Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1350 fois

 

Lycée Bellepierre : DECOLLAGE SCOLAIRE

(Expérimentation terminée)
 

Lycée général et technologique Bellepierre

51 avenue GASTON MONNERVILLE , 97475 ST DENIS CEDEX
Site : http://lyceebellepierre.fr/
Auteur : CLAY Benoit et ONFRAY Didier
Mél : benoit.clay@ac-reunion.fr didier.onfray@ac-reunion.fr
  Le lycée Bellepierre de Saint Denis de La Réunion rencontre, comme tous les lycées, des groupes d’élèves qui sont en opposition avec leur scolarité. Nous constatons l’échec, nous anticipons la sortie du système scolaire et nous avons décidé de refuser de rester spectateurs. Décollage Scolaire est un programme qui propose aux élèves en rupture scolaire de renouer avec l’estime d’eux-mêmes et de se construire un projet.

  Plus-value de l'action
  -
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Les élèves qui participeront au programme ont été identifiés à l’issue des conseils de classe du 1er trimestre dans les dix classes de seconde (environ 350 élèves). Une quinzaine d’élèves a été repérée à partir des critères suivants : - Le nombre de retards motivés ou non dans le trimestre 1 ; - le nombre d’absences motivées ou non au cours du trimestre 1 ; - le nombre d’expulsions ; - les résultats scolaires.
  A l'origine
  Les causes du décrochage sont nombreuses et bien documentées tant sur le plan personnel et familial que scolaire et social. Le lycée Bellepierre de Saint Denis de La Réunion rencontre, comme tous les lycées, des groupes d’élèves qui sont en opposition avec leur scolarité. Nous constatons l’échec et nous en connaissons l’issue, la sortie du système scolaire. Nous avons décidé de refuser de rester spectateurs. Décollage Scolaire est un programme qui propose aux élèves en rupture scolaire de renouer avec l’estime d’eux-mêmes et de se construire un projet personnel réaliste par un programme de rencontres.
  Objectifs poursuivis
  Décollage Scolaire est un programme d’intervention développé pour prévenir le décrochage scolaire au lycée Bellepierre. Ses principaux objectifs sont de permettre aux élèves de mener une réflexion sur leurs propres attentes, leurs points forts, de comprendre l’origine de leurs difficultés et de mettre en place une stratégie de réussite. Les rencontres régulières permettront de renouer le contact avec des pairs et avec des adultes. Nous espérons ainsi que les élèves pourront retrouver l’engagement et la persévérance scolaire et que la présence de l’adulte ne sera plus vue comme une provocation.
  Description
  Intégré dans l’offre éducative du lycée, le programme Décollage Scolaire ne concernera que l’année de seconde. L’esprit de Décollage Scolaire repose sur la communication et le respect de la parole. Les rencontres régulières, d’une durée de deux heures, se dérouleront en dehors du temps scolaires (mercredi après-midi ou vendredi soir après 16h30), d’une part afin que les jeunes distinguent mieux le temps DS du temps devant l’enseignant, d’autre part pour les élèves passent le moins de temps possible livrés à eux-mêmes. Les lieux seront également variés : le lycée mais aussi d’autres lieux moins scolaires : la médiathèque du quartier de La Source, le Jardin de l’Etat, un musée et/ou un théâtre.
  Modalité de mise en oeuvre
  Décollage Scolaire se déroule en trois étapes : - Le repérage. A partir des critères énoncés ci-dessus et de l’avis de la Conseillère Principale d’Education et de La Proviseure, une liste de 15 élèves a été établie. La difficulté principale a été de respecter l’ensemble de ces critères énoncés ci-dessus. Or la plupart des élèves fortement absentéistes avait de bonnes moyennes (souvent du au fait qu’ils n’avaient eu qu’une seule note, non significative) ou les élèves faibles étaient rarement absents ; présence passive. Nous avons également croisé les données scolaires et les données sociales. Les résultats sont à la fois étonnants : douze filles sur quinze élèves, et conformes aux prévisions : neuf parents sans emplois sur les quinze. Ces élèves ont été convoqués pour une présentation du programme. - L’information et l’implication des parents. Les parents majoritairement peu familiers du système scolaire n’ont pas été convoqués pour une Nième rencontre avec des professeurs. Pour nous ils sont des partenaires forts de la co-éducation et à ce titre, ils ont donc été invités à venir prendre connaissance des objectifs de Décollage Scolaire et échanger avec les référents. Cette réunion était pour nous une inconnue totale. - Le déroulement des ateliers. Tout au long de l’année, des ateliers d’une durée de deux sont prévus. La liste initialement imaginée subira des modifications en fonction des demandes élèves.
  Trois ressources ou points d'appui
  1er point d’appui : depuis deux ans, nous menons un programme intitulé Pollen. Il s’agit d’un partenariat avec l’ESSEC et le lycée Bellepierre qui consiste à repérer de bons élèves, issus de familles modestes. Cette expérience faite de rencontres (parents, étudiants, professionnels, enseignants et élèves) nous a aidés dans la construction des actions à mener. L’esprit est le même, encourager les élèves-enfants à avoir confiance en eux, mais le public et donc l’approche sont différents. 2ème point d’appui essentiel : l’équipe de direction du lycée Bellepierre qui s’est engagée non seulement financièrement pour rétribuer les heures et les intervenants mais aussi et surtout pédagogiquement. Face à certaines réticences ou incompréhension de certains collègues, Mme Le Proviseur et ses collaborateurs nous ont toujours soutenus et encouragés. L’équipe de direction ne nous a pas fixé d’obligation de résultats et nous avançons au gré des demandes des adolescents. 3ème point d’appui : les parents qui ont appuyé notre démarche lors de la rencontre de décembre. Ils nous ont porté et la contribution relève de la réciprocité.
  Difficultés rencontrées
  1ère difficulté : l’investissement des élèves. Il s’agit au départ d’un public fortement absentéiste. La première difficulté a été de répondre à la problématique suivante : comment faire venir des élèves absentéistes au lycée, en plus des heures de lycée … 2ème difficulté : trouver le financement. Même si le montant n’est pas extravagant, l’établissement doit faire des choix dans le financement des projets. 3ème difficulté : trouver des intervenants qui comprennent l’esprit de DS. Le partenariat avec la médiathèque de La Source, l’artiste, … sont des personnes qui nous donnent l’énergie de poursuivre.
  Moyens mobilisés
  Décollage Scolaire repose sur le soutien de l’équipe de direction du lycée Bellepierre. Cette dernière a permis de dégager des heures pour deux professeurs référents. Quelques intervenants vont être mobilisés : Mme Raffray, médecin généraliste à La Rivière des Pluies, intervenante en addictologie, d’anciens élèves ayant un parcours chaotique mais réussi et un artiste plasticien. Les moyens financiers sont raisonnables (les heures des enseignants et la sortie culturelle estimée à 150 €). L’engagement et la motivation des partenaires est le carburant de notre programme.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Nous pourrons effectuer une partie des ateliers à la médiathèque de La Source grâce au partenariat établi entre le lycée Bellepierre et la CINOR. Ce partenariat nous permet d’utiliser l’amphithéâtre de la médiathèque, les ressources documentaires, de partager les spectacles offerts par la médiathèque et de bénéficier d’horaires d’ouverture exclusifs.
  Liens éventuels avec la Recherche
  - Laurier Fortin : « trait d’union », programme québecois de lutte contre le décrochage scolaire ; - Christine Joly : mémoire professionnel « connais-toi toi-même », 2010-2011 ; - Marie-Cécile Bloch et Bernard Gerde, « Un autre regard sur les décrocheurs », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 2004 ;
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Plusieurs indicateurs ou critères d’évaluation peuvent être proposés : - L’amélioration des mêmes que ceux qui ont permis de repérer ces jeunes de seconde en grande difficulté (Le nombre de retards motivés ou non motivés, le nombre d’absences motivées ou non, le nombre d’expulsions et les résultats scolaires) ; - L’orientation : le nombre de redoublement, de passage en 1ère ou de réorientations (dossier passerelle).
  Documents
 
Titre Programme Trait d'union
Condensé
URL http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=AqfcRoH7Gjc
Type diaporama

Titre Article de presse de Mme Hummel
Condensé
URL http://respire.eduscol.education.fr/mod/file/download.php?file_guid=124138
Type image

Titre Un autre regard sur les décrocheurs
Condensé
URL http://ries.revues.org/1738
Type diaporama

Titre La fiche projet et ses compléments
Condensé
URL http://respire.eduscol.education.fr/pg/file/read/116200/dcollage-scolaire-bellepierre
Type document

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Plusieurs indicateurs ou critères d’évaluation peuvent être proposés : - L’amélioration des mêmes que ceux qui ont permis de repérer ces jeunes de seconde en grande difficulté (Le nombre de retards motivés ou non motivés, le nombre d’absences motivées ou non, le nombre d’expulsions et les résultats scolaires) ; - L’orientation : le nombre de redoublement, de passage en 1ère ou de réorientations (dossier passerelle). Ce n’est qu’une fois les conseils de classe terminés que nous pourrons évaluer le travail. Il est aussi à noter que les fruits de cet accompagnement annuel ne peuvent pas se mesurer uniquement sur le très court terme. Il est possible que les effets se ressentent dans quelques mois ou quelques années. DS ne sera sans doute qu’une des pierres dans la (re)construction de leur estime d’eux même.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Certains élèves sont vraiment investis et souhaitent poursuivre dans le programme. Nous ne savons pas encore si ces rencontres influenceront positivement leur scolarité ou leurs comportements dans le quotidien. Nous espérons juste qu’ils se réconcilient avec eux-mêmes et avec les adultes qui les entourent.
  Sur les pratiques des enseignants : Là encore, nous verrons si les collègues concernés par ces élèves ressentent un changement dans les attitudes et les habitudes scolaires de ces élèves.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Le programme DS n’est pas, il faut le dire, unanimement apprécié par la communauté scolaire du lycée Bellepierre. En impulsant ce programme, nous prenons le risque de nous marginaliser auprès des enseignants qui peuvent y voir un dépassement de compétences au regard des missions à accomplir. A l’inverse, nous espérons susciter de la curiosité et une adhésion auprès de collègues sensibles à l’échec scolaire.
  Sur l'école / l'établissement : La communication interne et externe sur cet atelier n’a pas été une priorité car il s’inscrit dans une démarche plus intimiste. L’échec scolaire n’est pas toujours un bon thème pour communiquer. Grâce au soutien de la direction, nous avons tout de même réussi à introduire la notion de décrochage scolaire dans les conseils de classe et dans les réunions du conseil pédagogique.
  Plus généralement, sur l'environnement La finalité de ce programme est ambitieuse mais les attentes restent modestement réalistes : un retour de ces élèves dans le système scolaire afin d’y construire un projet à la hauteur de leur valeur. Au-delà d’un décollage scolaire, c’est une intégration apaisée dans leur environnement, familial, de quartier, que nous espérons. La société dans laquelle nous évoluons est souvent évoquée en termes de difficulté, voire de nécessité de survie. Cet échange a permis de modifier le vocabulaire et d’y ajouter surtout celui du possible.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte