Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1169 fois

 

Enseigner les sciences par la démarche d’investigation : dispositif CHAIN REACTION

(Expérimentation terminée)
 

Lycée général et technologique du Forez

10 route DE CIVENS , 42110 FEURS
Site : http://www.chreact.fr/
Auteur : lemery
Mél : c.lemery@cifop.net
 

Chain Reaction est un projet financé par l'Union Européenne dont la finalité est le renforcement de l'apprentissage des sciences par l'investigation.
Ce dispositif est réalisé simultanément dans 12 pays d'Europe sur une période de trois ans, cinq établissements par an sont recrutés et dix enseignants sont formés à la mise en place de modules pédagogiques proposés par le consortium.

Chaque année une conférence "Express Yourself" aura lieu au niveau national. Lors de cette conférence, les élèves ayant bénéficié des modules Chain Reaction sont invités à présenter leurs travaux devant les élèves et les enseignants des autres établissements scolaires. Des enseignants-chercheurs présenteront alors le monde de la recherche à ces apprentis chercheurs. Une équipe d'élèves sera sélectionnée pour participer à la conférence internationale "Express Yourself". Ils pourront alors présenter leurs travaux devant les élèves des autres pays qui auront été sélectionnés. Pour 2014, cette conférence aura lieu à Sheffield en Grande-Bretagne. En 2015, elle aura lieu à Heidelberg en Allemagne et en 2016 à Amman en Jordanie.



  Plus-value de l'action
  Enthousiasme des enseignants et des élèves engagés dans le projet.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  ~300 élèves de seconde dans 5 lycées par an, soit 900 élèves sur 3 ans. Chaque année, 5 établissements différents sont recrutés, pas nécessairement dans l'académie de Lyon.
  A l'origine
  Le constat qui est fait aujourd’hui, pas seulement à l’échelle française, mais surtout à l’échelle européenne, est que les élèves se désintéressent de plus en plus des sciences. Le manque de motivation et d’intérêt pour ces matières implique une diminution relative de la fréquentation des étudiants dans les branches scientifiques. Le renouvellement de l'enseignement des sciences par investigation est un élément de réponse proposée à cette désaffection. Cependant, bien que préconisé par les programmes, celle-ci n'est pas totalement adoptée par les enseignants, surtout au niveau Européen. De plus, les élèves par manque de connaissance du monde de la recherche en ont une vision faussée par les médias.
  Objectifs poursuivis
  - Adapter et diffuser un ensemble thématique d’outils et supports scientifiques centrés sur l’investigation, à utiliser pour la formation des enseignants et l’enseignement en classe;
- Promouvoir l’usage de la démarche d'investigation dans l’enseignement secondaire qui suscitera l’intérêt des élèves pour les sciences en leur offrant l’opportunité de mener eux-mêmes des recherches et des enquêtes;
- Aider à combler le fossé existant entre les enseignants des sciences et la communauté de l’enseignement scientifique;
- Promouvoir un réseau européen d’enseignants des sciences;
- Diffuser les outils, supports et meilleures pratiques en matière d’enseignement des sciences;
- Organiser dans chaque pays partenaire trois évènements nationaux et évènement international chaque année pour célébrer les travaux accomplis par les élèves;
- Analyser les pratiques professionnelles et évaluer la pertinence des modèles sous-jacents au dispositif
  Description
  Chain Reaction est un projet financé par l'Union Européenne dans le cadre du 7ème Programme-cadre de recherche. La finalité principale de ce projet est le renforcement de l'apprentissage des sciences par l'investigation.
Ce dispositif est réalisé simultanément dans 12 pays d'Europe par des experts dans le domaine de la recherche des sciences de l'éducation. En France, le CIFOP (Centre International de Formation Pédagogique) est chargé de la mise en oeuvre de ce dispositif. Sur une période de trois ans, cinq établissements par an sont recrutés et dix enseignants sont formés à la mise en place de modules pédagogiques proposés par le consortium.
Chaque année une conférence "Express Yourself" aura lieu au niveau national. Lors de cette conférence, les élèves ayant bénéficié des modules Chain Reaction sont invités à présenter leurs travaux devant les élèves et les enseignants des autres établissements scolaires. Des enseignants-chercheurs présenteront alors le monde de la recherche à ces apprentis chercheurs. Une équipe d'élèves sera sélectionnée pour participer à la conférence internationale "Express Yourself". Ils pourront alors présenter leurs travaux devant les élèves des autres pays qui auront été sélectionnés. Pour 2014, cette conférence aura lieu à Sheffield en Grande-Bretagne. En 2015, elle aura lieu à Heidelberg en Allemagne et en 2016 à Amman en Jordanie.
  Modalité de mise en oeuvre
  Lors des enseignements d’exploration MPS, les élèves des 5 établissements sélectionnés suivent des travaux d’investigation conçus par l’Université de Sheffield Hallam (Royaume-Uni) et traduits et adaptés aux programmes français par le CIFOP (Centre International de Formation Pédagogique).
Cette année 2013-2014, les différents thèmes d’investigation (nommés EUPRBs) proposés sont :
  • - Mars-ologie : Enquête sur les facteurs responsables des formes des volcans martiens.
  • - La course aux chocs : Calcul des probabilités pour qu’une comète ou une grosse météorite atteigne la Terre.
  • - Conférence sur l’ozone : Préparation d’une conférence sur l’ozone troposphérique et stratosphérique.
  • - E.T Téléphone-maison : Rédaction d’un article sur la recherche d’une intelligence extraterrestre.
Lors des enseignements d’exploration, les élèves auront à se comporter comme de jeunes chercheurs/scientifiques pour accomplir la mission qui leur est proposée selon un cahier des charges précis. Ils auront à leur disposition tous les éléments nécessaires (documents, données, matériel…) pour mener à bien leur projet de recherche.
Dans ce type de configuration d’enseignement, c’est l’élève qui joue un rôle majeur dans l’accomplissement des tâches demandées. L’enseignant a pour rôle, quant à lui, d’expliquer et présenter le projet aux élèves et de les aider, si le besoin s’en fait ressentir. Le module pédagogique se clôture par l’exposé devant la classe des travaux faits par les élèves en groupe.
Durant l’année, une conférence nationale est prévue pour permettre aux élèves de présenter leurs travaux de recherche devant leurs camarades des autres établissements, et d’échanger sur ces différentes thématiques proposées.
La fin de l’année sera ensuite marquée par une conférence internationale lors de laquelle les élèves sélectionnés y participeront et représenteront leur pays devant tous les partenaires des différents pays.
  Trois ressources ou points d'appui
  - Contacts aux sein du rectorat de Lyon, le CARDIE
- Motivation et intérêt des équipes enseignantes
- Organisation managériale du dispositif
  Difficultés rencontrées
  - Méfiance des institutions vis à vis d'un dispositif européen implanté par un organisme de formation privé
- Méfiance des chefs d'établissements
  Moyens mobilisés
  Ce projet est financé par l’Union Européenne dans le cadre du 7ème programme-cadre de recherche. Le budget total sur les 3 années (2013-2014 à 2016-2017) est de 3,6 M€.
La coordination technique est assurée par un comité technique CIFOP en lien avec le management du consortium européen
  Partenariat et contenu du partenariat
  Le dispositif Chain Reaction est initié et coordonné par SHU. 12 pays européens participent à ce projet, dont la France. Le partenaire français chargé de la mise en œuvre de ce projet en France est le CIFOP (Centre International de Formation Pédagogique).
Les enseignants des sciences en France seront mis en réseau entre eux et avec leurs homologues européens pour échanger leurs expériences et leurs compétences en matière d’enseignement des sciences par l’investigation.
Une réunion internationale annuelle aura lieu avec tous les acteurs du projet et les élèves sélectionnés dans chacun des pays.
Les 11 autres membres du consortium : Centre for science Education at Sheffield Hallam University (Grande-Bretagne)
Physical Sciences department, Naples University Federico II (Italie)
Faculty of Natural Sciences, MatejBel University BanskaBystrica (Slovaquie)
Education department, TED Universitesi, Ankara (Turquie)
Department of Physics, Plovdiv University (Bulgarie)
University of Ljubljana (Slovénie)
University of Education, PHHD (Allemagne)
Department of Chemistry, University of Crete (Grèce)
Department of Education & Professional Studies, University of Limerick (Irlande)
Jordan Society of Scientific Research, Amman (Jordanie)
Ilia State University, Tbilisi (Georgie)
  Liens éventuels avec la Recherche
  Chain Reaction n'est pas un projet de recherche mais un projet de démonstration de certains résultats assez récents de la recherche en sciences de l'éducation en lien avec l'enseignement des sciences. L’efficacité de l’apprentissage fondé sur l’investigation et la résolution de problèmes dans l’enseignement des sciences est bien documentée et argumentée dans la littérature de l'éducation, et certaines études mettent en évidence l'importance que l’enseignement des sciences en classe devrait avoir un rapport avec la vie de tous les jours des élèves et le contexte réel et tangible dans lequel ils se retrouvent (Osborne & Collins, 2000; Bevins et al., 2006).
Tout en promouvant l’enseignement des sciences fondé sur l’investigation (IBSE) dans douze pays [européens] et sur une assez longue période (3 ans), Chain Reaction ouvre la porte à de nouvelles voies dans la recherche en termes de modèles d'implantation de l'IBSE. Les activités d'évaluation du projet dans les différents pays partenaires apporteront des inputs à la recherche sur ces modèles et sur la dynamique de l'expérimentation pédagogique ainsi que sur les impacts des variables contextuelles.
Michèle Prieur (chercheur Ifé-CIFOP), membre du comité technique d’implantation du dispositif, assure la coordination des travaux d'évaluation du Dispositif. Des projets de recherche et de publication sont en cours avec les 11 autres membres du consortium. Un certain nombre d'approches sont en cours d'étude pour produire le contexte, les données et la rédaction des articles de revues du consortium.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Le suivi et l’évaluation du dispositif sera dirigé par le Centre for Education and Inclusion Research (CEIR) de l'université de Sheffield Shallam, et géré nationalement par le CIFOP.
  Documents
 
