La couche d'ozone  dans le monde  (année 1990)

 

Les images TOMS présentées ci-dessous et issues de la NASA expriment la teneur de l'atmosphère en ozone. Compte-tenu du fait que la majorité de l'ozone est concentrée dans la stratosphère, on dispose là d'une cartographie planétaire de l'ozone stratosphérique, de février à novembre 1990. Du bleu au violet, l'épaisseur de la couche d'ozone, exprimée en unités Dobson est croissante. Le noir signifie signifie "absence de mesures" et correspond à la nuit polaire dans l'un et l'autre des hémisphères.

w02.gif (4313 octets)

w03.gif (4076 octets)

echel1.gif (977 octets)

w04.gif (4115 octets)

w05.gif (3973 octets)

w06.gif (4057 octets)

w07.gif (3793 octets)

echel1.gif (977 octets)

w08.gif (3802 octets)

w09.gif (4069 octets)

w10.gif (3871 octets)

w11.gif (4176 octets)

echel1.gif (977 octets)

 

Ces cartes montrent le caractère saisonnier de la répartition planétaire de l'ozone, avec quelques points  remarquables :

  • la forte concentration de l'ozone sur les continents dans la partie nord de l'hémisphère nord, en février-mars.
  • la faible épaisseur de la couche d'ozone en février (moins de 250 unités Dobson) sur les zones océaniques tropicales (mer des Caraïbes, par exemple) à forte fréquentation touristique en cette période.
  • la forte diminution de l'épaisseur de la couche d'ozone de septembre à novembre sur l'Antarctique