Auguste : le modèle du prince. Programme 1re

Ce scénario pédagogique peut être suivi dans le cadre de l'enseignement de spécialité littérature, langues et cultures de l'Antiquité, pour la classe de première. Il est complété par deux fiches téléchargeables intitulées corpus 1 et corpus 2.

Objet d’étude : La cité entre réalités et utopies

Sous-ensemble : Gouverner : du mythe à l’histoire, quel « prince » idéal ? (Thésée, Romulus, Denys de Syracuse, Alexandre le Grand, Auguste, etc.)

Auguste

Après la mort de Jules César, une impitoyable lutte de succession s’est engagée : Octave, petit-neveu et fils adoptif de César, en sort vainqueur et devient le seul maître de Rome avec le titre d’Auguste. Son avènement au pouvoir change profondément le système politique romain et l’image de la ville de Rome.

Ce scénario pédagogique est adossé au dossier Auguste, le modèle du prince, accessible sur le site Odysseum.

Objectifs

  • Comprendre comment un homme change profondément l’histoire de Rome en forgeant un nouveau type de régime politique.
  • Connaître et comprendre les mots clés définissant les enjeux fondamentaux de ce nouveau pouvoir : auctoritas, augustus, imperium, princeps.
  • Découvrir le « siècle d’Auguste » à travers ses principaux aspects : historiques et politiques, sociaux et culturels.

Pour commencer, il est possible de consulter les ressources suivantes :

Empereurs romains
Auguste

Activité 1 : le travail de l’historien

Construire le portrait d’Auguste à partir d’un corpus de textes extraits de Suétone, Vie d’Auguste (corpus 1)

  1. Les élèves sont répartis par groupe. Chaque groupe dispose d’un texte extrait du corpus. Le professeur fournit des extraits nus, appareillés ou accompagnés d’une traduction selon le degré d’acquisition de la langue de chaque groupe. L’activité permet d’introduire une différenciation par une attribution spécifique des textes et un étayage personnalisé.
  2. Les élèves dégagent le sens général du texte puis une ou plusieurs caractéristiques propres au personnage d’Auguste et à la lecture qu’en donne Suétone.
  3. La mise en commun des travaux de chaque groupe permet de dresser un premier portrait d’Auguste. La classe rédige collégialement la synthèse.

Activité 2 : les poètes du prince

Lire, comprendre et interpréter

  1. Les élèves réalisent une frise chronologique pour y placer le règne d’Auguste (27 av. J.-C. - 14 ap. J.-C.) et la vie de Virgile, Horace et Ovide. Ils situent ainsi Auguste dans son contexte historique et les poètes dans une histoire politique et littéraire. A cet effet, ils peuvent consulter : Auguste ; Virgile ; Ovide
  2. De quelle manière les trois poètes présentent-ils Auguste ?
  3. La lecture et la traduction des textes sont suivies d’une analyse des stratégies argumentative et rhétorique au service de la politique du prince (corpus 2).

Activité 3 : l'étude des mots clefs de l’objet d’étude

  • En prenant modèle sur la fiche auctoritas (première partie), réaliser un arbre des mots de la même famille. 
  • Définir, dans le contexte des paragraphes suivants, le sens du mot « imperium » :

Nec ulli genti sine justis et necessariis causis bellum intulit, tantumque afuit a cupiditate quoquo modo imperium vel bellicam gloriam augendi, ut quorundam barbarorum principes in aede Martis Ultoris jurare coegerit mansuros se in fide ac pace quam peterent …

Suétone, Auguste, II, 21

Urbem neque pro majestate imperii ornatam et inundationibus incendiisque obnoxiam excoluit adeo, ut jure sit gloriatus "marmoream se relinquere, quam latericiam accepisset.

Suétone, Auguste, II, 28

En complément, voir l'article Alige magistro

Activité 4 : les prolongements artistiques et culturels

 Réaliser un portfolio iconographique.

  1. Les œuvres architecturales

Confronter :
►une œuvre contemporaine du siècle d’Auguste

►une œuvre témoin des grands travaux réalisés par les présidents de la Cinquième République : le centre Pompidou, l’Institut du monde arabe, la pyramide du Louvre, le Musée du quai Branly....

Piste de réflexion : comment et pourquoi agir sur le paysage urbain pour asseoir son pouvoir ?
Les espaces symboliques du pouvoir dans les capitales. Pour symboliser une époque ? Pour adresser un message porteur de valeurs ?

     2. Les symboles du pouvoir

Confronter :
►la statue dite de « Prima Porta ».
►les portraits des présidents  de la Cinquième République et les symboles républicains
Piste de réflexion : Quels sont les symboles explicites du pouvoir ? Comment l’homme politique cherche-t-il à se distinguer de ses prédécesseurs et à se forger une personnalité propre ?

Activité 5 : l'entraînement à l’essai

Un exemple de sujet

Dans un paragraphe rédigé et argumenté, vous confronterez le régime instauré par Auguste et la représentation politique de ce pouvoir à des représentations et à des régimes contemporains. Vous vous appuierez sur des exemples précis.

 

Des lectures complémentaires

►Auguste par lui-même : les Res gestae

« Ego, divus Augustus… », extrait de la table VI, 34

Pro merito meo senatus consulto Augustus appellatus sum et laureis postes aedium mearum vestiti publice coronaque civica super ianuam meam fixa est et clupeus aureus in curia Julia positus, quem mihi senatum populumque Romanum dare virtutis clementiaeque justitiae et pietatis causa testatum est per ejus clupei inscriptionem. Post id tempus auctoritate omnibus praestiti, potestatis autem nihilo amplius habui quam ceteri qui mihi quoque in magistratu collegae fuerunt.

En raison de mes mérites, on me donna par sénatus-consulte le surnom d’Auguste, les montants de ma porte furent habillés de laurier lors d’une cérémonie publique et la couronne civique fut fixée au-dessus de celle-ci. On déposa également un bouclier dans la curia Julia, dont la dédicace atteste que le Sénat et le peuple romain me l’ont accordé en raison de ma vertu, de ma clémence, de ma justice et de ma piété. Après cet instant, je l’ai emporté sur tous en autorité (auctoritas), mais je n’ai jamais eu de pouvoir légal (potestas) supérieur à celui de chacun des autres magistrats, mes collègues.

►L'article "Auctoritas Autorité, un mot, une notion clé" et plus particulièrement le point n°3 : Quelques points de vue modernes : autorité et souveraineté.

Besoin d'aide ?
sur