Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1025 fois

 

ENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX LIÉS AUX SPÉCIALITÉS en Lettres Histoire / Géographie

(expérimentation art.34)
(Expérimentation terminée)
 

Lycée professionnel Auguste Bartholdi

52 AVENUE ARISTIDE BRIAND , 76360 BARENTIN
Site : http://cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article243
Auteur : Virginie FALOISE
Mél : virginie.faloise@ac-rouen.fr
  Un horaire d’EGLS (Enseignements généraux liés aux spécialités) non fléché est conservé en tant que tel dans l’emploi du temps. Le professeur garde ainsi par ce biais, la liberté d’organiser l’horaire global (LHGEC+EGLS) qui lui est alloué, permettant ainsi la réalisation d’activités à effectifs réduits sur des horaires normalement dévolus à l’enseignement des LHGEC.

  Plus-value de l'action
  L’ensemble de ces pratiques permettent aux élèves d’avoir davantage confiance en eux, ce qui peut contribuer à leur réussite personnelle et professionnelle, de renforcer le lien de confiance avec leur professeur de lettres et de modifier positivement l’image qu’ils ont du français et de l’histoire-géographie.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Toutes les classes de baccalauréat professionnel quels que soient la filière et le niveau.
  A l'origine
  L’EGLS a été pensé comme une contribution des disciplines d’enseignement général à la professionnalisation des élèves. La présentation concernant l’organisation de ces Enseignements Généraux Liés à la Spécialité dans le cadre de l’autonomie des établissements livrée sur Eduscol précise que la contribution de l’enseignement général à la professionnalisation des élèves, peut prendre des formes diverses telles que : « des activités visant à développer des connaissances et des compétences utiles à la pratique professionnelle ; des activités s’appuyant sur un contexte professionnel, sur des matériaux utilisés par la profession ; des activités liées au suivi et à l’évaluation des PFMP ; des contenus disciplinaires qui s’ajoutent à un tronc commun (ex. modules spécifiques de mathématiques ou de sciences physiques, dont les contenus varient selon des groupes de spécialités). » Néanmoins, la démarche EGLS doit procéder du respect des référentiels des enseignements généraux qui les réalisent. Par conséquent il ne s’agit pas là d’horaires à l’intérieur desquels le professeur d’enseignement général se substitue au professeur d’enseignement professionnel dans la gestion d’activités inhérentes au pôle professionnel. L’EGLS a pour objectif final de permettre ou de favoriser l’élaboration et l’analyse d’écrits fonctionnels. Or, le professeur de LHGEC peut répondre à cet objectif en mettant en œuvre des compétences transversales et en utilisant les points de convergences qui existent dans les différents référentiels. Autrement dit, il n’est nul besoin de se laisser enfermer dans l’étude et la création exclusive d’écrits fonctionnels pour apprendre aux élèves à réaliser de telles productions. Au contraire, puisque la multiplication des contextes d’apprentissage peut être l’occasion pour l’élève de fabriquer du lien entre les différents enseignements et donc, être source d’acquisitions.
  Objectifs poursuivis
  Objectifs généraux spécifiques au bac pro Restauration Répondre à une évolution du comportement du consommateur à la recherche d’une appropriation des gestes du professionnel. Répondre à l’emploi généralisé des technologies de l’information et de la communication dans les pratiques professionnelles. Permettre une connaissance des produits et des nouvelles conditions de production qui impactent les pratiques professionnelles. Prendre en compte les habitudes et les références culturelles de la clientèle. Adapter sa communication en fonction de l’interlocuteur. Objectifs généraux spécifiques au bac pro Industriels ELEEC et MEI Permettre une connaissance diachronique du métier en appréhendant l’histoire du machinisme et celle de l’organisation du travail. Découvrir les occurrences littéraires de cette histoire des techniques. Mettre en évidence l’organisation des espaces productifs de proximité et connaître l’histoire de l’entreprise de la PFMP. Répondre à l’emploi généralisé des technologies de l’information et de la communication dans les pratiques professionnelles. Connaître les enjeux environnementaux pour les prendre en compte dans le cadre de la pratique professionnelle. Objectifs généraux spécifiques au bac pro tertiaires Commerce et Gestion Administration Éduquer aux droits de l’homme L’éducation aux droits de l’homme permet aux élèves d’appréhender les droits et les libertés fondamentales de tout homme sur la planète. C’est un outil fondamental dont la connaissance garantit le respect des droits de tous et sans lequel on ne peut se construire citoyen parce qu’il fait naître la conscience de l’altérité. Changer le regard sur celui qui vient d’ailleurs. Appréhender l’histoire de l’immigration en France à travers l’histoire et la littérature, c’est permettre aux élèves de comprendre l’importance de l’immigration dans l’histoire et la construction de la France actuelle et de travailler leurs représentations et leurs approches de « l’autre ». Comprendre les territoires de proximité pour en devenir acteur. Chaque élève construit autour du lieu où il réside et en fonction de ses activités, un territoire familier qui est le sien. C’est l’investissement de cet espace proche, son appropriation par chacun, qui conduit à la détermination d’un territoire de proximité. Sous-objectifs : Capacités transversales et savoirs associés mis en œuvre : - argumenter expliciter, convaincre pour servir une démarche commerciale. - rendre compte d’une activité et d’une pratique professionnelle afin de la faire partager et de la rendre plus efficiente. - Améliorer la qualité de l’expression verbale et non verbale. Identifier, utiliser, améliorer l’usage du paralangage (articulation, débit, posture, gestuelle.) - Utiliser les TICE. - Faire connaître ce que sont les droits fondamentaux et inaliénables de tout homme sur la planète pour permettre à l’élève de construire une culture des droits de l’homme. - Montrer que la reconnaissance des droits de l’homme « constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde » et mettre en évidence le rôle des institutions internationales dans la construction d’une conception commune des droits de l’homme dans le monde. - Faire connaître l’histoire de l’immigration en France et mettre en évidence comment une œuvre littéraire peut mettre en relation les expériences individuelles et la question collective de l’immigration française. - En relation avec le programme de terminale d’éducation civique, « le citoyen et le monde », montrer que l’immigration renvoie à la responsabilité individuelle et collective du citoyen - Faire émerger une représentation des territoires de proximité. - Comprendre les territoires de proximité en s’interrogeant sur les acteurs qui les font évoluer.
  Description
  Un horaire d’EGLS non fléché est conservé en tant que tel dans l’emploi du temps. Le professeur garde ainsi par ce biais, la liberté d’organiser l’horaire global (LHGEC+EGLS) qui lui est alloué, permettant ainsi la réalisation d’activités à effectifs réduits sur des horaires normalement dévolus à l’enseignement des LHGEC.
  Modalité de mise en oeuvre
  Le projet EGLS de l’équipe de lettres-histoire-géographie-Education civique s’articule autour de deux objectifs : - la mise en lien des apprentissages - l’amélioration des compétences orales des élèves. Nos élèves ne voient, parfois, pas de cohérence entre les apprentissages parce qu’ils ne les mettent pas en lien. Il s’agit donc de créer une interaction entre les savoirs afin d’apporter du sens et une efficience dans les apprentissages des élèves. Egalement, nous sommes partis du constat que la maîtrise de l’oral supposait un travail sur la langue (syntaxe, vocabulaire, prononciation) et sur la conduite langagière des élèves (adaptation au contexte de communication, au destinataire du discours). Il s’agissait également pour nous de mettre en évidence l’importance du langage du corps. Ainsi, nous avons proposé aux élèves des situations d’apprentissage de l’oral diversifiées afin de développer l’habileté orale des élèves, leur faire prendre conscience de l’existence d’une norme orale dans certaines situations de communication (lycée, entreprise…), améliorer la clarté de leur expression et la justesse de leur vocabulaire et favoriser la prise en compte de leur corps comme vecteur de communication. Des exemples : - La théâtralisation au service de l’oral : faire produire oralement les élèves à partir d’une situation de communication imposée et s’appuyer sur ces productions pour améliorer leurs compétences langagières.(Entretien d’embauche…) Réflexion sur la conduite langagière et la maîtrise du discours visant à mettre en évidence l’existence d’une norme langagière en fonction d’une situation de communication donnée est menée collectivement. L’élève propose sa propre remédiation en fonction des remarques. Mise en lien avec le professeur de professionnel. - Influencer, convaincre : l’art de l’argumentation. - Enseignement en parallèle (Commerce-LHGEC) sur l’argumentation dans la publicité. - Ecrit d’un texte argumentatif sur une œuvre d’Art en respectant la présentation d’une lettre administrative. - Dire l’exil : atelier d’oralisation : construction de témoignages fictifs de migrants qui se racontent. Création d’une vidéo. - Elaboration de reportages, de voix off. - Interview du tuteur de stage : élaborer un questionnaire collectif dans le domaine professionnel. Puis, restitution individuelle des propos recueillis auprès du tuteur à l’oral sans support - L’interface homme machine : sensibilisation et mise en relation des mécanismes des secteurs d’activité avec la pratique professionnelle des élèves. Projet de description d’un mécanisme simple maîtrisé en stage (présentation en classe). Le travail se fait lors des heures de groupes, les constructions plus lourdes se font sur des demi-journées banalisées.
  Trois ressources ou points d'appui
  - Partir des attentes et de l’expérience des élèves. - Les PFE, notamment dans le cadre du partenariat avec le Conseil Général - Notons que les heures en demi-groupes sont indispensables à la réalisation de certaines démarches qui ont été proposées aux élèves. Enfin, la possibilité de banaliser des horaires permettant un travail de longue durée est une aide précieuse et parfois indispensable.
  Difficultés rencontrées
  - Hétérogénéité importante dans la maîtrise des TICE. - Le temps qui fait parfois défaut.
  Moyens mobilisés
  Équipe pédagogique de lettres histoire géographie. Les tâches sont réparties entre tous les enseignants de l’équipe dans la mesure où les heures d’EGLS concernent tous les professeurs. Impulsé par cette équipe, des projets seront envisagés par les enseignants des domaines professionnels.
  Partenariat et contenu du partenariat
  -
  Liens éventuels avec la Recherche
  Aucun
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  LES EFFETS ATTENDUS Évolution des pratiques pédagogiques
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  - auto évaluation par l'équipe.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Les élèves ont constaté eux-mêmes qu’ils avaient gagné en assurance, notamment dans leur pratique de l’oral. Certains ont abordé des épreuves orales avec succès alors que cela leur paraissait insurmontable auparavant. D’autres se sont mis à participer régulièrement à l’oral dans les cours parce que se sentant plus à l’aise. Une véritable attention a été portée par les élèves à l’adaptation de leur langage à la situation de communication à laquelle ils étaient confrontés. Les élèves mettent davantage en lien leurs apprentissages. Ils perçoivent davantage la cohérence qui peut exister entre leurs différents cours. Lien et mise en valeur de la fonction de tuteur de sa relation avec l’élève.
  Sur les pratiques des enseignants : Finalement, le lien se fait également au niveau des enseignants : c’est l’occasion de mettre en commun, d’échanger, de se nourrir les uns des autres en toute modestie et dans une bienveillance commune. L’expérience a été l’occasion d’un rapprochement des équipes disciplinaires et pédagogiques dans le cadre d’un échange de pratique ayant pour but de répondre à des besoins transversaux.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : -
  Sur l'école / l'établissement : Donner du sens aux apprentissages et les faire entrer en interaction, c’est aussi une façon de motiver les élèves parce que cela donne du sens à leur formation. Plus généralement nous avons tenté, comme le dit P. Meirieu de : « faire du désir avec du savoir et du savoir avec du désir ».
  Plus généralement, sur l'environnement -




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte