L'hémisphère nord en novembre 1999

 

Le 30 novembre 1999, dans le cadre de la mission GOME (Global Ozone Monitoring Experiment), le satellite ERS 2 de l'ESA (Agence Spatiale Européenne) a détrecté des niveaux d'ozone anormalement bas sur l'Europe du nord-ouest ainsi que sur le proche Atlantique (moins de 200 unités Dobson), et ceci a été confirmé par différentes mesures effectuées depuis le sol.

oz301199.gif (61954 octets)

ozeurope.gif (45201 octets)

Un gros plan sur l'hémishère nord montre que de l'est de Terre-neuve  à la mer Baltique, l'épaisseur de la couche d'ozone a sensiblement décru pendant quelques jours. Le rôle éventuel du couloir aérien de l'Atlantique nord (au sein duquel la densité de trafic est extrême) dans l'apparition de tels phénomènes est actuellement à l'étude.