Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 2292 fois

 

La mer pour horizon Une pédagogie de projet pour promouvoir des parcours ambitieux et lutter contre le décrochage scolaire en lycée professionnel 2015

(Expérimentation terminée)
 

Lycée professionnel Jules Verne - Lycée des métiers de la structure métallique - Lycée des métiers d

ROUTE DE CORLAY , 22205 GUINGAMP CEDEX
Site : www.lyceedesmetiers-jules-verne-guingamp.ac-rennes.fr/
Auteur : CARO Pascal
Mél : pascal.caro@ac-rennes.fr
  Un autre regard… Les lycées professionnels souffrent fréquemment d’un déficit d’image, tant à l’extérieur du lycée que chez les élèves eux-mêmes. Le lycée Jules VERNE ne dérogeait pas à cette règle. Parmi les priorités du projet d’établissement, l’affirmation d’une image positive du lycée, le renforcement de l’estime de soi, constituaient un préalable à la réussite scolaire des élèves. Tourner le lycée vers des horizons marins porteurs d’avenir (Energies Marines), au travers de la construction d’un voilier accessible à tous, a permis de créer une dynamique autour d’une pédagogie de projet, partagée par l’ensemble du lycée et qui se décline dans de nombreuses actions. Pour créer une rupture avec le vécu souvent difficile du collège, nous expérimentons à la rentrée 2014, une évaluation par compétences dans le cadre de 2 classes sans notes.

  Plus-value de l'action
  - La reconnaissance par son environnement (familles, autorités académiques,collectivités, entreprises...) des compétences du lycée des Métiers. Le lycée s'affirme comme partenaire du développement des Energies Marines Renouvelables sur le plan régional.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  -Un des objectifs du projet étant de faire coopérer l'ensemble des sections du lycée industrielles et tertiaires, tous les élèves sont concernés soit environ 370 élèves. Il s'agit de créer une identité d'appartenance à un collectif: le lycée Jules Verne
  A l'origine
  -Déficit d’image du lycée tant à l’extérieur que chez les élèves eux-mêmes -Difficulté de recrutement tant au niveau quantitatif qu’au niveau de la motivation des jeunes. -Manque d’autonomie et d’ouverture sur le monde, lié à des difficultés sociales et financières -Décrochage important -Peu d’ambition scolaire ou décalage entre le travail fourni et le souhait de poursuite d’études. -Besoins des entreprises (mise en œuvre de l’aluminium, éolien offshore…).
  Objectifs poursuivis
  -Créer une dynamique s’appuyant sur des actions valorisantes pour construire une image positive du lycée et renforcer l’estime de soi chez les élèves. -Fédérer l’ensemble des sections tertiaires et industrielles en les faisant coopérer à un projet commun qui leur permettra de s’identifier à leur lycée. -Construire à partir du projet voilier des liaisons Bac Pro-BTS -Développer l’autonomie et la mobilité chez les élèves en leur faisant découvrir un univers qu’ils méconnaissent malgré sa proximité géographique. -Prévenir le décrochage scolaire par une pédagogie de projet, des dispositifs d’accompagnement et une expérimentation de classes sans notes. -Développer les compétences recherchées par les entreprises.
  Description
  2 axes : 1)Un projet global de tourner le lycée vers l’environnement maritime qui répond au moins à deux objectifs : o S’appuyer sur une image positive de la région et de la mer pour y associer le lycée. o S’inscrire dans le développement potentiel de ce secteur (énergies marines renouvelables, activités et industries nautiques, tourisme…) 4 actions: o Construire un voilier solidaire et durable o Participer au concours « Une entreprise dans votre lycée » (commercialisation du voilier). o Riches de nos différences Partenariat de quatre classes de CAP et du dispositif ULIS, avec le Team Jolokia et la cité de la voile Eric Tabarly. Ce projet permet aux élèves de réfléchir sur la notion d’équipe, de handicap, de respect des différences au travers d’un parrainage. o Classe défense avec les 3èmes Pré-prof Partenariat avec le Bâtiment Hydrographique LAPLACE, 2) Un dispositif expérimental de prévention du décrochage (adultes référents, classes sans notes…).
  Modalité de mise en oeuvre
  1) Le projet global se concrétise dans plusieurs actions : o Construire un voilier accessible aux personnes en situation de handicap (notamment en fauteuil). * Sections industrielles chaudronnerie, Electrotechnique, menuiserie impliquées dans la construction de la maquette puis du voilier. •Des BTS d’autres lycées sont associés au projet ce qui permet une collaboration avec les Bac pro •Ce projet permet d’aborder la mise en œuvre de nouvelles compétences (ex : aluminium, l’électrotechnique marine…) * Sections commerce et vente impliquées dans la promotion du projet (par exemple aux Nautic 2012, 2013,2014 à Paris) •Développement de l’autonomie, découverte d’un salon international, action commerciale en situation réelle…) Ce projet permet également une sensibilisation au handicap et au développement durable o Riches de nos différences rencontres et échanges avec le team Jolokia sur 2 thèmes Comment construire une équipe durable et solidaire et les filles dans la compétition sportive (égalité garçons filles). o Classe défense: travail sur les métiers de la Marine, la vie à bord... 2) Dispositif expérimental de prévention du décrochage o Repérage des élèves fragiles par les équipes (utilisation du LYCAM) o Prise en charge par une équipe d’adultes référents : - Mise en œuvre d’un accompagnement collectif autour du projet - Mise en œuvre d’un tutorat •Autour du projet ou des méthodes de travail .Autour d’une réflexion s’appuyant sur l’image pour les élèves posant des problèmes de comportement. o Régulation par un psychologue qui accompagne l’équipe d’adultes. o Classes sans notes en seconde Electrotechnique et Commerce vente.
  Trois ressources ou points d'appui
  - Une forte mobilisation des équipes sur un projet innovant - Un rappel constant que le projet n’était que le moyen d’atteindre les objectifs du projet d’établissement, de travailler les compétences des référentiels et non une finalité en soi. - Le soutien concret des partenaires du lycée (Rectorat, Collectivités, entreprises).
  Difficultés rencontrées
  -Elaborer un planning et gérer l’impatience dans l’ensemble des actions, les résultats concrets nécessitant du temps. -Se confronter à des difficultés techniques nouvelles -Trouver des partenaires et construire un réseau
  Moyens mobilisés
  Moyens horaires : - Les projets liés à la mer sont intégrés dans les progressions disciplinaires. Quelques HSE (projet d’établissement) sont attribuées sur des actions lourdes. - 10 HSA ont été attribuées sur le dispositif décrochage. Moyens financiers - Pour le projet voilier l’établissement mobilise des ressources propres et de la taxe d’apprentissage fléchée. - La région Bretagne participe également au financement par le biais de Karta (8000€) et d’un appel à projet sur les jeunes et la Mer (7000€). - La région a également mis à disposition du lycée un espace sur son stand au Nautic 2012, 2013 et 2014. Un financement Leader+ (fonds européens) a été obtenu par le biais du pays de Guingamp
  Partenariat et contenu du partenariat
  - Région Bretagne : financements des actions - AGEFA PME taxe d’apprentissage spécifique - Association Vents d’Ouest (sensibilisation au Handicap) - Rectorat, Team Jolokia et Cité de la voile sur le projet riches de nos différences. - Autres lycées associé au projet voilier(BTS CPI Chaptal St Brieuc, BTS ELEEC F Le Dantec Lannion, lycée E Savina Tréguier) - Entreprises : expertise technique, sponsoring
  Liens éventuels avec la Recherche
  Des contacts sont en cours avec le laboratoire social lié au projet Jolokia, proposition de travailler sur la notion d’équipe ?
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Attractivité: - Taux de vœux 1 pour l'affectation des élèves et taux de remplissage des sections Décrochage: - Taux de parcours complets au lycée - Nb de décrocheurs potentiels pris en charge. - Taux de maintien dans le lycée et taux de maintien en formation Parcours ambitieux: - Taux de poursuite d'étude post-bac - Taux de réussite en post-bac
  Documents
 
Titre Lancement de la construction
Condensé Reportage d'Armor TV, présentant les objectifs du projet voilier
URL http://www.armortv.fr/emission/actualites,8,3562.html
Type diaporama

Titre Dossier SOLIVERNE
Condensé PROJET SOLIVERNE La description , les objectifs Attractivité des filières industrielles/ Montée en compétences / Respect des différences/ Développement Durable
URL http://www.lyceedesmetiers-jules-verne-guingamp.ac-rennes.fr/sites/lyceedesmetiers-jules-verne-guingamp.ac-rennes.fr/IMG/pdf/soliverne_dossier_partenariats_dec2013.pdf
Type document

Titre Le lycée Lauréat des trophées bretons du développement durable
Condensé La mer : des opportunités pour un avenir solidaire et durable Image du lycée/ attractivité/estime de soi/ motivation;;;
URL http://www.tropheesdd-bretagne.org/laureats.html
Type diaporama

Titre Nautic PARIS décembre 2013
Condensé Reportage diffusé au Nautic 2013, lors d'une table ronde organisée par Côtes d'Armor développement avec des entreprises et le lycée.
URL http://www.armortv.fr/emission/actualites,8,3647.html
Type diaporama

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Un premier bilan a été réalisé avec le rapport annuel de fonctionnement : - Un indicateur retenu était le nombre d’élèves affectés en vœu 1 sur le lycée et le taux d remplissage des sections. En juin 2013, tous les élèves ont été affectés en vœu 1 contrairement aux années précédentes, l’ensemble des sections a fait le plein. - Les élèves sont partie prenante du projet voilier et sont demandeurs d’information sur son déroulement. - A la rentrée 2013, le climat scolaire est plus serein Les corps d’inspection et notamment l’inspecteur référent de l’établissement suivent régulièrement les actions. Le tableau de bord des indicateurs est en cours d'alimentation par les données disponibles.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Les élèves trouvent une motivation dans les projets, ils découvrent des métiers qu’ils ignoraient.
  Sur les pratiques des enseignants : Les enseignants en chaudronnerie ont développé des compétences dans l’utilisation de nouvelles machines. La mise en œuvre des aluminiums fait partie maintenant des demandes de formation.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Les équipes sont sensibles à la nouvelle image donnée par le lycée et aux retours qu’ils peuvent en avoir
  Sur l'école / l'établissement : Le lycée est maintenant reconnu pour son dynamisme par les collèges de son secteur, par les élus, par les entreprises. Son image s’est améliorée chez les élèves.
  Plus généralement, sur l'environnement Le lycée a été lauréat des trophées bretons du développement durable 2013, grâce à son projet « La mer pour Horizon ». Son action a désormais une dimension régionale. Il est sollicité par la Région et par l’agence de développement du département pour témoigner de son expérience.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte