Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 2979 fois

 

LP Jean Perrin : Création d’une mini-entreprise avec une Seconde Gestion Administration, MEGA PROD’3

(expérimentation art.34)
(Expérimentation terminée)
 

Lycée professionnel Jean Perrin

Rue DU LYCEE , 97440 ST ANDRE
Site : http://respire.eduscol.education.fr/pg/groups/105329/mega-prod3/
Auteur : Mme E BOYER, M A P AULINO
Mél : ce.9740910W@ac-reunion.fr
  Création d’une mini-entreprise dont l’activité principale est la fabrication et la commercialisation d’un porte-sautoirs lumineux en bois.

  Plus-value de l'action
  Ce programme permet aux jeunes : - de découvrir l’entreprise et son fonctionnement à travers une expérience concrète de production d’un bien ou d’un service. - d’appréhender une démarche de projet facilitant la prise d’initiatives et le goût d’entreprendre en équipe. - d’épanouir certaines aptitudes et compétences personnelles et professionnelles augmentant par la même occasion leur employabilité. Par ailleurs, les élèves de la 2GA3 se montrent toujours très motivés le vendredi après-midi, ils s’impliquent beaucoup dans ce projet qui les intéresse et 2 élèves qui souhaitaient quitter la section GA et même le lycée, ont finalement décidé de rester. C’est donc un projet fédérateur à bien des niveaux.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Nombre d’élèves concernés : 28 – 26 filles et 2 garçons Niveau(x) concernés : 2nde et 1ère
  A l'origine
  Les élèves qui préparent un bac pro Gestion administration doivent aborder la Gestion Administrative des projets (pôle 4 de leur référentiel). Cette partie de la gestion représente un quart des compétences à acquérir pour le baccalauréat.
  Objectifs poursuivis
  IL s’agit donc avant tout de mettre les élèves dans un contexte leur permettant d’appréhender la gestion de projets sous tous ses aspects. Par ailleurs, créer une mini-entreprise avec les 2GA3 nous permet d’apporter du dynamisme, et du sens aux matières enseignées tout en motivant les élèves qui recevront le fruit de leur travail (si la classe arrive à dégager du bénéfice) sous forme de chèques cadeaux.
  Description
  o Les élèves se sont positionnés sur l’organigramme, ont présenté leur candidature aux postes qui les intéressaient et ont subi des entretiens d’embauche sur le modèle du « speed recruiting ». Nous avons désormais une Présidente Directrice Générale et un Directeur Général qui ont été élus par les élèves de la 2GA3 mais aussi un service technique, financier, administratif, marketing et commercial qui sont pourvu d’un dirigeant et d’employés qualifiés. o Plusieurs réunions de concertation qui ont permis d’étudier la faisabilité des cadres miroirs lumineux. o Par ailleurs, une étude de marché a été menée. Ella a permis de tester l’accueil de notre produit auprès du public et d’évaluer les besoins spécifiques liés à ce type de produit. Le questionnaire a été soumis aux citoyens de Saint André que les élèves de la 2GA3 sont allés interroger dans la rue un vendredi après-midi (300 personnes interrogées). Les élèves ont également eu l’occasion d’interroger des personnes du lycée (élèves et personnel). o Au cours du dernier semestre 2013, les équipes techniques ont travaillé sur la mise en œuvre d’un prototype. o En janvier et février 2014, les porte-sautoirs seront produits dans les ateliers d’ébénisterie et d’électronique. o De mars à mai 2014, les porte-sautoirs seront commercialisés. o Fin mai 2014, la mini-entreprise sera clôturée après le bilan.
  Modalité de mise en oeuvre
  Description et modalités de mise en œuvre :  Les 2 GA3 travaillent dans la mini-entreprise le vendredi après-midi en salles A103 et A104 (salles équipées de matériels informatiques) de 13 h à 17 h sous la responsabilité de Mesdames CANTINA et BOYER, professeurs qui ont en charge la classe en demi-groupe à ce moment-là et qui co animent l’après-midi et coordonnent les différentes actions menées par les groupes d’élèves.  Madame Maëva RAUX, animatrice et coordonnatrice AFDET en charge des 4 mini-entreprises actuellement en cours de création à la Réunion (1 en BTS, 2 en classe de 3ème et 1 au LP Jean Perrin), intervient ponctuellement dans l’année dans la classe pour faire le point sur l’avancée du projet et apporter une aide en matière de coordination des différentes actions.  Les sections d’ébénisterie et d’électronique concernées par ce projet fonctionnent en cours de semaine en fonction du planning décidés par Messieurs CHANE SIN GUAN et DIEUDONNÉ.  Des réunions de coordination sont organisées toutes les 3 semaines (en présence de 5 élèves de chaque section, des professeurs concernés et des membres de l’administration) pendant la pause méridienne pour faire le point sur l’avancée de chaque section. Process mis en œuvre : o Les élèves se sont positionnés sur l’organigramme, ont présenté leur candidature aux postes qui les intéressaient et ont subi des entretiens d’embauche sur le modèle du « speed recruiting ». Nous avons désormais une Présidente Directrice Générale et un Directeur Général qui ont été élus par les élèves de la 2GA3 mais aussi un service technique, financier, administratif, marketing et commercial qui sont pourvu d’un dirigeant et d’employés qualifiés. o Plusieurs réunions de concertation qui ont permis d’étudier la faisabilité des cadres miroirs lumineux. o Le budget est en cours de finalisation. Lorsqu’il sera fixé, il donnera lieu à des contributions individuelles de 4 € chacune que chacun pourra nous prêter pour permettre à notre activité de démarrer. Ces contributions seront remboursées aux prêteurs en juin 2014 lors du bilan de la mini-entreprise, ce qui permettra aux élèves de faire la différence entre chiffre d’affaires et bénéfice. Par ailleurs, une étude de marché a été menée. Ella a permis de tester l’accueil de notre produit auprès du public et d’évaluer les besoins spécifiques liés à ce type de produit. Le questionnaire a été soumis aux citoyens de Saint André que les élèves de la 2GA3 sont allés interroger dans la rue un vendredi après-midi (300 personnes interrogées). Les élèves ont également eu l’occasion d’interroger des personnes du lycée (élèves et personnel).
  Trois ressources ou points d'appui
  1. : l’appui de l’AFDET via les interventions de Maëva RAUX 2. : les réunions de concertations entre les différents partenaires du projet 3. : la barrette horaire commune de 4 heures avec l’autre professeur de gestion en salle informatique
  Difficultés rencontrées
  1. : La gestion du groupe classe qui impose d’occuper chaque élève à une tâche spécifique 2. : la répartition des postes de direction entre filles et garçons : mettre un terme aux clichés classiques du type « dans les entreprises, ce sont les garçons qui commandent et les filles qui exécutent ».
  Moyens mobilisés
  - Proviseur du lycée : M VIELLLEUSE - Chef de travaux : Monsieur PAULINO - Proviseur-adjoint : Monsieur DELATTRE - Correspondante AFDET : Maeva RAUX - Élèves de la 2GA3 travaillant dans les différents services de la mini-entreprise sous la présidence de la PDG de la mini-entreprise - Équipe pédagogique de la 2GA3 et en particulier Mesdames LEBIHAN, CANTINA et BOYER - Sections ébénisterie et électronique et leurs professeurs respectifs : Messieurs CHAN SIN GUAN et DIEUDONNÉ Moyens matériels : - Matériel informatique de la section tertiaire (Ordinateurs, suites bureautiques, imprimante) - Machine et outils d’ébénisterie (scie à chantourner, ponceuse, défonçeuse…) - Bois : médium - Outils et composants de la section électronique (boitiers de pile, fils, LED, fer à souder…) - Petites fournitures : pitons, colle, peinture… Moyens financiers : - Achat par le lycée des petites fournitures.
  Partenariat et contenu du partenariat
  - le programme pédagogique "mini entreprise" est propriété de l'association Entreprendre Pour Apprendre (qui dispose d'un accord cadre avec le ministère de l'éducation nationale). - AFDET – Mme Maëva RAUX : marraine AFDET, intervenante bénévole sur ce projet et ancienne salariée EPA IDF - aide à la coordination du projet, soutien technique et logistique.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Guide pédagogique édité par l’association ENTREPRENDRE POUR APPRENDRE.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Les différentes étapes de l’action seront formalisées par une fiche descriptive de l’activité enregistrée sous Cerise PRO ; ce qui permettra à l’élève de l’intégrer à son passeport professionnel, document qui sert d’évaluation au baccalauréat.
  Documents
 
Titre Site du lycée
Condensé
URL https://portail.jperrin.ac-reunion.fr/wordpress/?ticket=
Type diaporama

Titre Site d'entreprendre-pour-apprendre
Condensé
URL http://www.entreprendre-pour-apprendre.fr/
Type diaporama

Titre Groupe dans RESPIRE
Condensé
URL http://respire.eduscol.education.fr/pg/groups/105329/mega-prod3/
Type non précisé

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Les différentes étapes de l’action seront formalisées par une fiche descriptive de l’activité enregistrée sous Cerise PRO ; ce qui permettra à l’élève de l’intégrer à son passeport professionnel, document qui sert d’évaluation au baccalauréat.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Les élèves acquièrent des compétences directement liées à leur référentiel à chaque séance mais pas uniquement. En effet, les élèves en apprennent autant en matière de « savoir-être ». Par ailleurs, ils arrivent progressivement à avoir confiance en eux et à mettre en valeurs leurs compétences. A titre d’exemples, nous avons été surpris de constater que tous les élèves ont été capables d’interroger des personnes qu’ils ne connaissaient pas dans la rue.
  Sur les pratiques des enseignants : Nos pratiques s’inscrivent dans le fonctionnement d’une entreprise normale et non plus dans le simple rapport élève professeur.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Ce projet renforce notre cohésion au sein de l’équipe pédagogique.
  Sur l'école / l'établissement : Ce projet permet aux différentes sections de travailler ensemble. Ce travail d’équipe permet une meilleure connaissance des différents métiers et une plus grande tolérance des élèves entre eux.
  Plus généralement, sur l'environnement Grâce à l’enquête sur la voie publique, les citoyens de Saint André perçoivent mieux les spécialités préparées au lycée Jean Perrin. Une réussite à communiquer à l’extérieur, ce serait : * Ce programme permet aux jeunes : - de découvrir l’entreprise et son fonctionnement à travers une expérience concrète de production d’un bien ou d’un service. - d’appréhender une démarche de projet facilitant la prise d’initiatives et le goût d’entreprendre en équipe. - d’épanouir certaines aptitudes et compétences personnelles et professionnelles augmentant par la même occasion leur employabilité. Par ailleurs, les élèves de la 2GA3 se montrent toujours très motivés le vendredi après-midi, ils s’impliquent beaucoup dans ce projet qui les intéresse et 2 élèves qui souhaitaient quitter la section GA et même le lycée, ont finalement décidé de rester. C’est donc un projet fédérateur à bien des niveaux.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte