- LES ATRIDES : l'ancêtre Tantale

C’est le présomptueux TANTALE qui inaugure par un repas scandaleux offert aux dieux l’étrange cuisine de ses descendants qui s’aiment, se tuent, se dépècent et se mangent en famille.

Roi de Lydie en Asie Mineure, Tantale est invité à la table des dieux : avec eux, il consomme nectar et ambroisie, boisson et nourriture divines qui le rendent immortel, mais qu’il dérobe pour les offrir aux mortels. Puis il met les dieux à l’épreuve en leur proposant en retour une nourriture monstrueuse : son propre fils Pélops, découpé en morceaux et servi en ragoût ! Cet orgueil démesuré, marque fatale de l’hybris, vaut à Tantale une éternité de supplices dans le Tartare, au fin fond des Enfers, où il éprouvera une faim et une soif impossibles à assouvir devant une table garnie de mets se dérobant sans cesse à son approche.

Tous les dieux olympiens, horrifiés, ont reconnu la chair humaine qu’ils recrachent, à l’exception de Déméter : distraite par le chagrin dû à la disparition de sa fille Perséphone, enlevée par Hadès, ou tout simplement affamée, la déesse mange une épaule du malheureux Pélops sans la moindre hésitation. Les dieux, qui ont châtié le père criminel, ressuscitent le fils dont ils reconstituent le corps : une épaule d’ivoire poli remplacera le morceau englouti.

La famille de Tantale : la généalogie des Atrides

arbre généalogique
Sommaire du dossier

Les Atrides : sang pour sang

En lien avec les programmes

Lycée

Terminale, Spécialité
Objet d'étude : « L’Homme, le monde, le destin »
Sous-ensemble : « Mythe et théâtre : héros et familles maudites »

Besoin d'aide ?
sur