Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1152 fois
 

« mars 2013 » Création d’un poste d’adulte relais en école élémentaire

(Expérimentation terminée)
 

Ecole primaire Joliot-Curie Frédéric

AVENUE PAUL LACAVE , 97130 CAPESTERRE BELLE EAU
Site : Site académique
Auteur : Eddy Mayoute
Mél : eddy.mayoute@ac-guadeloupe.fr
  Création et mise en œuvre d’un poste d’adulte relais au sein de l’école ayant une mission éducative auprès d’enfants et de parents d’élèves : atelier éducatif auprès des élèves, rencontre avec les parents, organisation de réunions à thème avec les parents.

  Plus-value de l'action
  Ce dispositif existe déjà dans le second degré et a su faire ses preuves. Dans une école placée en réseau ECLAIR, la présence de cet adulte supplémentaire aux missions complémentaires a également démontré son impact positif. Il est vrai qu'au premier degré il peut paraître plus difficile à mettre en oeuvre, notamment en terme de financement. Notre action démontre le contraire d'autant que le financement peut se faire par d'autres biais, notamment dans le cadre d'un partenariat avec les mairies.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  41 enfants repérés comme étant en carence éducative (16 au cycle 2 et 24 au cycle 3), 42 familles repérées comme étant en manquement de suivi de leur enfant et plus généralement les 219 élèves de l’école et leurs familles.
  A l'origine
  Les élèves de l’école sont issu de milieu défavorisé. De plus, près d’un quart des élèves de l’école sont en décrochage scolaire, manquent de respect ou de confiance en eux, ne connaissent pas leur rôle d’élève, ont des problèmes de comportement, manquent de suivi parental, etc. A cela s’ajoute que des parents d'élèves ne respectent pas les obligations d’assiduité scolaire, n’honorent pas les rendez-vous et les convocations de l’école (réunions de parents, équipes éducatives etc.), font preuve de négligence quant à leurs enfants (hygiène, tenue vestimentaire etc.). On a pu également observé des cas de maltraitance. D’autres parents nous ont clairement exprimé leurs difficultés en matière éducative, leur peur ou leur méconnaissance de l’Ecole. Le constat de la surcharge des services sociaux compétents fait que nos signalements restent sans réponse ou tardent à être pris en compte. Les équipes éducatives ou le dialogue école/parent peuvent ne pas suffire à gérer certaines situations. Problématique : comment améliorer, en complémentarité de l’existant, le regard porté sur l’école et le dialogue avec certaines familles et certains élèves ? Comment lutter plus efficacement contre le décrochage scolaire, les manquements aux obligations d’assiduité scolaire, le défaut de suivi parental ?
  Objectifs poursuivis
  -Prévenir et lutter contre les retards, l’absentéisme scolaire, la violence à l’école, le décrochage scolaire. -Renforcer les liens école/parents.
  Description
  L'adulte relais a pour employeur l’association des parents d’élèves de l’école et est placé sous l’autorité du directeur par une convention de mise à disposition. Ce poste permet d’apporter une mission purement éducative et complémentaire aux missions de l’équipe pédagogique. Elle offre une possibilité de dialogue différent avec les enfants et les parents concernés. Cela se matérialise par : -la conduite d'ateliers auprès des élèves repérés sur des thèmes éducatifs variés, -des rencontres avec des parents en difficulté concernant le suivi de la scolarité de leurs enfants, -l'organisation de réunions à thème avec les parents à l'école : lieu de partage et d'échange.
  Modalité de mise en oeuvre
  -validation du projet en Conseil d’Ecole (nov 2011), -validation de l’IEN (nov 2011), -création de la fiche de poste et de la convention de partenariat par le directeur (nov 2011), -élaboration du dossier de demande de subvention du poste par l’association des parents d’élèves (de nov 2011 à fév 2012), -recrutement de l’adulte relais par l’association des parents d’élèves en collaboration avec le directeur (fév 2012), -signature de la convention de partenariat (mise à disposition), signature du contrat de travail et démarrage de l’action (1er mars 2012), -bilan intermédiaire en conseil d’école (juin 2012), -bilan à un an (mars 2013).
  Trois ressources ou points d'appui
  -le fait que ce projet est né d’un partenariat parents/enseignants. -l’accueil de l’adulte relais par les enfants. -les effets positifs constatés lors du bilan intermédiaires de juin 2012.
  Difficultés rencontrées
  -trouver une solution financière et juridique pour créer l’emploi. -la lenteur administrative pour débloquer les fonds nécessaires. -veiller constamment au respect d’une mission purement éducative qui ne se confond pas avec l’autorité et la compétence pédagogique de l’équipe et les compétences spécifiques des autres partenaires de l’école (assistante sociale, psychologue scolaire etc.).
  Moyens mobilisés
  Financiers : organismes publics de financement (ASP ancien CNASEA) pour subventionner ce poste. Humains : les parents d’élèves de l’association.
  Partenariat et contenu du partenariat
  -organismes publics de subvention : financement du poste. -association des parents d’élèves : employeur.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  -Quantitatifs : taux d’absentéisme des parents eux rendez-vous de l’école (réunion, convocation du directeur, équipe éducative etc.), taux d’absentéisme et de retard des élèves, nombre de signalements sociaux et médicaux pour négligence ou maltraitance, nombre de bagarre, nombre de signalement pour fait de violence, résultats aux évaluations (notamment en Instruction Civique et Morale). -Qualitatif : climat générale dans l’école, attitude de travail, motivation et implication des élèves dans les activités et les projets.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  -validation du projet en Conseil d’Ecole (nov 2011), -validation de l’IEN (nov 2011), -création de la fiche de poste et de la convention de partenariat par le directeur (nov 2011), -élaboration du dossier de demande de subvention du poste par l’association des parents d’élèves (de nov 2011 à fév 2012), -recrutement de l’adulte relais par l’association des parents d’élèves en collaboration avec le directeur (fév 2012), -signature de la convention de partenariat (mise à disposition), signature du contrat de travail et démarrage de l’action (1er mars 2012), -bilan intermédiaire en conseil d’école (juin 2012), -bilan à un an (mars 2013).
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Les élèves pris en charge en atelier ont montré pour 90% d’entre eux de la motivation et de l’implication avec un réinvestissement constaté en classe dans les attitudes de travail. Baisse du taux d’absentéisme et des retards. Aucune évolution mesurable concernant les actes de violence. Attendus : poursuite de l'amélioration concernant l’assiduité scolaire, l’attitude de travail, le comportement et le bien être dans l’école.
  Sur les pratiques des enseignants : Augmentation de l'écoute et de l'analyse des problématiques éducatives des élèves pour renforcer la personnalisation des parcours.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Renforcement réel et structuré de la collaboration avec l’association des parents d’élèves. Des difficultés dans la compréhension et la connaissance du poste par certains partenaires extérieurs.
  Sur l'école / l'établissement : Climat général indéniablement plus serein. En ce qui concerne l’organisation générale, quelques problèmes gérés au cas par cas relevant de la clarification des missions de chacun.
  Plus généralement, sur l'environnement 2 familles sur 42 ont refusées de rencontrer l’adulte relais. La moitié des familles ont montré une nette amélioration dans le suivi de leur enfant. Les réunions thématiques non pas mobilisés les parents d'où l'impulsion d'un autre projet à part entière d'"école des parents".




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte