Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1479 fois
 

Conseil Pédagogique Interdegrés Mars 2013

(expérimentation art.34)
(Expérimentation terminée)
 

Collège des Petits Ponts

7 RUE DE VENDEE , 92140 CLAMART
Site : http://www.clg-petitsponts-clamart.ac-versailles.fr/spip.php?rubrique26
Auteur : Gorenflot Olivier - Hennequin Catherine - Ribola Françoies
Mél : ce.0920854d@ac-versailles.fr
  à compléter

  Plus-value de l'action
  Une expérience de terrain construite et co-pilotée au niveau d'un bassin et déclinée autour d'ensembles écoles/collège dans une réflexion à la fois intercatégorielle et collégiale.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Le CPID concerne le cycle 3 des 4 écoles primaires abondant le collège et les sixièmes ; indirectement, il touche donc environ 450 élèves.
  A l'origine
  Les obstacles rencontrés dans la continuité premier-second degré et mis en évidence nous apparaissent les suivants : logique de territoires plutôt horizontale que verticale, différences de cultures primaire/secondaire, manque de dynamique collective pérennisant les projets, actions ponctuelles qui offrent des palliatifs sans suffisamment interroger la question du suivi individuel de l’élève et/ou des cohérences pédagogiques et didactiques à construire pour atténuer les ruptures…
  Objectifs poursuivis
  Le CPID a pour premier objectif de donner un cadre légitime à des modes de fonctionnement informels afin que le travail inter-degrés ne repose pas uniquement sur des bonnes volontés. Il doit constituer un collectif de réflexion et de travail premier/second degré, installé dans la durée (annuel ou pluriannuel) et la légitimité institutionnelle. Le travail commun au sein de ce conseil doit aider à • rapprocher les deux cultures pédagogiques (lever les cloisonnements et les malentendus ; faire évoluer les représentations) ; • les nourrir par des formations communes ; • améliorer la cohérence pédagogique et didactique entre les deux degrés ; • élaborer ensemble des stratégies d’aide et de suivi des élèves (A.P., PPRE…) ; • construire un diagnostic partagé sur les priorités à travailler en termes de compétences ; • établir, in fine, des progressions qui répondent à ces priorités. Le CPID doit donc engager des pratiques pédagogiques et professionnelles, sans s’arrêter aux structures ; il se veut complémentaire des autres (conseil de cycle, conseil d'administration, comité exécutif ECLAIR dans certaines circonscriptions, …) dont il doit pouvoir alimenter la réflexion.
  Description
  Le CPID rassemble des personnels du premier et du second degré à parts égales : les directeurs des écoles, les enseignants du cycle III et de sixième (toutes disciplines), le CPE - en RRS ou Eclair le secrétaire du comité exécutif et le préfet des études de 6ème –. Selon les thèmes abordés peuvent s'y adjoindre l'infirmière, le médecin scolaire, l'assistante sociale… Co-animé par le principal du collège, l'IEN et les IA-IPR impliqués dans cette structure (correspondant de bassin et/ou référent ECLAIR), il est présidé par le principal et/ou l'IEN. Le CPID se réunit trois fois par an. • Première réunion, mi-octobre : - Installation et présentation de la place du CPID et de ses objectifs dans le fonctionnement de l'Ecole du Socle - Définition des priorités pour l'année et des actions inter-degrés à mettre en place (actualisation dans le cas où le CPID a fonctionné l'année précédente). - Bilan de la rentrée en Sixième - Mise en place des actions inter-degrés et des groupes de travail et de réflexion • Seconde réunion, à mi-année : - Bilan pédagogique des 1er et 2ème trimestres… - Analyse partagée des difficultés rencontrées par les élèves de 6ème - Définition ou affinement des priorités de pédagogiques en vue de la rentrée suivante - Point sur l'avancement des groupes de travail et de réflexion • Troisième réunion, début juin - Bilan des évaluations CM2 - Commission de liaison - Compte-rendu des l'activité des groupes de travail - Définition des priorités pour l'année à venir
  Modalité de mise en oeuvre
  à renseigner
  Trois ressources ou points d'appui