Titre Chain reaction - France
Condensé Site de présentation du dispositif
URL http://www.chreact.fr
Type non précisé

Titre Chain Reactop,
Condensé Site européen
URL http://www.chreact.eu
Type non précisé

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Evaluation externe menée par The Centre for Education and Inclusion Research de l'université Sheffield Hallam
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Effets attendus : - améliorer l’intérêt et la compréhension dans l’enseignement des sciences
- Réaliser que les métiers dans les domaines scientifiques sont nombreux et accessibles à tous.
- Comprendre le métier d’un scientifique et permettre aux élèves de s’orienter vers des cursus scientifiques
  Sur les pratiques des enseignants : Effets attendus : - Développement professionnel grâce à une formation complémentaire dans l’enseignement des sciences par la démarche d’investigation
- Combler l’écart existant entre les enseignants du secondaire et les chercheurs scientifiques en créant des liens grâce aux Role-Models.
- Tisser un réseau en Europe entre enseignants.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Effets attendus : Tisser un réseau national et international entre enseignants et scientifiques du monde de la recherche.
  Sur l'école / l'établissement : Effets attendus : - meilleure visibilité
- Créer un réseau entre établissements.
  Plus généralement, sur l'environnement Effets attendus : Environnement de travail et d’enseignement plus plaisants avec des élèves motivés et intéressés.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte