Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 3070 fois

 

Lycée de Vincendo. RESPIRE au lycée : suspendre la notation pour travailler et évaluer autrement

(Expérimentation terminée)
 

Lycée général et technologique Vincendo

10 route DE LA MARINE , 97480 ST JOSEPH
Site : http://lycee-vincendo.ac-reunion.fr/
Auteur : Joanne Carrier
Mél : joanne.carrier@ac-reunion.fr
  Respirer, c'est reprendre du souffle et des forces, s'accorder du répit, lever la pression : suspendre les notes permet à l'élève de retrouver l'énergie de la confiance en soi et la motivation pour l'effort. S'il s'agit donc d'évaluer autrement, travaillons aussi différemment, pour refonder ensemble l'école.

  Plus-value de l'action
  Forte dynamique de la classe : concentration, demande d’aide, énergie.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Une classe de seconde. 34 élèves : 18 filles, 18 garçons 5 doublants : 3 filles, 2 garçons origine : 18 du collège de la Marine, 9 du collège de St Philippe, 2 du collège Joseph Hubert 2014/2015 : 1 classe de seconde générale et technologique sur 7.
  A l'origine
  L'orientation en fin de 3e et l'affection au lycée général et technologique de Vincendo ne participent pas toujours d'une démarche volontaire. Dès les premières semaines, les élèves fragiles ou en sérieuse difficulté affrontent avec plus ou moins d'ardeur les exigences du lycée. La démotivation ne tarde pas à s'installer pour certains, devant l'ampleur des efforts à accomplir et la cascade de mauvaises notes qui s'abat. On observe un taux important de redoublement en fin de 2nde, de l'ordre d'1/6e des effectifs.
  Objectifs poursuivis
  Pourquoi noter ? Pourquoi ne pas noter ? Noter permet de classer et sélectionner. Cette idée de hiérachiser les élèves n'est apparue que récemment : la notation de 0 à 20 est officialisée dans le système éducatif français depuis 1890 seulement, et se trouve remise en cause dès 1920 par les travaux de pédagogues et de psychologues. Or apprendre est un processus qui implique la mobilisation de ressources affectives et intellectuelles importantes. La note freine l'apprentissage de l'élève qui pense plus à la note qu'il espère ou craint, et non à enrichir ses connaissances et développer ses compétences à long terme. Elle crée aussi un sentiment d'humiliation chez certains, qui s'identifient à la note obtenue. Elle développe par ailleurs un comportement de compétition anti-social chez d'autres, qui auront pour objectif d'obtenir une meilleure note que leurs camarades et non d'améliorer leurs propres résultats et pourront également refuser de travailler en groupe. Ces effets négatifs sont valables pour tous les élèves, dont les notes, bonnes ou mauvaises, sont toujours plus importantes que leur signification et renforcent le sentiment d'estime ou de dévolorisation de soi. Enfin, les spécialistes de docimologie indiquent que la notation chiffrée n'est jamais exacte ou juste : elle varie d'un correcteur à l'autre, et aussi selon le même correcteur, qui est influencé par des facteurs qu'il ne soupçonne même pas. Elle reflète le correcteur plus que les apprentissages de l'élève. Suspendre les notes rompt avec cette logique et bouleverse les habitudes, autorisant à travailler autrement, et imposant d'évaluer différemment. Le retrait de la note n'est pas une fin en soi, mais le moyen d'atteindre certains objectifs : donner le temps à l'élève de découvrir les exigences du lycée et de s'y adapter, créer un climat de confiance réciproque dans la classe, évaluer les aptitudes et les progrès de chacun, mieux conseiller et orienter. Respirer, c'est reprendre du souffle et des forces, s'accorder du répit, lever la pression ...
  Description
  A l'origine du projet de suspendre la notation au 1er trimestre dans une classe de 2nde au lycée de Vincendo, se trouve l'envie de travailler et d'enseigner autrement. C'est ce désir de changement et de renouvellement qui m'a menée à enseigner pendant six années, de 2003 à 2009, au lycée français de Stockholm, dont les programmes respectent les instructions françaises, mais dont la pédagogie s'inspire des méthodes suédoises. J'y ai appris à travailler avec les autres plutôt qu'à côté d'eux, à descendre de l'estrade pour m'asseoir au milieu des élèves, à relativiser l'importance du devoir surveillé et de sa notation chiffrée pour lui préférer d'autres modalités d'évaluation.
