Introduction - Les Muses

Pour aller plus loin :

Pierre Grimal, Dictionnaire de la Mythologie, Paris, P.U.F, 1969.

Yves Bonnefoy, éd., Dictionnaire des Mythologies, Paris, Flammarion, 1981, en particulier article « Muses et Mnémosyne », Jeannie Carlier, Ecole Pratique des Hautes-Etudes, vol II, p. 137.

Annie Collognat, Au bonheur des dieux : Petit dictionnaire de mythologie grecque, 2015.

Hésiode, Théogonie, v. 1-103.

νδρα μοι ννεπε, Μοσα, πολτροπον, ς μλα πολλ πλγχθη, πε Τροης ερν πτολεθρον περσε;
« O Muse, conte-moi l'aventure de l’homme aux mille ruses : celui qui,après avoir détruit la ville sacrée de Troie, erra de toutes parts. »

HOMÈRE, ODYSSÉE, CHANT I, V. 1-2

Filles de Zeus et de Mnémosyne, "la mémoire", les Muses auraient été engendrées au terme de neuf nuits d'amour. Ces neuf sœurs sont chanteuses, instrumentistes et porteuses de joie entre les dieux et les hommes. Si la musique, l’art des Muses,- la « Mousikê » comme l’appelaient les Grecs- est avant tout l’art de chanter et jouer d’un instrument, elle est aussi la porte ouverte sur les connaissances : la poésie, la danse, le théâtre, l'astronomie, l’arithmétique… La« Mousikê » est pour les anciens ce que nous appellerions aujourd'hui la culture. C’est pourquoi les Muses vont s’identifier à des genres littéraires ou artistiques précis dont elles deviennent les patronnes : Calliope, Muse de l'éloquence et de l’épopée, Clio, Muse de  l'histoire, Erato, Muse de la poésie lyrique et chorale, Euterpe, Muse de la danse et de la poésie amoureuse, Melpomène, Muse de la tragédie, Polymnie, Muse des chants nuptiaux et de deuil et de la pantomime, Terpsichore, Muse de la danse et de la poésie légère, Thalie, Muse de la comédie, Uranie, Muse de l'astronomie.

Depuis l’Antiquité, les Muses inspirent les artistes : peintres, sculpteurs, poètes...Homère invoque la Muse au début de l’Iliade et de l’Odyssée. 
Les Muses sont les filles de Zeus et de Mnémosyne. Elles sont au nombre de neuf. Elles sont une source d’inspiration pour les artistes depuis l’Antiquité.

Elles sont souvent représentées en présence d’Apollon. On les reconnaît à leurs différents attributs :

  • Calliope : livre, stylet 
  • Clio : livre, tablette
  • Érato : tambourin, lyre
  • Euterpe : flûte, cygne
  • Melpomène : cor, masque tragique
  • Polymnie : couronne, orgue
  • Terpsichore : couronne de guirlande  
  • Thalia : viole, masque comique
  • Uranie : compas, globe.
musagora

Pour aller plus loin :

Pierre Grimal, Dictionnaire de la Mythologie, Paris, P.U.F, 1969.

Yves Bonnefoy, éd., Dictionnaire des Mythologies, Paris, Flammarion, 1981, en particulier article « Muses et Mnémosyne », Jeannie Carlier, Ecole Pratique des Hautes-Etudes, vol II, p. 137.

Annie Collognat, Au bonheur des dieux : Petit dictionnaire de mythologie grecque, 2015.

Hésiode, Théogonie, v. 1-103.

Besoin d'aide ?
sur