L'ozone en Antarctique : suivi hebdomadaire au cours du printemps austral  

La visualisation des cartes mensuelles de l'épaisseur de la couche d'ozone sur l'Antarctique tout au long d'une année montre que le printemps austral et tout particulièrement les mois de septembre et octobre sont propices à l'apparition du trou d'ozone. La sélection d'un jeu de 9 images à raison d'une image par semaine, de début septembre à début novembre 1991 permet d'affiner l'étude de ce phénomène. 

Téléchargement possible de ces images au format IMG utilisable par TITUS

h0909.gif (1748 octets)

h1609.gif (1835 octets)

h2309.gif (1853 octets)

h3009.gif (2008 octets)

h0710.gif (1984 octets)

h1410.gif (1781 octets)

h2110.gif (1787 octets)

h2810.gif (1975 octets)

h0411.gif (1878 octets)

La zone représentée en bleu sur chacune de ces images correspond à l'extension de la couche d'ozone dont l'épaisseur est inférieure à 200 unités Dobson. Au cours de cette période, on observe un accroissement de la surface concernée, puis une diminution, le maximum se situant entre fin septembre et mi-octobre. Les graphes ci-dessous montrent que le maximum de l'extension se situe le 7 octobre et que la valeur minimale de l'épaisseur de la couche d'ozone (courbe en bleu) a été de 120 unités Dobson le 14 octobre.
ozohebdo.jpg (21892 octets)