  Modalité de mise en oeuvre
  L'équipe pédagogique a été constituée par la Direction à la fin de l'année scolaire 2012, autour du professeur principal, porteur du projet. Au français non noté (Joanne Carrier) se sont ajoutés les mathématiques (Michel Labat), les sciences et vie de la terre (Dominique Calichiama), les sciences physiques et la chimie (Antoine Colin), l'éducation physique et sportive (Cécile Marcel). Les parents ont été informés du projet à plusieurs reprises : - présentation orale en réunion de rentrée le 24/08/2013 - précisions écrites en octobre (les principes, les modalités, les objectifs) 1 - bilan en décembre (bilan professeurs/parents/élèves, justification du retour à la notation) 2 Des compétences transversales ont été déterminées par concertation au cours des premières semaines de cours, puis communiquées aux parents. Ces 5 compétences sont déclinées de façon spécifique dans chaque matière 3. - travail en classe/à la maison - méthodes - connaissances ou résultat scientifique - réflexion ou raisonnement - expression écrite/orale Le bulletin du premier trimestre a été modifié : - mention en haut de bulletin "T 1 Expérimentation éval sans note : français maths P-C SVT ECJS" - suppression de la moyenne générale - nombre de caractères illimité pour l'appréciation - regroupement des matières non notées - présentation du projet + bilan du projet joints au bulletin (annexes 2 et 3) La suspension des notes a duré un trimestre. Progressivement et selon des modalités différentes 1, les notes sont revenues ensuite, de sorte que le bulletin du 2ème trimestre fait figurer toutes les moyennes par discipline. Janvier 2014 VOTE du projet RESPIRE au Conseil d’Administration. Juin 2014 INFORMATION des professeurs : journée de solidarité. COMMUNICATION avec les familles : affichage des objectifs de la classe RESPIRE (inscription des 2ndes). ANNEXE : affichage famille juin 2014 Août 2014 COMMUNICATION avec les familles : présentation de la classe RESPIRE (équipe, objectifs, modalités d’évaluation, sortie d’intégration) en réunion parents /élèves / professeurs, ainsi que par courrier. CONCERTATION des professeurs : mise à disposition d’un casier pour la classe RESPIRE en salle des professeurs. Septembre 2014 QUESTIONNAIRE de BIEN-ÊTRE (classe RESPIRE + classe témoin) : partenariat avec Pierre Merle. ANNEXE : questionnaire de bien-être 2 EVALUATIONS de COMPETENCES (classe RESPIRE + classe témoin) fin de socle commun : français et mathématiques. ANNEXES : compétences socle français / maths 2 JOURNEES D’INTEGRATION : pour impulser une dynamique et une cohésion de classe, découvrir les exigences du lycée et les compétences attendues par les professeurs, mettre en œuvre un projet personnel, se connaître, définir des objectifs à atteindre). ANNEXE : sortie d’intégration E.P.O. n° 1 au cours de la sortie d’intégration (Entretien Personnalisé d’Orientation) : étape actuelle du parcours de formation, projets de poursuite d’études, appui sur expériences vécues, mise ne perspectives des potentialités identifiées avec les parcours à envisager, préconisation des efforts scolaires nécessaires et possibles, recensement des besoins d’information pour l’orientation, encouragements. (cf. BO n°47 du 21 décembre 2006 : mise en place d'un entretien d'orientation au bénéfice des élèves de troisième + première + terminale.)  Août – décembre 2014 SUSPENSION DES NOTES EVALUATION par COMPETENCES : mise en œuvre d’une fiche individuelle de compétences COMMUNICATION avec les familles : RDV individuels parents / élève / professeur principal Novembre 2014 E.P.O. n°2 : bilan bien-être, projet personnel, compétences mises en œuvre, prioritairement « s’engager ». Encouragements. Décembre 2014 MODIFICATION DU BULLETIN : suppression de la moyenne (par discipline + générale), nombre illimité de caractères pour l’appréciation de l’implication et des progrès par discipline, constats positifs, conseils pour progresser. JOINT AU BULLETIN : fiche individuelle de compétences légendée. Auto-évaluation et évaluation des compétences, mesurées de 1 à 4. CONSEIL DE CLASSE n°1 : bilan individuel de compétences, prioritairement « s’engager ». ANNEXE : fiche individuelle de compétences jointe au bulletin (10 élèves anonymes) Février 2015 E.P.O. n° 3 : bilan bien-être, projet personnel, compétences mises en œuvre. Encouragements. Mars 2015 MODIFICATION DU BULLETIN : nombre illimité de caractères pour l’appréciation de l’implication et des progrès par discipline, constats positifs, conseils pour progresser. JOINT AU BULLETIN : fiche individuelle de compétences, coëfficientées par discipline. Bilan par compétence : mesure de 1 à 4. Bilan par discipline : note sur 20 obtenue par calcul. CONSEIL DE CLASSE n°2 : bilan individuel de compétences, prioritairement « réfléchir », « savoir », « s’informer », « communiquer ». Mai 2015 QUESTIONNAIRE de BIEN-ÊTRE (classe respire + classe témoin) : partenariat avec Pierre Merle. 2 EVALUATIONS de COMPETENCES (classe respire + classe témoin) fin de socle commun : français et mathématiques
  Trois ressources ou points d'appui
  - travail avec Direction et Inspection pendant des années. Nouveaux partenaires : recherche, CARDIE - confiance des collègues - stage de formation à la conduite de projet
  Difficultés rencontrées
  - temps personnel et de concertation. - construire des grilles de compétences transversales déclinables par tous - formaliser le projet
  Moyens mobilisés
  quipe pédagogique : Mme Joanne CARRIER, Français (professeur principal) M. Christian IGNACE, Histoire et Géographie M. Fabrice DALLY, Anglais M. Jean-Luc SANS, Anglais Mme Lorise VITRY, Allemand Mme Véronique MARTINEL, Espagnol M. Yannic LEMOIGNE, Mathématiques M. Dominique CALICHIAMA, Sciences et Vie de la Terre M. Antoine COLIN, Sciences Physiques / Chimie M. Antoine CORPORIN, Education Physique et Sportive Emploi du temps : 1 heure de concertation par quinzaine pour l’équipe pédagogique. Spacieuse salle dédiée, favorisant l’ébranlement de l’enseignement magistral. ANNEXE : salle 219.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Le sociologue Pierre Merle, spécialiste des questions scolaires, a fait une conférence à l'Université du Tampon en mai 2012 : "l'évaluation des élèves, quelle notation pour redonner confiance aux élèves ?". Mme Coré-Daveau, Proviseure du lycée de Vincendo, se trouvait également dans l'assistance. Le projet de créer une classe dite sans note est né des échanges qui s'en sont suivis. Contacté en décembre 2013, M. Merle a bien voulu apporter son expertise pour que ce projet innovant devienne une expérimentation réussie en 2014. Pistes pour évaluer l'efficacité du projet : - mesure statistique du niveau de confiance en soi, en début d'année et en fin d'année, dans la classe « sans note » et dans une classe témoin, - mesure de compétences du socle en début d'année et en fin d'année, dans la classe « sans note » et dans une classe témoin, pour évaluer de l'efficacité du projet. - bilan en début d’année, qui prend toute sa signification en fin d’année. Obstacles à une pédagogie de réussite : - la référence au livret scolaire du baccalauréat. La mesure 1 2 3 4 adoptée, témoigne sans doute de la prégnance d'une évaluation sommative au détriment d'une évaluation formative, la première étant plus classante et la seconde plus encourageante. 2 = insuffisamment maîtrisé alors qu’à l’école primaire 2 = en cours d’acquisition. - éviter la couleur rouge pour la compétence « non maîtrisée » : le code couleur renvoie initialement à la symbolique des feux du code de la route, avec l'opposition classique du rouge et du vert. Symbolique très forte du rouge = on ne passe pas. - beaucoup d’évaluations plutôt négatives, en quelque sorte en-dessous de ce qui est attendu par le professeur. Proposition pour une meilleure diffusion du projet : - envisager, non une classe sans note, mais d'autres pratiques de notation. Par exemple, une notation à la finlandaise (de 4/10 à 10/10), ou un mixte de méthodes avec, par exemple, une évaluation sommative anonyme par trimestre.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Pierre Merle http://www.laviedesidees.fr/Faut-il-en-finir-avec-les-notes.html François Muller http://www.francoismuller.net/
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Des compétences transversales ont été déterminées par concertation au cours des premières semaines de cours, puis communiquées aux parents. Ces 5 compétences sont déclinées de façon spécifique dans chaque matière 1. - travail en classe/à la maison - méthodes - connaissances ou résultat scientifique - réflexion ou raisonnement - expression écrite/orale
  Documents
 
