Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1392 fois

 

Dispositif au service de la prévention de l’illettrisme : plus de maîtres que de classes 2014

(Expérimentation terminée)
 

Ecole primaire Louis Andrea 1

RUE EUTROPE MARIAN , 97122 BAIE MAHAULT
Site : sites.google.com/site/mbienbm/
Auteur : Virginia Lacoma
Mél : virginia.lacoma@ac-guadeloupe.fr
  La « prévention de l'illettrisme » : l'axe fort de l'Ecole Louis ANDREA 1 à Baie-Mahault ! Depuis 2012, une enseignante surnuméraire accompagne la population en besoin dans le cadre du dispositif « Plus de maîtres que de classes ». La stratégie : prise en charge quotidienne de petits groupes d'élèves, concertation avec l'équipe pédagogique, collaboration privilégiée avec les parents, partenariat avec la municipalité de Baie-Mahault et le R.E.A.A.P (Réseau d'Appui et d'Accompagnement des Parents). Un système de 5 paliers progressifs de compétence en lecture-écriture permet de mesurer l'évolution des élèves à travers un parcours personnalisé. La production d'écrits est au cœur des activités avec notamment la réalisation d'un journal scolaire.

  Plus-value de l'action
  Le travail personnalisé, la répartition des élèves par paliers progressifs de compétences.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Effectif total : 26 élèves  Cycle 3 : 12 élèves de CE2, 3 élèves de CM1, 11 élèves de CM2.  Cycle 2 : Au fur et à mesure que des élèves de CM2 quittent le dispositif, des élèves de CE1 l’intègreront.
  A l'origine
  L’école Louis ANDREA 1 est l’une des deux écoles élémentaires qui accueille la plus forte proportion d’élèves en difficulté de la circonscription. Il en résulte un taux de réussite aux évaluations nationales en lecture/écriture inférieur à la moyenne académique. De plus, l’accompagnement des élèves par les parents demeure limité en raison d’un profil social défavorisé ou défaillant.
  Objectifs poursuivis
  - Maîtriser la langue - Maîtriser les langages - Produire un écrit - Améliorer les relations écoles/parent
  Description
  L'enseignante surnuméraire intervient sur 4 temps : Prise en charge quotidienne de petits groupes d'élèves. Atelier B.C.D. en décloisonnement. Atelier Journal scolaire. Atelier d'expression.
  Modalité de mise en oeuvre
  1. Prise en charge quotidienne de petits groupes d'élèves : Suite aux évaluations diagnostiques de début d’année (septembre 2013), 6 groupes de besoin ont été constitués incluant des élèves des cycles 3 de l’école. Parallèlement, 5 paliers progressifs de compétences ont été définis afin de mesurer l’évolution des élèves à travers un parcours personnalisé. Chaque groupe est pris en charge suivant une fréquence qui varie en fonction du niveau :  Paliers 1, 2 et 3 : prise en charge 4 fois par semaine.  Paliers 4 et 5 : prise en charge 2 fois par semaine. Des évaluations intermédiaires par période (décembre et mars) justifient du maintien ou non d’un élève à un même niveau de palier. Une fois le palier 5 atteint et validé, l’élève quitte son groupe de besoin et fait l’objet d’un suivi uniquement dans la classe (pédagogie différenciée). L’évolution des élèves est communiquée aux parents lors de réunions de bilan. Ces mêmes parents se réunissent une fois par mois, en dehors de l’école, pour échanger sur leurs expériences. 2. Atelier B.C.D. : L'enseignante surnuméraire anime, dans le cadre d'un décloisonnement avec l'enseignant de chaque classe concernée, un atelier de découverte de la B.C.D. et de lecture offerte. Chaque classe du cycle II (3 CP/ 3 CE1) bénéficie de 4 séances sur l'année. Les ateliers B.C.D. se font par demi-classe. 3. Atelier Journal scolaire : Les 26 élèves pris en charge dans le cadre de la mission « prévention de l'illettrisme » produisent des écrits : articles, jeux de mots, interview, enquêtes de terrain destinés à être intégrés au journal scolaire. La parution de ce journal scolaire est prévue à l'occasion de la 25ème Semaine de la Presse (Mars 2014). 4. Atelier d'expression (à titre expérimental) : En collaboration avec l'enseignante surnuméraire, la psychologue scolaire rattachée à l'Ecole Louis ANDREA 1 anime un atelier d'expression. 7 élèves de CM2, suivis dans le cadre de la mission « Prévention de l'illettrisme », participeront à l'atelier qui se tiendra de janvier à mars 2014, à raison d'une séance par semaine. Les élèves passeront de la peinture à la production d'écrits.
  Trois ressources ou points d'appui
   L'enseignante surnuméraire.  L'engagement des initiateurs du projet.  L'adhésion de certains parents.
  Difficultés rencontrées
   Manque de support pédagogique (jeux, logiciels multimédias...).  Cohérence pédagogique entre prise en charge externe de l'élève et différenciation pédagogique.  Difficulté à trouver un local pour réunir les parents.
  Moyens mobilisés
  La directrice, l’équipe de l’école (titulaires, surnuméraire, maître E, psychologue scolaire), le référent IEN.
  Partenariat et contenu du partenariat
  - La mairie de Baie-Mahault (organisation matérielle des réunions de parents en dehors de l’école, accompagnement social des parents). - La responsable du REAAP (animation des réunions de parents en dehors de l’école).
  Liens éventuels avec la Recherche
  Contact avec Mr Alain DORVILLE (Docteur en psychologie / Centre d'aides aux apprentissages / Méthode « Bâtir la lecture »).
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Evaluation diagnostique permettant d'élaborer les projets personnalisés, évaluation intermédiaire de réajustement et évaluation finale portant sur l'acquisition des compétences 1 du socle commun.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
   Septembre 2013 : évaluations diagnostiques, élaboration du projet personnalisé.  Octobre 2013 : présentation du dispositif aux parents / début des prises en charge.  Décembre 2013 /Janvier 2014 : évaluation intermédiaire + réajustements / bilan du 1er trimestre aux parents / bilan partagé avec les enseignants concernés.  Mars 2014 : évaluation intermédiaire + réajustements / bilan du 2ème trimestre aux parents / bilan partagé avec les enseignants concernés.  Juin 2014 : évaluation finale du dispositif / bilan de fin d’année aux parents / bilan partagé avec les enseignants concernés.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves :  Tous les élèves progressent quelque soit le palier de compétences.  Motivation et implication des élèves dans l'évolution de leur parcours personnalisé.  Bonne progression en lecture, mais laborieuse en production d'écrits.
  Sur les pratiques des enseignants :  Adhésion au projet.  Meilleure prise en compte des élèves en situation d’illettrisme dans les classes.
  Sur le leadership et les relations professionnelles :  Reconnaissance du comité de pilotage du projet.  Très bonne collaboration entre les intervenants (enseignants, maître surnuméraire, R.A.S.E.D).
  Sur l'école / l'établissement :  Evolution progressive des modes d'organisation du travail.  Valorisation de l'école dans les médias locaux : mise en avant de la mission « prévention de l'illettrisme » dans un reportage diffusé au Journal Télévisé de 20h (Guadeloupe Première / Octobre 2013).
  Plus généralement, sur l'environnement  Implication des parents, confiance des parents accordée au projet.  Collaboration entre le R.E.A.A.P et le Centre de Ressources Jeunesse de la commune de Baie-Mahault.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte