Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 797 fois
 

Dispositif Tremplin mars 2013

(expérimentation art.34)
(Expérimentation terminée)
 

Collège Claude Monet

2 MAIL STENDHAL , 95104 ARGENTEUIL CEDEX
Site : http://www.clg-monet-argenteuil.ac-versailles.fr/
Auteur : Ms BAYART et LEBERT
Mél : ce.0950886x@ac-versailles.fr
  Ce projet doit pouvoir contribuer à réduire les sorties sans qualification de ces élèves en les rendant acteurs de leur réussite et de leur orientation et, ainsi, également améliorer le climat des établissements.

  Plus-value de l'action
  Intérêt pour les structures inclusives Intérêt du travail en réseau d’établissements (collèges et LP) Intérêt du travail inter catégoriels (PE, PLP et certifiés et SEGPA et cycle général)
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Élèves de 3ème en grande difficulté scolaire et en voie de décrochage (14/15 ans). Ces élèves sont répartis sur les deux établissements pour un total de 24 élèves.
  A l'origine
  À l’entrée en classe de 6ème, un nombre conséquent d’élèves rencontre des difficultés dans les apprentissages. Repérés précédemment par les évaluations diagnostiques en français et en mathématiques, ils le sont désormais en prenant appui sur l’acquisition des compétences du socle commun et l’atteinte du palier 2. Cet outil permet aux établissements de définir des dispositifs internes d’aide et de remédiation pour atteindre ce palier 2. Une partie de ces élèves peut alors le valider au cours de l’année de 6ème, certains le valideront en classe de 5ème mais force est de constater qu’un « noyau dur » ne valide pas ces compétences et arrive en classe de 4ème avec de très grandes difficultés. Les difficultés dans les apprentissages qui s’accumulent, année après année, peuvent générer des problèmes de comportement et de refus de l’institution. Cela conduit parfois à l’absentéisme. Ces indicateurs sont les premiers signes du décrochage scolaire. La difficulté à prendre en charge les élèves décrocheurs a un impact direct sur le climat d’un établissement et le nombre de Conseils de discipline. De ces deux constats, résulte une grande difficulté à trouver une orientation pour ces élèves qui ne soit pas subie mais choisie afin d’éviter leur abandon scolaire précoce à la sortie du collège. La recherche d’une orientation et le travail sur l’acquisition des compétences du socle doivent alors être adaptés au profil particulier de ces élèves.
  Objectifs poursuivis
  La maîtrise des compétences du socle La maîtrise des connaissances et compétences du socle commun est l’objectif principal des enseignements dispensés lorsque les élèves sont au collège mais également lorsqu’ils se trouvent sur les plateaux techniques ou dans le monde de l’entreprise. Le projet pédagogique doit pouvoir intégrer une mise en pratique de ces compétences, quand ils découvrent les formations ou les métiers, et leur évaluation, notamment avec le rapport de stage. L’équipe restreinte a pour mission de coordonner l’articulation entre les connaissances et les compétences travaillées dans les cours et leur mise en pratique sur les plateaux techniques. Elle assure également le suivi de l’évaluation et la tenue du LPC (livret personnel de compétences). La préparation du projet professionnel L’équipe restreinte assure le suivi individuel de chaque élève lors de la construction de son projet professionnel. Elle organise, en collaboration étroite avec les établissements scolaires impliqués dans le projet, les périodes d’observation et de découverte des plateaux techniques, en cohérence avec le projet de l’élève. Elle noue des liens avec le tissu économique local pour préparer les accueils en entreprise. Elle met en place et évalue le (ou les) rapport(s) de stage avec, pour objectif prioritaire, l’évaluation des compétences requises par le socle. À chacune de ces étapes, la conseillère d’orientation psychologue peut être appelée à donner son expertise technique. Quel que soit le mode opérationnel retenu, les priorités du dispositif doivent être la « souplesse » et l’adéquation entre le choix des plateaux techniques (ou entreprises) et le projet de chaque élève.
  Description
  Ce projet a pour ambition de s’attaquer au problème du « décrochage et de l’abandon scolaire précoce » qui, bien souvent, conduit un certain nombre d’élèves à quitter le système éducatif sans qualification, voire sans réelles compétences. Les enjeux prioritaires sont de valider les compétences du socle commun, palier 2, voire palier 3 et de travailler le parcours de découverte des métiers et des formations pour arriver à une orientation active et choisie. Les élèves, impliqués dans la construction d’un projet professionnel choisi et cohérent, seront mieux à même de s’investir dans leur scolarité par choix et non par obligation, d’où un renforcement de l’assiduité scolaire. Ce projet doit pouvoir contribuer à réduire les sorties sans qualification de ces élèves en les rendant acteurs de leur réussite et de leur orientation et, ainsi, également améliorer le climat des établissements. Dans chaque collège, les élèves suivent la quasi-totalité des enseignements avec leur classe et sont dispensés de certains cours non indispensables pour la série professionnelle du Brevet des collèges. À la place de ces enseignements, une après-midi de regroupement par semaine est organisée du collège. Ils sont alors pris en charge par les professeurs spécifiquement impliqués dans le dispositif, regroupés en « équipe restreinte », en assurent la coordination. Ils disposent également de 2h00 de Prévention Santé Environnement avec un professeur de Segpa. Les principes fondamentaux du projet reposent sur : -une pédagogie différente, basée sur le travail par compétence et une évaluation de leur mise en pratique, sur les plateaux techniques des Segpa et des LP ou dans le monde de l’entreprise -une mutualisation des plateaux techniques pour la découverte des formations par champ professionnel et un travail en réseau d’établissements -un partenariat avec le monde de l’entreprise et les collectivités territoriales pour une découverte des métiers. Les établissements impliqués dans ce projet : - 2 collèges d’Argenteuil (Claude Monet (Etablissement Eclair) et Eugénie Cotton) et leurs plateaux techniques de SEGPA -2 lycées professionnels (F. et N. Léger d’ Argenteuil et Le Corbusier de Cormeilles en Parisis) La construction du projet d’orientation passe par des périodes d’observation sur les plateaux techniques des deux Segpa et des deux LP partenaires. Ces périodes sont organisées dans le cadre des mini-stages en LP ou du fonctionnement en réseau pour les Segpa. L’évaluation de certaines compétences, lors de leur mise en pratique, est mise en place par les PLP (professeurs de lycée professionnel) et coordonnée par les enseignants de l’équipe restreinte. Grâce à ces périodes, les élèves pourront découvrir divers secteurs professionnels : les métiers du bâtiment, des services à la personne, de la restauration, de l’entretien, de la vente, du sanitaire et social... Les principaux plateaux techniques partenaires Plateaux techniques des Segpa -Hygiène Alimentation Services (pour les métiers de la restauration collective, de l’entretien et de la couture) -Bâtiment (pour les métiers du bâtiment comme le carrelage, la maçonnerie, la couverture…) -Vente Plateaux techniques du lycée F. & N. Léger : métiers du Sanitaire et Social, des services à la personne, de la petite enfance. Plateaux techniques du lycée Le Corbusier : métiers du bâtiment (plomberie, électricité, menuiserie, maçonnerie, gros œuvre…)
  Modalité de mise en oeuvre
  De septembre à octobre Une première période, jusqu’en octobre, où les élèves sont pris en charge uniquement dans les collèges par les professeurs auxquels peuvent s’ajouter les professeurs des écoles des Segpa qui possèdent un savoir-faire dans le traitement des élèves en difficulté. L’objectif principal est l’acquisition du palier 2 du socle en vue d’obtenir l’attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle pour le CFG (certificat de formation générale). La validation de certaines compétences du palier 3 pourra également être recherchée. Lors de cette période, les élèves préparent avec leurs professeurs les périodes d’observation qu’ils vont avoir sur les plateaux techniques. De novembre à mars Une seconde période consiste en une alternance entre le collège et les quatre plateaux techniques des Segpa pour une découverte des différents champs professionnels (Hygiène alimentation services, Habitat, Production travail des métaux, Vente). L’organisation de mini-stages dans les deux lycées professionnels impliqués est mise en place. D’avril à juin Pour certains élèves, qui se destineraient à un CFA, une dernière période consisterait en une alternance entre le collège et le monde de l’entreprise pour affiner le projet d’orientation. Le choix des entreprises se fait dans la continuité de la découverte des plateaux techniques et en adéquation avec le projet professionnel de l’élève qui se dessine. Deux ou trois périodes de deux semaines peuvent être envisagées, avec la production d’un rapport de stage et son évaluation. Une alternance plus précoce avec l’entreprise, dès le mois de janvier 2013, pourra être envisagée pour les élèves dont le projet d’orientation est déjà bien engagé et qui se destinent à un CFA de manière à leur laisser le temps de trouver un employeur.
  Trois ressources ou points d'appui
  -satisfaction de l’élève et de sa famille (réappropriation d’un projet par l’élève) -satisfaction des équipes pédagogiques des collèges et des professeurs des LP et des Segpa qui accueillent ponctuellement les élèves -satisfaction des partenaires, tout particulièrement des entreprises
  Difficultés rencontrées
  Le travail préparatoire à la construction du projet (hésitations des enseignants et organisation chronophage pour la construction et le suivi administratif et financier en raison des contraintes imposées par le FSE) Difficulté à travailler en réseau d’établissements
  Moyens mobilisés
  L’équipe restreinte, composé de trois professeurs : deux professeurs certifiés et un professeur des écoles de la Segpa. Les PLP (professeurs de lycée professionnel) des principaux plateaux techniques partenaires de SEGPA et de lycées qui interviennent sur la découverte professionnelle et la Prévention Santé Environnement. Le suivi rigoureux administratif et financier (dans le cadre du FSE) assuré par l’équipe de direction : le principal, le principal adjoint. Les entreprises locales et les visites de sites économiques locaux ou régionaux Un financement communautaire dans le cadre du Fond Social Européen
  Partenariat et contenu du partenariat
  Le financement par le Fond Social Européen permet, complémentairement aux moyens alloués par l’État, de diversifier les supports pédagogiques et les moyens humains engagés dans le projet : Le financement communautaire est le moyen de donner de l’ambition à ce projet, aux professeurs impliqués et aux élèves. Il devrait permettre d’assurer la diffusion de pratiques pédagogiques innovantes pour lutter contre le décrochage et l’abandon scolaire précoce.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Ce projet est mis en place dans le but de s’attaquer au problème du « décrochage scolaire » qui, bien souvent, conduit un certain nombre d’élèves à quitter le système éducatif sans qualification, voire sans réelles compétences. Les enjeux prioritaires sont de valider les compétences du socle commun, palier 2 voire palier 3, et de travailler le parcours de découverte des métiers et des formations pour arriver à une orientation active et choisie. Ces objectifs ont pour finalité la lutte contre le décrochage et l’abandon scolaire précoce. Le projet a pour ambition de créer une entité, appelée « Dispositif tremplin », sur deux collèges d’Argenteuil classés en ZEP et situés en zones urbaines sensibles, pour accueillir 24 élèves en vue d’une découverte renforcée des champs professionnels et d’une évaluation des compétences par leur mise en pratique. Il s’appuie sur une mutualisation des moyens humains et matériels entre les deux collèges et, également, avec deux lycées professionnels associés. Grâce aux plateaux techniques des Segpa (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté) et des lycées professionnels puis grâce aux stages qu’ils effectueront en entreprise, les élèves pourront découvrir divers secteurs professionnels : les métiers de l’aérien, du bâtiment, de la chimie. Les élèves impliqués dans le dispositif sont volontaires. Ils sont affectés dans des classes de Troisième classiques et suivent la totalité des cours avec leurs camarades, excepté certains, non indispensables pour la série professionnelle du Brevet des collèges. À la place de ces cours, une après-midi par semaine, ils sont spécifiquement encadrés par des enseignants, regroupés en équipe restreinte, pour travailler sur la construction du projet professionnel
  Documents
 
Titre Dispositif Tremplin mars 2013 Un enjeu pour le système éducatif : la lutte contre le décrochage et l’abandon scolaire précoce
Condensé Ce projet s’attaque au problème du « décrochage et de l’abandon scolaire précoce ». Les enjeux prioritaires sont de valider les compétences du socle commun, palier 2, voire palier 3 et de travailler le parcours de découverte des métiers et des formations pour arriver à une orientation choisie.
URL
Type diaporama

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  L’évaluation du projet doit reposer sur un certain nombre d’indicateurs prédéfinis de manière à en évaluer l’efficience et la performance. Compte tenu du phasage du projet tout au long de l’année scolaire, une évaluation en cours d’année peut se faire en conseil de classe trimestriel pour ajuster le dispositif au profil des élèves. L’évaluation du dispositif en lui-même devra se faire en fin d’année scolaire sur les critères suivants : -la validation des compétences du palier 2 et l’attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle pour le CFG ainsi que le taux de réussite à cet examen doivent être observés. -le taux de réussite au DNB (diplôme national du brevet) série professionnelle. -les résultats de l’affectation en fin d’année, notamment le nombre d’élèves sans solution et la comparaison entre les vœux des élèves et l’affectation finale, doivent être pris en compte. -pour une évaluation plus poussée, il faut également avoir un regard sur l’année n+1 pour vérifier que l’élève s’est inséré durablement dans le cursus de formation qu’il a choisi. -l’absentéisme des élèves. Il s’agit là d’un indicateur précis de la motivation d’un élève, notamment lorsqu’on le met en regard de l’année précédente pour ceux fortement absentéistes. -le nombre d’élèves exclus du dispositif en cours d’année pour des problèmes de comportement.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Indicateurs 2011/2012 2012/2013 (prévisionnel) Taux de réussite au CFG 100 % 100 % Taux de réussite au DNB 50 % 60 % Nombre d’élèves sans solution en juin 1 élève Aucun Taux d’absentéisme 6,2 % 5 %
  Sur les pratiques des enseignants : Développement des savoirs faire en termes de pédagogie différenciée et de travail par compétence dans le cadre du socle commun Rapprochement des pratiques pédagogiques (certifiés et professeurs de SEGPA – PLP et PE-) Développement d’une compétence pour la gestion de projets et la responsabilisation
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Leadership du Chef d’établissement renforcé par le travail en réseau d’établissements et la capacité à faire travailler des personnels multi catégoriels (PE, PLP et certifiés) Projet fédérateur sur les collèges dont la réussite scolaire permet d’augmenter le leadership du chef d’établissement
  Sur l'école / l'établissement : Climat scolaire apaisé Résultats d’affectation excellents (95 % des élèves affectés sur leurs 1er ou 2eme vœux) Résultats au DNB professionnel encourageants (50% de réussite pour une première année d’expérimentation
  Plus généralement, sur l'environnement Sur la dynamique de bassin : apprentissage de la pratique en réseau d’établissements Sur le quartier : projet « phare » pour l’ambition scolaire d’élèves présentant des difficultés d’apprentissage importantes




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte