Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 923 fois
 

mars2013 D'une Soufrière à l'autre...

(Expérimentation terminée)
 

Lycée général et technologique Gerville Réache

37 RUE AMEDEE FENGAROL , 97100 BASSE TERRE
Site : http://www.ac-guadeloupe.fr
Auteur : MICHEL-CHANLOT Pascale
Mél : proadj.9710002a@ac-guadeloupe.fr
  Gravir les pentes abruptes, déboucher au niveau d’un cratère, grondant et crachant une matière jaune et malodorante, font découvrir la réalité d’un volcan bien actif : la Soufrière de la Guadeloupe… Embarquer sur une goélette, monter le vieux gréement à la force des bras, voguer vers le nord de l’île de Montserrat, randonner au milieu des cendres rappellent une autre réalité du volcanisme liée à l’éruption de Soufrière hill (volcan d'une île voisine : Monserrat. Telle est l’ambition du projet d’une « Soufrière à l’autre ». Vivre une expérience humaine impliquant nos jeunes lycéens dans des pratiques sportives diverses, dans des milieux marins et pédestres et permettant une connaissance du milieu naturel.

  Plus-value de l'action
  Impliquons nos élèves dans un projet simple et concret pour dynamiser les échanges et la connaissance de soi. Osons…Osons avec eux !
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  24 élèves de Seconde d’Enseignement d’Exploration EPS et/ou Première Enseignement de Complément EPS.
  A l'origine
  Une méconnaissance du milieu naturel tropical, des risques naturels liés à nos îles de la Caraïbe. Un engagement pas assez porteur au niveau de certaines APSA : activités aquatiques, activités nautiques, activités de course en montagne.
  Objectifs poursuivis
   Découvrir le milieu naturel marin de la pointe Sud de la Guadeloupe (Phare de Vieux Fort, Marina de Rivière Sens) à la rade de Deshaies en se déplaçant en Planche à Voile, kayak, exploration aquatique avec palmes, masque, tuba…  S’engager en toute sécurité dans un milieu naturel.  Passer de données théoriques à des connaissances applicables sur le terrain : Qu’est ce qu’un volcan?; Reconnaître les signes visibles d’une activité volcanique sur le terrain; Connaître les risques liés à l’activité volcanique ; Comparer l’activité volcanique des deux volcans situés sur des îles proches.
  Description
   Améliorer son niveau en natation pour être capable de se déplacer longtemps en milieu marin (1500m à nager en mer), et de se sauver (regagner la côte en cas de naufrage). Travailler toute l’année en inter disciplinarité avec l’équipe pédagogique de la classe de seconde.  Découvrir et progresser dans un milieu aquatique avec trois activités support : Kayak, planche à voile, plongée sous marine ; encadrées par le professeur d’EPS et les moniteurs brevet d’Etat du centre  Randonner sur le sentier du Houelmont. Visiter du centre de Volcanologie de la Guadeloupe et Assister à la conférence sur l’activité de la Soufrière de la Guadeloupe  Naviguer sur une Goélette le « Rara Avis » de 38 m de long qui peut accueillir 28 personnes et 8 membres d’équipage, vers l’île de Montserrat au départ de Basse-Terre. Découvrir le Nord de l’île de Montserrat où se concentre toute l’activité de l’île, la nouvelle capitale Brades, le MVO, les vues sur Soufrière Hill... Randonner sur l’ancien parcours de golf recouvert par des couches de cendres de 3 à 4 mètres d’épaisseur ; Rentrer en contact avec les habitants parlant Anglais.  Randonner ou courir (trail) sur différentes traces allant de la mer au sommet de la Soufrière en Guadeloupe.  Participer à la course du rando trail de 14km de l’événement du Volcano trail organisée par l’association Altitudes Tropicales et soutenue par l’UNSS Guadeloupe, qui a lieu chaque année au mois de juin ; avec plus de 250 participants
  Modalité de mise en oeuvre
  Un cycle de 12 séances de 2 heures en natation à la piscine intercommunale de Rivière des Pères et sur le bassin de Rivière Sens en mer. L’interdisciplinarité SVT • Connaître le phénomène du VOLCANISME et ses incidences sur le terrain : les différents types de volcans, les caractéristiques d’une éruption ANGLAIS • S’approprier le vocabulaire spécifique sur le VOLCANISME et la NAVIGATION À VOILE • Créer un blog pour dialoguer avec les jeunes de Montserrat • Etre capable d’engager une conversation avec les personnes rencontrées à Montserrat ECJS • Connaître les niveaux d’alerte pour les phénomènes naturels et les risques et les précautions pour les populations. HIST / GEO • Les incidences d’un tel phénomène sur la nature et la population • Différencier dans le quotidien le niveau de vie d’une population francophone d’une population anglophone. • Place des îles dans la Caraïbe… • Importance du tourisme • Place de CEE • Régime politique, système monétaire PHYSIQUE • Connaître les instruments de mesures pour évaluer la dangerosité du phénomène MATHEMATIQUES • Convertir des miles en km, prendre un cap, maintenir un cap, faire un point FRANCAIS • Etudier des auteurs ayant écrit sur les phénomènes d’éruption volcanique ou sur des aventures sportives de navigation  Un cycle en EPS de 8 séances de 3 heures au Centre Départemental de Pleine Nature de Rivière Sens à Gourbeyre  3 à 4 jours de navigation entre le mois de janvier et mars en fonction de l’arrivée du voilier sur zone et de sa disponibilité.  4 randonnées d’une demi journée entre fin mai et le début des épreuves écrites du bac (réinvestir le mois de juin)  ½ journée de course en montagne
  Trois ressources ou points d'appui
  -L’implication financière de la Région Guadeloupe ; - L’implication concrète des élèves tout au long du projet pour relever des challenges personnels et un changement d’attitude (moins d’agressivité, plus d’écoute, plus de solidarité, de meilleurs résultats scolaires) ... -L’investissement du Père Jaouen après des jeunes m’a permis de ne pas baisser les bras et de croire en mes élèves pour changer leur comportement agressif envers les camarades et les professeurs
  Difficultés rencontrées
  -La projection dans le temps pour la mise en place du projet : avoir l’assurance de moyens financiers pour s’engager et réserver le voilier. -L' obtention d'une réponse des instances décisionnaires le plus tôt possible dans l’année scolaire, -Les conditions météorologiques qui peuvent modifier l’état de la mer, les conditions de navigation et l’état des élèves à supporter la houle et ne pas être malade lors de la traversée du canal vers Montserrat (8 heures de navigation).
  Moyens mobilisés
  Au niveau des transports -Le Voilier pour la navigation, l’hébergement et la restauration de la Guadeloupe vers Le nord de l’île de Montserrat -Le transport en Bus pour les déplacements sur les différents sites : Piscine, CDPN et départ des randonnées en Guadeloupe -Bus pour la visite de l’île à Montserrat Au niveau humain : -Solliciter dans le cadre de l’interdisciplinarité les membres de l’équipe pédagogique en s’appuyant sur le professeur de SVT, d’Anglais, Physique… -Solliciter des encadrements complémentaires en natation et randonnées pédestres auprès du rectorat, -Les moniteurs du CDPN -L’équipage du voilier -L’office de tourisme de Montserrat Au niveau financier : -Participation minimale des parents (150 €), -Subventions de la Région, (3500€) -Subvention de laDRJSCS (febecs : 2000€) -Soutien du Rectorat (280 HSE pour l’encadrement pédagogique complémentaire en natation et activités de rando-trail.
  Partenariat et contenu du partenariat
  -La région de la Guadeloupe pour des subventions de financement, -Association des « Amis de Jeudi Vendredi » pour la location et la navigation sur le voilier du Père Jaouen, -Association Aquaform pour l’encadrement en natation et en randonnée pédestre, -Association Altitudes tropicales pour les trails Le CDPN pour l’encadrement des activités nautiques L’UNSS Guadeloupe comme soutien, -Le Parc National de la Guadeloupe comme soutien et aide à la connaissance du milieu naturel, des traces, de la Soufrière, -L’Observatoire de volcanologie de la Guadeloupe pour l’apport théorique et pratique sur le volcanisme en caraïbe et sur les volcans de la Soufrière de la Guadeloupe et de Montserrat, -L’office de tourisme de Montserrat pour l’organisation de la visite de l’île et des contacts avec le transporteur, -Du Montserrat Volcano Observatory Office pour le film relatant les éruptions successives de Soufrière Hill depuis 1995, la destruction de la Capitale Plymouth.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Risques naturels : Les capacités de prévoir une éruption volcanique. Les nouvelles modalités pour préserver et déplacer les populations en cas d’une éruption volcanique. Les nouveaux moyens de communications, de navigation et de sécurité lors d’une traversée transatlantique à bord de voilier qui vient chaque année de Bretagne…
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  -
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Réalisation des différentes étapes préalables pour la phase du voyage en mer (étapes en EPS, interdisciplinarité, étapes financières) ; -Adhésion au projet de l’ensemble des élèves -Analyse lucide de leur évolution dans les différentes pratiques sportives, -Engagement lucide et sécuritaire dans les déplacements nautiques et pédestres, -Evolution aisée, nager en mer. -Intérêt des élèves pour le volcanisme et les risques naturels reconnus dans nos îles de la caraïbe. -Une navigation sans trop de mal de mer, donc une bonne adaptation à la vie collective sur un voilier, -Pas d’appréhension des élèves à l’éloignement du rivage, -Réalisation d’un Livre-Photo par les élèves, -Découverte de l’activité sportive : le trail -Participation personnelle aux courses de trails avec des places dans les 10 premiers coureurs. Les nouveaux arrivants Un retour qui a suscité l’intérêt de l’Inspection Générale en EPS sur la réalisation de ce projet lors de la présentation de la Seconde d’Exploration EPS à Paris en Janvier 2011.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : -Les élèves de cet enseignement sont heureux et chanceux d’avoir vécu cette expérience, unique pour le moment -Découverte du monde de voile sur une goélette avec un vieux gréement totalement inconnu. -Les élèves ont une meilleur connaissance du site montagneux et volcanique de Basse terre (certains n’étaient jamais allés au sommet de la Soufrière ou à la chute du Galion)
  Sur les pratiques des enseignants : -Les connaissances théoriques liées aux pratiques permettent aux élèves de mieux retenir des notions sur la sécurité, le volcanisme, la géographie…, -Les enseignants ont pu connaître les élèves dans un autre milieu que les bancs de l’école.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : L’intérêt manifesté pour avoir monter ce projet par la hiérarchie administrative (équipe de direction du lycée Gerville Réache et de l’ IPR d’EPS) et de certains collègues .
  Sur l'école / l'établissement : Diversifier les projets éducatifs. Offrir un projet adapté à la seconde ayant une pratique sportive diversifiée et intense.
  Plus généralement, sur l'environnement Gérer ses propres déchets en milieu naturel. Prendre conscience de la pollution des sites naturels : ravines, littoral, lits des rivières, aires de pique nique…et s’en offusquer… S’impliquer dans des gestes éco-citoyens : utiliser une éco tasse lors de ravitaillement en randonnée plutôt de que bouteilles d'eau et des gobelets en plastique. Reconnaître quelques plantes ou arbres locaux ou endémiques à la Guadeloupe




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte