Régénération forestière après incendie 

De la mesure à l'interpretation
 

C. PUECH. LCT Cemagref ENGREF, Montpellier
S. ESTIVAL, MENRT.
Application réalisée au cours de l'université d'été de TUNIS
CNES/MENRT : 1998

 

feu1.jpg (17642 octets)

 

PROBLEMATIQUE

Le travail présenté s'inscrit dans une étude globale de l'impact de la végétation sur le régime des eaux.
Un incendie de forêt a ravagé fin août 1990 une partie du massif des Maures (Var - France), brûlant environ 10000 ha de forêts et de garrigues. Ainsi, tout à coup, sur certains bassins versants, le couvert végétal s'est trouvé brusquement éliminé occasionnant une perturbation hydrologique importante.
Suivre la régénération forestière après l'incendie permet de mieux comprendre les interactions entre la reprise végétale et l'hydrologie de la région.

 

SOMMAIRE

Introduction

  1. Vision de l’image de l’incendie en composition colorée et délimitation de la zone incendiée
  2. Dynamique spatiale à l’intérieur de la zone brûlée.
  3. Dynamique temporelle
    3.1 - Comparaison des images sur plusieurs années
    3.2 - Visualisation simple de la reprise végétale
    3.3 - Classification temporelle en mode supervisé
    3.4 - Modèle de compétition et cartographie d’évolution

 

suite.gif (2345 octets)