L'ozone en Antarctique : suivi quotidien au cours du printemps austral 

 

La visualisation des cartes de l'épaisseur de la couche d'ozone sur l'Antarctique au cours du printemps austral, montre que c'est au cours de la première semaine d'octobre que les valeurs minimales sont enregistrées. La sélection d'un jeu d' images quotidiennes, du 24 septembre au 12 octobre 1991 permet d'affiner l'étude de l'évolution du phénomène. 

Téléchargement possible de ces images au format IMG utilisable par TITUS

ozomini.jpg (30134 octets)

 

Les courbes ci-dessus ont été établies à partir de l'analyse des images numériques. On constate que le minimum d'épaisseur de la couche d'ozone a été atteint les 5 et 6 octobre, avec moins de 110 unités Dobson et que l'extension maximale de la zone caractérisée par une épaisseur inférieure à 200 unités Dobson couvre une période de l'ordre d'une huitaine de jours, au tout début du mois d'octobre. La synthèse des deux informations montre que c'est entre le 3 et le 7 octobre qu'il y a simultanément la plus grande extension du "trou d'ozone" et l'épaisseur minimale de la couche.