Titre CREAD Pierre Merle
Condensé
URL http://cread.espe-bretagne.fr/spip.php?article449
Type non précisé

Titre Annexes et vie du projet
Condensé
URL http://fr.padlet.com/runcardie/b3djebkkzfcs
Type non précisé

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Vote du projet « respire » au Conseil d'Administration (10/02/2014). Séance d’évaluation en français ouverte aux observateurs et participants (25/04/2014) : M. Hervé Kéradec (C.N.I.R.E.), Pascal Chabernaud (C.A.R.D.I.E.), Mme Sylvie Coré-Daveau (Proviseure lycée Vincendo), M. Jean-Bernard Bonne (Adjoint lycée Vincendo), Mme Agnès Loth (Adjointe lycée Pierre Poivre), Mme Nathalie Gauvin (Lettres classiques), M. Pierre-Yves Joufflineau (Lettres modernes), M. Fabrice Dally (Anglais), M. Jean-Luc Sans (Anglais), Mme Véronique Martinel (Espagnol) , M. Yannic Lemoigne (Mathématiques), M. Dominique Calichiama (S.V.T.), M. Christian Ignace (H-G), M. Glen Jallet (optique-lunetterie), M. Jules Hoareau (Lettres-Histoire). Validation rectorale (octobre 2014) - remarques de l'inspecteur référent : ce projet expérimental dont la mise ne œuvre repose sur une collaboration et une implication interdisciplinaire ne peut qu'impulser ou approfondir la réflexion de tous les acteurs concernés sur le sujet de l'évaluation des élèves, sujet au cœur de notre système éducatif actuellement. À noter que l'un des pilotes est un professeur de Lettres avec une expérience professionnelle en Suède. Les I.A.-I.P.R. Sollicités par le chef d'établissement en amont de la mise en place de ce projet ont émis un avis favorable (sauf en mathématique : pas d'avis) auquel je m'associe sous réserve : que l'ensemble de la communauté scolaire soit bien informée des objectifs de cette expérimentation et des critères d'évaluation, notamment les parents et les élèves concernés ; que des bilans d'étape soient réalisés ; d'un suivi de la mise en œuvre par les I.A.-I.P.R. Pendant l'année et d'une évaluation du dispositif. - décision du Recteur : avis favorable sous réserve des conditions précédentes. Journée d’observation et d’échanges avec l’Inspection (01/12/14) : Mme Dalleau, I.A.-I.P.R. anglais (référente établissement) ; Mme Voisin, I.A.-I.P.R. E.P.S. ; M. Lepetz, I.A.-I.P.R. Lettres. Séance d’évaluation en Physique-Chimie et conseil de classe ouverts aux observateurs. Rencontre avec les élèves, les familles, l’équipe pédagogique. Présentation du Contrat d’Objectifs 2014/2017 du L.P.O. de Vincendo au Rectorat (12/12/14 ): Mme Ilef-Penhouet I.A.-I.P.R. Etablissements et Vie Scolaire, Mme Dalleau, Mme Azizollah I.A.-I.P.R. Maths-Sciences (référente établissement S.E.P.) M. VADASZ, Délégué régional adjoint de l'ONISEP, Mme Delvoye Statistiques et indicateurs de pilotage Responsable des prévisions d`effectifs dans le second degré, Mme Coll Directrice du Centre d’Information et d’Orientation) et adjointe au S.A.I.O. Entretien sur les questions d’orientation (18/12/14) : M. Georges-Skelly Chef du Service Académique de l'Information et de l'Orientation, Mme Coll
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Les heures de vie de classe du premier semestre ont été majoritairement consacrées à apprécier l'effet de la suspension des notes sur les élèves. Ils ont d'abord été invités à rédiger une réponse aussi longue que possible à la question "qui suis-je ?". Ce questionnement est essentiel pour plusieurs raisons : il permet au professeur principal de mieux connaître l'élève et de mieux le conseiller pour l'orientation en fin d'année; répété au cours de l'année, il suggère que l'individu est en perpétuelle évolution, et fait enfin écho à la problématique annuelle du cours de français : "qui suis-je ? que sais-je ?". Les élèves se sont ensuite régulièrement exprimés sur l'absence de notation au cours du premier trimestre, et ont très majoritairement évoqué une baisse d'anxiété et une confiance retrouvée pour travailler et progresser . On peut constater également, notamment dans les activités de groupe, plus de solidarité entre les élèves : ils ont le sentiment d'appartenir à une classe qui se distingue, et veulent réussir ensemble. A la fin du trimestre, le conseil de classe a souligné l'énergie du groupe et la réduction des écarts de niveau entre les élèves. cf annexes
  Sur les pratiques des enseignants : En suspendant la notation chiffrée, ils ont modfié leurs pratiques, échangé sur les difficultés et succès rencontrés, discuté des compétences à évaluer. Ils connaissent plus rapidement et mieux les élèves. Dans l'établissement, plusieurs autres professeurs se sont montrés curieux et intéressés. - difficultés à concilier l'engagement dans la classe « respire » et les missions (disciplinaires, principalat) dans les autres classes. - diffusion des nouvelles postures d'enseignement et pratiques d'évaluation dans les autres classes. - besoin de formations : évaluation, orientation, accompagnement.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Management participatif. Rôle du Proviseur-adjoint (edt professeurs : heure de concertation pour toute l'équipe pédagogique ; edt salles : observations et échanges avec collègues dans salle contiguë à la salle dédiée) Rôle du Gestionnaire (équipement salle dédiée, coût du projet) Rôle du Professeur principal (répartition des E.P.O. dans l'équipe) Lien entre les équipes disciplinaires en salle des professeurs Rôle des concertations : choix des 5 compétences transversales, déclinaison des critères d'évaluation disciplinaires, choix d'un outil d'évaluation partagé en ligne, discussion sur mode de calcul pour retour à un bulletin de 2ème trimestre noté.
  Sur l'école / l'établissement : Vie scolaire : plus de vigilance portée à l’implication des élèves dans la vie lycéenne, à l’absentéisme et aux retards. Infirmerie : plus de vigilance portée à la santé des élèves, dès la sortie d'intégration.
  Plus généralement, sur l'environnement L'avis des parents : informés à plusieurs reprises, les parents ont aussi été consultés. Pas de réaction notable à la rentrée, plus d'encouragements que de réserves ensuite.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte