Les nuages stratosphériques polaires

nsp0.jpg (17872 octets)

Les nuages stratosphériques polaires, couramment dénommés PSC (Polar Stratospheric Clouds) se forment au dessus des régions polaires , à une vingtaine de kilomètres d'altitude, lorsque l'air y est très froid.

Les photographies de cette page ont été prises à Kiruna, en Suède, depuis l'IRF (Institut suédois de physique spatiale), d'où ces nuages, comme dans d'autres régions de l'arctique,  peuvent être observés durant l'hiver.

Les nuages stratosphériques polaires dont les dimensions peuvent atteindre la centaine de kilomètres pour une épaisseur de un à plusieurs kilomètres sont constitués de cristaux de glace, ce qui leur donne une apparence nacrée, mais aussi parfois d'acide nitrique, ce qui leur donne une couleur orange. Bien qu'aux altitudes concernées l'humidité relative soit très faible, ces nuages se forment progressivement et les nuages d'acide nitrique jouent un rôle dans la diminution de l'ozone stratosphérique des pôles. En effet, c'est la dissociation du chlore moléculaire, Cl2 en atomes de chlore sous l'effet du rayonnement solaire qui joue un grand rôle dans la destruction de l'ozone. Or, la transformation de dioxyde d'azote NO2 en acide nitrique au sein des nuages stratosphériques empêche le dioxyde d'azote de pièger le chlore sous forme de nitrate de chlore, ce qui stopperait le cycle de destruction de l'ozone.

nacre.gif (71291 octets)

Ci-dessus : nuage stratosphérique polaire de type "nuage de nacre"