  • Besoin des enseignants des deux degrés à échanger sur les élèves, leurs pratiques, leurs projets • Existence d'un embryon de culture commune amorcé notamment lors d'un stage RRS • Réflexion de bassin avec une dimension de copilotage IA-IPR / IE / équipes de direction volontaire et forte
  Difficultés rencontrées
  • l'absence actuelle d'un temps institutionnel "officiel" dédié : réunir le CPID et permettre des travaux entre les réunions suppose de disposer de temps et d'espaces de temps communs premier second degré • disponibilité simultanée des 3 "présidents" du CPID : la continuité de la réflexion et la légitimité pédagogique et didactique du CPID repose pour partie sur la présence de l'IA-IPR, de l'IEN et du principal dont les contraintes d'agenda ne sont pas toujours compatibles. La difficulté risque d'aller croissant si le nombre de CPID augment du fait de la disponibilité obligatoirement limitée des IA-IPR en particulier. • Le CPID apparaît à la fois comme un moment de travail et de formation (actuellement) ; il interroge les pratiques professionnelles des uns et des autres. L'absence de synchronisation dans l'élaboration des plans de formation premier et second degrés peut être un obstacle à la mise en place d'un travail et d'une réflexion commune plus aboutie.
  Moyens mobilisés
  Les moyens mobilisés sont humains et horaires : les réunions du CPID supposent de libérer du temps de travail enseignant. Actuellement, ce temps correspond à douzaines d'heures prises sur le temps d'animation pédagogique dans le premier degré et sur le service des enseignants ou en HSE. Le fonctionnement optimum du CPID suppose aussi la disponibilité de l'IA-IPR, de l'IEN et du principal pour lui donner toute sa dimension pédagogique et didactique.
  Partenariat et contenu du partenariat
  à renseigner
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Evolution de la cohérence des approches pédagogiques et évaluative des enseignants des écoles et du collège Nombre des actions interdegrés mises en place participation et implication des enseignants
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  L'évaluation du dispositif est effectuée dans le cadre du réseau écoles/collège les Petits Ponts (3 écoles du réseau Eclair + une non-Eclair). Elle s'appuie actuellement sur : • L'évolution de la cohérence des approches pédagogiques et évaluatives des enseignants des deux degrés • Le nombre et la qualité des actions interdegrés mises en place • La participation et l'implication des enseignants Le dispositif étant expérimenté aussi au niveau du bassin de Vanves, une évaluation du nombre d'ensembles écoles/collège s'engageant dans le processus sera effectué par la Commission Continuité École collège. Cette évaluation quantitative sera doublée d'un aspect qualitatif : modes de fonctionnement, contenus, …
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Expérience trop nouvelle pour être mesurés aujourd'hui
  Sur les pratiques des enseignants : Le CPID conduit les enseignants à interroger leurs pratiques, à les remettre en question et à les faire évoluer en fonction de l'expérience de "l'autre degré". Il a induit une réflexion sur les évaluations et favorise la mise en place d'actions interdegrés.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Le CPID participe de l'amélioration de la connaissance et de la reconnaissance professionnelle des enseignants du premier et du second degré. Le co-pilotage IEN-IA-IPR – Principlal donne une image professionnelle de la continuité pédagogique à travers, notamment, le Socle Commun de Compétences.
  Sur l'école / l'établissement : L'un des objectifs du CPID était de fonder une culture de réseau autour du collège, au-delà du réseau Eclair et il semble que celle-ci se construise.
  Plus généralement, sur l'environnement Dans un environnement local où le travail de l'Ecole en termes d'accompagnement des élèves, notamment lors des transitions scolaires, n'est pas toujours perçu, le CPID atteste de cette volonté de faire des ruptures de structure un élément s'intégrant dans une acquisition continue de connaissances et de compétences.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte