Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 2772 fois

 

#2018GF-Fil d’Ariane

(expérimentation art.34)
(Expérimentation terminée)
 

Collège Maurice Jaubert

COURS ALBERT CAMUS , 06300 NICE
Site : http://www.ac-nice.fr/jaubert/
Auteur : Fanny Danna
Mél : Fanny.Danna@ac-nice.fr
  Le projet Fil d’Ariane a été lancé au collège Maurice Jaubert en 2013 autour des objectifs suivants :  Faciliter l’entrée en 6eme en classe générale comme en classe de SEGPA  Générer de l’appétence pour les apprentissages et prévenir du décrochage scolaire  Développer les échanges de pratiques et l’interdisciplinarité  Favoriser l’ouverture culturelle et l’appropriation de l’objet littéraire Pour cela, le dispositif décrit par la suite a été mis en œuvre pour deux classes de 6eme générale et SEGPA que nous avons suivi en 5eme.Puis cette année, le dispositif a été étendu à 3 classes de 6eme dont une SEGPA ainsi que 4 classes de CM1/CM2 du réseau. Ces classes bénéficient de :  Une séance « Fil d’Ariane » de nourrissage culturel tous les matins  Une évaluation uniquement par compétences.  Une continuité des apprentissages et un travail sur l’interdisciplinarité renforcé. Cette expérimentation, soutenue par le PASIE et la Fondation de France depuis 3 ans, s’appuie avant tout sur les écrits de Serge Boimare concernant le Nourrissage Culturel.

  Plus-value de l'action
  Le rituel du nourrissage accompagne la construction des compétences et favorise l’émergence d’une culture commune. Avec l’exercice du débat elle permet l’acquisition d’un esprit critique et la capacité à échanger des opinions, compétences essentielles du citoyen en devenir. Le prolongement de ce « bain culturel » par la pratique artistique et les sorties culturelles favorise la motivation et l’appétence scolaire des élèves. Des effets notables sur les élèves de Segpa : un climat de classe apaisé ; un passage à l’écrit même chez les non scripteurs ; un positionnement d’élèves de 6e et non d’élèves de segpa ayant un sentiment d’exclusion ou tout au moins de mise à l’écart ; des coopérations et des apprentissages menés entre pairs.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  2013-2014 1 classe de 6e générale (avec des élèves dont les parents ont refusé l’orientation en SEGPA), 23 élèves 1 classe de 6ème SEGPA, 12 élèves Soit 35 élèves 2014-2015 1 classe de 5e générale 1 classe de 5e SEGPA 2015-2016 4 classes de CM1-CM2 soit environ 100 élèves 3 classes de sixième dont une SEGPA soit 50 élèves 2016-2017 4 classes de CM1-CM2 soit environ 100 élèves 3 classes de sixième dont une SEGPA soit 50 élèves 2017-2018 4 classes de CM1-CM2 soit environ 100 élèves 3 classes de sixième dont une SEGPA soit 50 élèves
  A l'origine
  -L’entrée en 6ème s’accompagne de bouleversements, facteurs de stress, notamment sur les nouvelles contraintes horaires (entrée à 8h00, cours le mercredi matin, changement de cours toutes les heures) et spatiales (changement de classe, déplacements autonomes). La transversalité des enseignements, construite au premier degré, semble disparaître à l’entrée au collège du fait de la multiplicité des enseignants. Enseignants et élèves souffrent de ce cloisonnement qui entrave la cohérence des enseignements. -Par ailleurs, les difficultés scolaires présentes en classe générale sont souvent très proches des difficultés qui motivent l’orientation des élèves en classe de SEGPA. En 6ème générale et en 6ème SEGPA, on retrouve des enfants « empêchés d’apprendre » pour lesquels la maîtrise de la langue est un objectif prioritaire. D’autre part le refus de l’orientation en SEGPA, par les familles, est souvent motivé par l’image négative associée à la SEGPA. Le traitement de la difficulté, en groupes homogènes, n’est pas suffisant. Les échanges faits antérieurement, entre classe générale et SEGPA, montrent un bilan positif : pour les élèves dont l'orientation vers la SEGPA a été refusée par les familles, cela favorise la découverte du fonctionnement de la SEGPA et donc la réorientation ; pour les élèves de SEGPA susceptibles de réintégrer une classe générale, cela permet une réintégration progressive si cela se révèle concluant. -Il a aussi été constaté que l’évaluation chiffrée accentuait la perte d’estime et la souffrance des élèves les plus fragiles. Or ce système de notation prévaut sur l’évaluation par compétence alors que le travail d’apprentissage nécessite une considération plus importante des compétences acquises ou à acquérir.
  Objectifs poursuivis
  -Sécuriser la transition école-collège dans une perspective d’inclusion de tous les élèves -Générer l’appétence scolaire et l’ouverture culturelle -Prévenir le décrochage scolaire observé dès le premier trimestre de sixième -Favoriser les coopérations et les interactions entre élèves pour faciliter les apprentissages -Favoriser les échanges de pratiques pédagogiques en référence au cadre de Serge BOIMARE. Axe 2 du projet d’établissement : travail sur la difficulté scolaire et le décrochage.
  Description
  L’expérimentation réfléchit les modalités de prise en charge des élèves de 6e pour faciliter l’entrée dans les apprentissages, la persévérance et la réussite de chacun. Temps et espace scolaires et pratiques pédagogiques font l’objet d’aménagements qui favorisent une transition de l’école au collège. Il ne s’agit pas de reproduire les fonctionnements et pratiques de l’école mais bien de penser l’adaptation progressive au collège. Pour cela rituels, pratiques de coopération, évaluation par compétences s’articulent au «nourrissage culturel » préconisé par Serge Boimare qui est mené dans des groupes mixtes classe générale/ classe Segpa. Dans une perspective d’ouverture culturelle et d’ouverture sur la ville en établissement Rep+, les élèves sont aussi investis dans des projets culturels et créatifs.
  Modalité de mise en oeuvre
  -Aménagement horaire : début des cours à 9h pour les classes engagées dans le projet, chaque matinée débute par une séance d’1h du dispositif pédagogique préconisé par Serge Boimare : « nourrissage culturel », lecture d’un texte patrimonial par le professeur, débat, puis passage à un écrit individuel. Le professeur en charge de la classe à ce moment-là a la tâche de lire le texte sélectionné par l’équipe, texte inscrit dans la progression du cours de français. Les textes sont autant que possible réinvestis en classe dans les autres disciplines. Des rôles sont distribués aux élèves (le reformulateur prend des notes au tableau pendant les temps de débat ; le passeur de parole anime les échanges). -Aménagement des emplois du temps : alignement des emplois du temps 5ème- 5ème SEGPA. Les élèves des 2 classes se retrouvent chaque matin pour la séance d’1h, 2 groupes mixtes sont constitués, ces groupes changent chaque semaine. Chaque groupe est pris en charge par un enseignant (professeur des écoles option F, professeur supplémentaire Eclair lettres, professeur d’anglais, professeur d’HG, professeur de SVT). -Aménagement spatial : à l’appréciation de chaque professeur, pas encore généralisé, ilots et tables en U dans certains cours. -Evaluation : par compétences et sans notes avec utilisation du logiciel Sacoche et remise d’un bulletin trimestriel par compétences ; le même sujet a été proposé aux 2 classes lors du devoir commun 6e du 1er trimestre.
  Trois ressources ou points d'appui
  -Le logiciel Sacoche -Le rituel de la séance de nourrissage -Certaines séances de nourrissage sont filmées, elles facilitent l’analyse et la mutualisation, de ce fait une évolution des pratiques.
  Difficultés rencontrées
  -Des difficultés de gestion de classe en début d’année du fait du recrutement d’élèves aux problématiques individuelles très difficiles -Une heure de concertation hebdomadaire prévue aux emplois du temps des professeurs faciliterait la planification et l’organisation, elle pourrait aussi favoriser les échanges autour des textes lus et de ce fait accroitre le réinvestissement de ces textes dans une optique transdisciplinaire
  Moyens mobilisés
  2013-14 : les 2h d’accompagnement personnalisé sont affectées en 6e au « dispositif Boimare » de début de matinée. 2015-2018: Concertation sur le temps « REP+ » Les 2h d’accompagnement personnalisé sont affectées au « dispositif Boimare » de début de matinée. Subvention de la Fondation de France
  Partenariat et contenu du partenariat
  -Serge BOIMARE accompagne l’équipe (formation initiale à l’automne 2012) -Daniel FAVRE, formation aux enseignants 2014 -Fondation de France et au FEJ pour bénéficier d’une aide et évaluation extérieure en fonction de leur programmation d’ appels à projets.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Serge Boimare: envoi de ressources ; analyse des données Cessons de démotiver les élèves, 19 clés pour favoriser l'apprentissage, Daniel Favre Collection: Enfances, Dunod 2015 L'enfant et la peur d'apprendre, Serge Boimare, Collection: Enfances, Dunod, 2014 - 3ème édition
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  En coopération avec la co-psy, passation d’un test climat scolaire. Comparaison avec test 2012-2013 -Comparaison des indicateurs vie scolaire 2013-2014 avec ceux de 2012/2013 (retards, absences, sanctions) et ceux d’autres classes -Taux de réorientations ; nombre de refus des familles pour l’orientation SEGPA pour 2014-2015 -Comparaison de la validation d'items du socle commun des élèves de la classe engagée et ceux d’une autre classe -Comparaison des compétences validées lors devoirs communs (évaluations en mathématiques, français et histoire géo identiques pour toutes les classes de 6eme) de 6eme sans projet du collège. -Suivi de cohorte
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Auto-évaluation de l'action par les enseignants engagés : En coopération avec la co-psy, passation d’un test climat scolaire. Comparaison avec test 2012-2013 -Comparaison des indicateurs vie scolaire 2013-2014 avec ceux de 2012/2013 (retards, absences, sanctions) et ceux d’autres classes -Taux de réorientations ; nombre de refus des familles pour l’orientation SEGPA pour 2014-2015 -Comparaison de la validation d'items du socle commun des élèves de la classe engagée et ceux d’une autre classe -Comparaison des compétences validées lors devoirs communs (évaluations en mathématiques, français et histoire géo identiques pour toutes les classes de 6eme) de 6eme sans projet du collège. -Suivi de cohorte Evaluation interne: grâce à l'analyse de Serge Boimare et à l'équipe de direction Evaluation externe: par le Cardie
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : -Un absentéisme moins marqué que dans d’autres classes -Des coopérations; autorégulation des élèves qui trouvent des solutions pour travailler avec les autres quand travailler et être ensemble sont difficiles. -Une identité de classe se construit, la parole est libérée, des compétences civiques se construisent. -Les élèves en difficultés sont valorisés, leurs compétences orales peuvent s’exprimer sur les temps de débat, tous les élèves écrivent. -L’autonomie se développe ; les élèves s’adaptent aussi bien aux séances de début de matinée qu’aux séances de cours disciplinaires, ils s’adaptent aussi aux fonctionnement de chaque professeur du fait qu’ils changent de groupe chaque semaine. -Mises en réseaux des notions abordées dans différentes disciplines facilitées -Développement de la mémoire à long terme, (particulièrement remarqué en Segpa), les élèves sont capables de citer en 5e des auteurs découverts au 1er trimestre de 6e . D’autres effets notables en Segpa : un passage à l’écrit même chez les non scripteurs -Taux de fréquentation du CDI supérieur de 50°/ à celui des autres classes -Coopérations et entraide entre les élèves, émergence d’une cohésion dans le groupe 6e/ 6e segpa. -Les élèves en difficultés sont valorisés, leurs compétences orales peuvent s’exprimer sur les temps de débat, tous les élèves écrivent. -L’autonomie se développe ; les élèves s’adaptent désormais aussi bien aux séances de de début de matinée qu’aux séances de cours disciplinaires, ils s’adaptent aussi aux fonctionnement de chaque professeur du fait qu’ils changent de groupe chaque semaine. -Pas d’impact objectivement évaluables pour l’heure sur les compétences disciplinaires ; il a été observé en arts plastiques et en musique que les élèves avaient de nombreuses références culturelles et qu’ils établissaient des liens entre des notions.
  Sur les pratiques des enseignants : -Convergence des pratiques sans lissage ; réflexion conjointe sur l’organisation de classe, l’ergonomie et les démarches -Décloisonnement progressif des disciplines, les temps de lecture sont assurés par des enseignants de disciplines différentes, reprises transversales des textes littéraires -Alternance de travail collectif et de travail en autonomie, travail en ilots dans certaines disciplines -Travail par compétences, et évaluation par compétences dans certaines disciplines -Enseignement par situations complexes -Décloisonnement progressif des disciplines (tout le monde lit)
  Sur le leadership et les relations professionnelles : -Une dynamique à l’échelle du réseau : des échanges avec des enseignants du 1er degré qui nourrissent les pratiques de chacun - Essaimage progressif d’une réflexion sur les pratiques, l’adaptation du temps scolaire, l’aménagement de l’espace
  Sur l'école / l'établissement : -Extension du projet à 3 classes de 6e dont 1 de Segpa avec de nouvelles disciplines et de nouveaux enseignants engagés à la rentrée 2015, Les classes Fil d’Ariane feront partie de l’offre de formation de 6e déployant une thématique et un projet de classe dans chaque 6e. -Des concertations pédagogiques inter-degré, les classes de CM2 des écoles du réseau Rep+ ont été initiées au rituel de nourrissage, cette dynamique va s’étendre en 2015-16, 4 classes de CM1 et CM2 intègreront le projet, dans la perspective du cycle 3.
  Plus généralement, sur l'environnement /




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte