide-moi, je t’en supplie,
À sortir de cette confusion :
Quel âge avait Laïos quand il est mort ?
Était-il encore dans la vigueur de l’âge
Ou déjà brisé par la vieillesse ?
Jocaste 
Il était entre la jeunesse et la vieillesse…
Mais plus proche de la vieillesse.
Œdipe
Le roi était-il entouré d’une grande escorte ?
Jocaste
Non. La plupart de ceux qui l’escortaient
S’étaient trompés au carrefour,
Et avaient pris la mauvaise route.
il n’était resté avec lui que quelques fidèles
Qui se tenaient près du char.
Œdipe
L’un d’eux a-t-il été tué,
et aurait accompagné le roi dans sa mort ?
Jocaste
Oui, un seul,
Que son courage et sa fidélité
Ont conduit à partager son triste sort.
Œdipe
Je tiens notre coupable !
Tout concorde, le nombre de personnes et le lieu.
Mais dis-moi la date.
Jocaste
Dix moissons ont déjà eu lieu depuis.

Traduction P. Charvet

 

Acte IV, Scène III, 860-881 - LE VIEILLARD, PHORBAS, ŒDIPE.

Œdipe Quid quaeris ultra ? fata jam accedunt prope.

quis fuerit infans edoce. Phorbas Prohibet fides.

Œdipus Huc aliquis ignem! flamma iam excutiet fidem.

Phorbas Per tam cruentas uera quaerentur uias

ignosce quaeso. Œdipus Si ferus uideor tibi

et impotens, parata uindicta in manu est :

dic sera : quisnam ? quoue generatus patre ?

qua matre genitus ? Phorbas Coniuge est genitus tua.

Œdipus Dehisce, tellus, tuque tenebrarum potens,

in Tartara ima, rector umbrarum, rape

retro reuersas generis ac stirpis uices.

congerite, ciues, saxa in infandum caput,

mastite telis : me petat ferro parens,

me gnatus, in me coniuges arment manus

fratresque, et aeger populus ereptos rogis

iaculetur ignes. saeculi crimen uagor,

odium deorum, iuris exitium sacri,

qua luce primum spiritus hausi rudes

iam morte dignus. redde nunc animos pares,

nunc aliquid aude sceleribus dignum tuis

I, perge, propero regiam gressu pete :

gratare matri liberis auctam domum.

Œdipe
Pourquoi chercher encore à savoir ?
Le destin déjà s’approche.
Dis-moi, qui était cet enfant ?
Phorbas
J’ai donné ma parole, je ne peux rien dire.
Œdipe
Que quelqu’un apporte du feu !
La flamme saura te délivrer de ton serment.
Phorbas
Faudra-t-il que tu cherches la vérité
Par des chemins aussi sanglants ?
Je t’en supplie, pardonne-moi.
Œdipe
Si tu me trouves aussi cruel et hors de moi
Alors tu as ta vengeance, là, sous la main.
Dis la vérité.
Qui était-ce ?
Qui était son père ?
Qui était sa mère ?
Phorbas
C’était le fils de ta femme.
Œdipe
Terre, ouvre-toi ! Et toi, souverain des ténèbres, Qui dans les abîmes du Tartare règnes sur les ombres,
Prends-moi,
Moi qui ai bouleversé l’ordre naturel
Des naissances et des générations !
Citoyens, lapidez-moi !
Sous les pierres écrasez ma tête abominable !
Criblez-moi de flèches,
Que le père me frappe de son épée
Et le fils aussi !
Que contre moi les épouses prennent les armes
Et les frères aussi !
Que le peuple ravagé par l’épidémie
Arrache aux bûchers des torches enflammées
Et les jette sur moi !
Je suis le crime de ma lignée,
Je suis le vagabond,
Je suis la haine des dieux,
Je suis la mort des lois sacrées,
Moi dont le premier souffle à la naissance
Aurait du être mon dernier soupir !
Allons, maintenant, redeviens celui que tu es !
Maintenant, ose quelque chose à la hauteur de tes crimes :
Va, poursuis ce que tu as commencé.
Retourne vite au palais
Remercier ta mère pour tous les enfants
Qui ont agrandi la famille !

Traduction P. Charvet

 

LEXIQUE

Vocabulaire classé par ordre alphabétique.

aevum, -i, n
aliquis, -qua, -quid
animus, -i, m
cado, -is, -ere, cecidi, casum
cingo, -is, -ere, cinxi, cinctum
comes, -itis, m ou f
edoceo, -es, -ere, -cui, -ctum
error, -oris,  m
fallo, -is, -ere, fefelli, falsum
fatum, i, n
fractus, -a, -um < frango, -is, -ere
frequens, -entis
generatus, -a, -um < genero, -as, -are
genitus, -a, -um < gigno, -is, -ere
infans, -ntis
latus, -eris, n 
mater, matris, f
moriens, -ntis < morior, mortuus sum, mori
nego, -as, -are, -avi, -atum
noster, nostra, nostrum
obvius, -a, -um
occĭdō, -is, -ere, occĭdī, occāsum
pater, patris, m
primus, -a, -um
pulsus, -us, m
quaero, -is, -ere, quaesivi ou -sii, quaesitum
redeo, -is, -ire, redii, reditum
regius,-a, -um
repeto, -is, -ere, repetivi ou repetii, repetitum
revolvo, -is, -ere, revolvi, revolutum
spatium, -ii, n
stipes, stipitis, m
turba, -ae, f
ultra
viridis, -is, -e
vita, -ae, f

espace de temps : durée, temps de vie, âge, époque
quelque, quelqu'un / quelque chose ; tel ou tel
raison, âme, cœur, esprit
tomber ; succomber, périr ; disparaître ; finir ; arriver
ceindre ; entourer ;  environner
compagnon ;  pédagogue, escorte
enseigner, instruire, montrer
errance, détour ;  erreur, illusion, méprise ;  tromperie
tromper ; échapper à l'attention ; faire oublier
prédiction, oracle ; destin, fatalité ; destinée ; malheur
brisé ; épuisé, abattu
nombreux, peuplé, fréquenté ; assidu, répété, fréquent
engendrer, produire
engendrer, créer, produire, faire naître
jeune enfant
côté, flanc ; corps ; parenté : côté (lieu)
mère
mourir
dire non ; refuser ; dire que non
notre
qui se trouve sur le passage, qui va au-devant
tomber à terre ; succomber, périr
père
le premier
impulsion ; heurt, choc
chercher, chercher à retrouver, chercher à obtenir
revenir
royal, qui concerne le roi
chercher à atteindre ; ramener, faire revenir ; reprendre
rouler en arrière ; dérouler ; ramener, revenir, rappeler
arène ; étendue, distance, espace ; espace de temps
tronc, souche ; pieu, bâton
trouble d'une foule ; désordre, tapage ; cohue
de l'autre côté, au-delà ; plus loin ; plus longtemps
vert, verdoyant ; vert, frais, vigoureux
vie

 

Niveau I - Infectum / Perfectum

Corpus 1

Œdipe

Curas reuoluit animus et repetit metus.
 

                 sed animus contra innocens
sibique melius quam deis notus negat.


redit memoria tenue per uestigium,
cecidisse nostri stipitis pulsu obuium

Œdipe

Mon cœur tourne et retourne ses angoisses et recouvre ses craintes.

Mais mon cœur, bien au contraire, dans son innocence,
mieux connu de lui-même qu'il n'est connu des dieux, dit non.

Me revient en mémoire, sous la forme d'une trace ténue, le souvenir qu'est mort d’un coup de bâton donné par nous un homme qui se trouvait sur le passage.

 

Corpus 2

Œ Primone in aeuo uiridis an fracto occidit ?


Œ Frequensne turba regium cinxit latus ?


Io Plures fefellit error ancipitis uiae,

paucos fidelis curribus iunxit labor.


Œ Aliquisne cecidit regio fato comes ?

Œ Est-il mort encore dans la vigueur de l’âge ou déjà brisé par la vieillesse ?

Œ Une escorte nombreuse se tenait-elle autour
du roi ?

Io Une erreur de chemin au carrefour avait égaré la plupart de ceux qui l’escortaient ; 
la tâche n'avait gardé auprès du char que quelques fidèles.

Œ Quelqu'un d'autre a-t-il succombé, accompagnant le roi dans sa mort ?

Logo découvrir - un oeil
Étape 1 - Je découvre 


Réalise le QUIZ 1 - Observer les formes verbales - Œdipe Sénèque - N1 / Q1

logo connexions neuronales : je réactive mes connaissances
Étape 2 - Je réactive mes connaissances 


Comment se présente un verbe en latin ? Que sont les temps primitifs ? À quoi servent-ils ?

logo-loupe "Je mène l'enquête".
Étape 3 - Je mène l'enquête


1- Voici donc la liste des verbes du corpus tels qu'ils se présentent dans le dictionnaire avec les temps primitifs. 

  • revolvo, -is, -ere, revolvi, revolutum
  • repeto, -is, -ere, repetivi ou repetii, repetitum
  • nego, -as, -are, -avi, -atum
  • redeo, -is, -ire, redii, reditum
  • occĭdō, -is, -ere, occĭdī, occāsum
  • cingo, -is, -ere, cinxi, cinctum
  • fallo, -is, -ere, fefelli, falsum
  • cado, -is, -ere, cecidi, casum

 

2 - Sur quel radical est construit la forme verbale ?

Répartis les formes verbales du corpus (1 & 2) en trois groupes.

Groupe 1 - Radical du présent Groupe 2 - Radical du parfait Groupe 3 - L'un ou l'autre
     

 

3 - Pour faire le point 


Réalise le QUIZ 2 - Infectum / Perfectum : comprendre - Œdipe Sénèque - N1 / Q2

On retiendra donc que s'opposent :

  • les temps de l'INFECTUM, formés sur le radical du présent, expriment une action en cours.
  • les temps du PERFECTUM, formés sur le radical du parfait, expriment une action achevée.

logo-comprendre - S'interroger sur le sens du texte.
Étape 3 - Je comprends le texte


 1 - À quel temps renvoient les verbes du corpus 1 ?

  • Que fait Œdipe ? Quelle est la situation ?
  • Dans quel système de temps sommes-nous ? 
  • Reprends l'ensemble du texte bilingue et surligne avec une première couleur l'ensemble des formes verbales qui peuvent se ranger dans cette première catégorie.


2 - À quels temps renvoient les verbes du corpus 2 ?

  • Que fait Œdipe ? Quelle est la situation ?
  • Dans quel système de temps sommes-nous ? 
  • Reprends l'ensemble du texte bilingue et surligne avec une seconde couleur l'ensemble des formes verbales qui peuvent se ranger dans la deuxième catégorie.
     

3 - En quoi cela participe-t-il à la construction de la tension tragique ?


 

Niveau III - L’interrogative directe en latin

 

CORPUS

1

quae spatia moriens Laius vitae tulit ?

Quel temps de vie avait vécu Laïos quand il est mort ?

2

primone in aevo viridis an fracto occidit ?

Est-il mort encore dans la vigueur de l’âge ou déjà brisé par la vieillesse ?
3

Frequensne turba regium cinxit latus ?

Une escorte nombreuse se tenait-elle autour du roi ?
4

Aliquisne cecidit regio fato comes ?

L’un d’eux a-t-il été tué, et aurait accompagné le roi dans sa mort ?
5

Quid quaeris ultra ?

Pourquoi chercher encore à savoir ?
6

quisnam ?

