L'instrument SAOZ

L'instrument SAOZ (Système d'Analyse par Observation Zénitale) est un spectromètre automatisé fonctionnant dans les domaines ultraviolet et visible. Conçu et mis au point par le laboratoire d'aéronomie du CNRS à la fin des années 80, il  mesure l'absorption par l'atmosphère de la lumière solaire diffusée au zénith dans une bande de longeur d'onde comprise entre 300 et 600 nm, avec une résolution de 0,8 nm.. Cette méthode de mesure par visée zénitale présente le gros avantage de permettre que les mesures aient lieu toute l'année (ce qui n'est pas possible dans les régions polaires avec une visée solaire directe). D'autre part, en effectuant les mesures au lever ou au coucher du Soleil, le parcours optique dans la stratosphère (aa') est environ 20 fois supérieur au parcours optique dans la troposhère, ce qui favorise les conditions de mesures de l'ozone dans la stratosphère.
schema2.gif (2607 octets)

 

saoz1.gif (38736 octets)

Ses possibilités de fonctionnement et de transmission des données en totale autonomie permettent de placer l'instrument SAOZ en des points sensibles de la Terre et de réaliser un réseau de surveillance. L'instrument SAOZ  (photographie ci-contre) se présente comme 'un cylindre surmonté d'un large couvercle dont la forme ovoîde est conçue pour offrir peu de prise au vent et résister à diverses agressions (passage de gros animaux...). D'une soixantaine de centimètres de hauteur, son diamètre se situe entre 70 à 80 cm de diamètre. Le petit cercle noir situé à sa partie supérieure correspond à la fenètre de visée du spectrophotomètre.