La boîte de Pandore D'après H.S. Brès, Mes beaux contes mythologiques, 1921

Voici comment finit l’Âge d’or, où il n’y avait sur la terre ni chagrins, ni maladies, ni méchanceté...

Les hommes, instruits par Prométhée, devinrent orgueilleux et ils se moquaient des dieux. Alors Zeus décida de les punir et, appelant son fils Héphaïstos, qui était le dieu du feu, il lui dit : « Forge moi une belle statue : c’est elle qui portera aux hommes le châtiment qu’ils méritent. » Héphaïstos était si laid à sa naissance que sa mère, Héra, l’avait laissé tomber de l’Olympe sur la terre. Il en resta boiteux. Mais il était ingénieux et devint le roi des Cyclopes, les géants forgerons qui n’avaient qu’un œil au milieu du front et qui fabriquaient tantôt les éclairs et le tonnerre, tantôt des objets admirables, avec les métaux du sein de la terre. Ainsi les sièges d’or de l’Olympe et toutes les choses qui plaisent aux dieux pour leurs parures ou leurs temples étaient son œuvre. Bientôt Héphaïstos, noir de fumée, sortit boitillant de sa forge en portant dans ses bras une admirable statue blanche et rose comme la flamme de son feu et il se rendit sur le mont Olympe, où il appela tous les Immortels pour admirer son bel ouvrage. La déesse Athéna arriva la première, et elle trouva la statue si charmante qu’elle lui donna un baiser... ce qui rendit la statue vivante. Alors chaque déesse et chaque dieu voulut lui offrir un cadeau pour sa toilette : robe et ceinture, voile et colliers, bracelets et pendants d’oreilles, dont la belle étrangère se para immédiatement. Puis quelqu’un dit : « Comment allons-nous la nommer ? » Athéna répondit : « Son nom sera Pandore (ce qui en grec veut dire : Celle qui possède tous les dons) ; et un jour, je lui offrirai en outre des aiguilles et des fils de soie, afin qu'elle devienne une habile brodeuse. » — Comme Arachné ! fit ironiquement Poséïdon. Athéna détourna la tête, car ce nom lui rappelait un mauvais jour.

On lui avait raconté que la jeune brodeuse Arachné, achevant un beau tapis, le montrait en disait : « Athéna elle-même ne travaille pas mieux que moi. » À ces mots, le cœur de la déesse s’était enflammé de colère, car elle était admirablement habile à tous les ouvrages des femmes, et elle avait changé en araignée l’ouvrière orgueilleuse. Mais elle n’aimait pas qu’on lui rappelât cette cruelle vengeance...

Arachné

Arachné, prédateur et proie, J. Takacs, 2019, © Wikimedia Commons

À ce moment, Héphaïstos demanda : « Qui sera le mari de notre Pandore ? » — Je vais m’informer, s’écria Hermès, déployant les ailes de son chapeau et de ses sandales, pour s’envoler comme un oiseau.

Bientôt il revint disant : « Si Pandore veut venir avec moi, je la conduirai chez le roi Épiméthée ; il désire se marier et il a déjà acheté pour sa femme une écharpe semblable aux nuages illuminés par le soleil levant. » La jeune fille était prête à partir, et sans retard. Mais Zeus l’arrêta et, d’un air mystérieux, lui plaça dans les mains une étrange boîte d’ivoire, telle qu’un coffret à bijoux, que liait une large vipère d’or souple sept fois enroulée, et si admirable que Pandore songea aussitôt : « Sûrement une surprise précieuse est cachée là-dedans. » Mais Hermès, plus perspicace, se méfiait.

Les voyageurs se mirent en route. Cette fois, Mercure n’employait pas ses ailes, car Pandore marchait à petits pas : c’était sa première promenade, et elle regardait autour d’elle, trouvant la terre bien jolie. Tout à coup, au pied d’une colline, au moment de passer un ruisseau, Hermès, enflant sa voix, cria : « Montagne, dis-moi ton nom ? » Aussitôt une voix lointaine répondit plusieurs fois : « Non, non, non. » Pandore s’arrêta effrayée pour prêter l’oreille : « Qui parle ainsi ?... — C’est la Nymphe Écho, expliqua son compagnon en riant, une babillarde que Héra a chassée dans les montagnes, en lui permettant seulement de répéter la fin des paroles qu’on lui dit. »

Écho

La nymphe Écho, Alexandre Cabanel, 1874, © Wikimedia Commons 

Comme ils passaient le ruisseau en sautant de pierre en pierre, Pandore, encore maladroite, lâcha la boîte. « Laisse-la donc dans l’eau, conseilla Hermès, et méfie-toi de ce coffret mystérieux : tout beau qu’il est, il ne t’apportera que du mal. » Il avait dit ces mots très fort et Écho répéta : « Mal, mal, mal » — Écho t’avertit aussi, insista le dieu, écoute-la. — Je veux ma boîte, ma belle boîte! » répliqua Pandore avec humeur. Son compagnon haussa les épaules et ramassa le coffret.

Ils arrivèrent au palais d’Épiméthée qui accourut leur souhaiter la bienvenue, tandis que ses chiens aboyaient joyeusement alentour. Il regarda Pandore et s’écria : « Comme elle est jolie ! » Pandore sourit et lui présenta son précieux coffret : « Prends-le, et jette-le au feu, » dit Hermès. Puis il disparut. Mais Pandore et son mari examinaient le coffret en tous sens, et le serpent d’or desserrait son lien.... Cependant Épiméthée fit apporter son présent de noce, la chatoyante et souple écharpe couleur d’aurore, et il la posa sur les épaules de la jeune mariée, qui, ravie, s’écria : « Les déesses n’ont rien de plus beau !... » Comme elle menaçait de s’envoler au vent, Pandore se dit : — Il y a sûrement des agrafes dans la boite ; si j’en prenais une ? » Elle souleva un peu le couvercle... et le laissa aussitôt retomber en gémissant : une guêpe venait de la piquer profondément à la main. Épiméthée jeta aussi un cri de douleur en chassant un de ses chiens fidèles qui le mordait, tandis que les autres se battaient en hurlant. Hélas ! ce qu’il y avait dans la boîte, c’étaient les méchancetés, les guerres, les maladies, les chagrins... Tout cela s’était répandu sur la terre, en une nuageuse vapeur tandis que les querelles commençaient de tous côtés parmi bêtes et gens. Épiméthée se lamentait en murmurant : « Femme curieuse, pourquoi as-tu ouvert la boîte ? — Imprévoyant époux, pourquoi m’as-lu laissé faire ? » gémit Pandore, et son cœur était lourd de regret... Tout à coup, elle remarqua la boîte à ses pieds et la lança bien loin... À quoi bon ! tous les maux s’étaient déjà échappés. Cependant, du fond de la boîte sortit comme un rayon de soleil en forme d’oiseau ; il se mit à voltiger autour de Pandore en gazouillant doucement : « Je suis l’Espérance ; je m’étais glissée au fond de la boite, je me glisserai aussi bien dans le coeur des hommes ». Mais affolée, Pandore courut prendre la boîte et referma vivement le couvercle, sans laisser s’échapper l’espérance.

 

Besoin d'aide ?
sur