Qui était-ce ?
7

quove generatus patre ?

Né de quel père ?
8

qua matre genitus ?

Engendré par quelle mère ?
9

quis fuerit infans edoce.

Dis-moi qui était cet enfant ?

 

Étape 1 - Je réactive mes connaissances logo connexions neuronales : je réactive mes connaissances


Que sais-tu de l'interrogative en français ?

Réalise le QUIZ 3 - Le fonctionnement de l'interrogation


Étape 2 - Je mène l'enqlogo-loupe - Je mène l'enquêteuête


En t'appuyant sur les éléments de connaissance sur l'interrogative revus à l'étape 1, observe maintenant le fonctionnement de l'interrogation en latin. 

1- Classe dans un tableau selon le modèle ci-dessous les interrogatives du corpus.
 

Interrogation totale Interrogation partielle
   



2- Découvre le fonctionnement de l'interrogative en latin.


Réalise le QUIZ 4 - L'interrogative en latin



3- L'interrogative directe en latin : que retenir ?
 

  • L'interrogative totale est marquée par la particule interrogative -ne qui vient s'accrocher au premier mot de la phrase.
     
  • L'interrogative partielle peut être marquée par la présence d'un élément interrogatif en qu-, pronom ou adjectif interrogatif.
     


Étape 3 - Je comprends le texte

logo-comprendre - Je comprends le texte.
Relis les deux monologues d'Œdipe en t'appuyant sur le texte proposé en juxtalinéaire 

  • Premier monologue - IV, 1, 764-775
  • Second monologue - IV, 3, 868-881

Comment progresse le tragique, du premier au second monologue ? Quels sont les éléments, dans le second monologue, qui contribuent à la montée de la tension dramatique ?

Concordance avec les programmes

Enseignement de complément (collège-cycle 4)

En quatrième

  • Objet d'étude : vie privée et publique
    • Les sentiments et leur expression
    • Théâtre, jeux et loisirs publics

En troisième

  • Objet d'étude : le monde méditerranéen antique
    • La transmission culturelle, de la Grèce à Rome ; de l'Antiquité au Moyen Âge et à la Renaissance

Enseignement optionnel (lycée)

En seconde

  • Objet d'étude : l’homme et le divin
    • Hommes, héros et dieux : une différence de nature ?
       
  • Objet d'étude : soi-même et l’autre
    • L’autre en soi : dédoublement, possession et aliénation.
       
  • Objet d'étude : Méditerranée - voyager, explorer, découvrir
    • Accueil et hospitalité : étrangers et exilés.


En première

  • Objet d'étude : masculin, féminin
    • amours, amantes et amants ; couples mythiques et historiques.
      ​​​​​​​

    En terminale

    • ​​​​​​​Objet d'étude : leçons de sagesse antique
      • Figures de sages (Pythagore, Socrate, Sénèque...).
      • Comment diriger sa vie ? Faut-il s’engager dans la cité ?
      • ​​​​​​​Quelles conceptions du bonheur ? Comment l’atteindre ?
      • Quelles conceptions de la mort ? Comment l’affronter ?

    Enseignement de spécialité Littérature et LCA (lycée)

    En première

    • Objet d'étude : justice des dieux, justice des hommes
      • Justice et raison d’État : la question du juste et de l’injuste.
      • Culpabilité et responsabilité : à qui la faute ?
      • Crimes et châtiments : figures mythologiques et historiques.


    En terminale

    • Objet d'étude : l’homme, le monde, le destin
      • Les voix du destin : oracles, prophéties et rêves.
      • Mythe et théâtre : héros et familles maudites.

    ASTUCE

    Ouvre ton quiz dans une nouvelle fenêtre :
    - placer le curseur sur le lien à ouvrir
    - clic droit > ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre

    Tu gardes ainsi le texte latin en sous-main et peux t'y reporter au fur et à mesure de l'exercice.

    Besoin d'aide ?
    sur