Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 634 fois

 

REMOTIVATION EN CLASSE DE 1STG / ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE

(Expérimentation terminée)
 

Lycée général et technologique Guillaume Le Conquérant

ALLÉE DE LA COTE BLANCHE , 76170 LILLEBONNE
Site : http://cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article163
Auteur : DUBUC Jocelyne
Mél : jocelyne.dubuc@ac-rouen.fr
  Quelle forme l’accompagnement personnalisé doit-il prendre en STG ? Faut-il privilégier une « pédagogie du détour » pour redonner sens aux apprentissages et à l’école ? Faut-il axer l’accompagnement sur les méthodes d’acquisition des connaissances ou faire une large part au travail des compétences sociales nécessaire à l’épanouissement individuel en communauté (savoir-être / savoir vivre) ? On cherche à déterminer la nature de l’accompagnement à proposer à ces élèves pour vaincre la démotivation et retrouver une logique de réussite dans l’acquisition des connaissances. Que faut-il éduquer pour mieux transmettre et mieux apprendre ?

  Plus-value de l'action
  Avoir eu vraiment le temps de dialoguer avec les élèves et d’ouvrir la classe vers l’extérieur pour éliminer les fausses représentations qui empêchent d’enseigner ou d’apprendre avec efficacité.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Une classe de 1STGC de 23 élèves
  A l'origine
  Les difficultés d’apprentissage en 1STG sont fréquemment dues à une perte de sens, pour les élèves, des enjeux de la scolarité. Celle-ci est liée à une démotivation souvent apparue avant la classe de première (régularité du sentiment d’échec, prise en charge inefficace des erreurs et des difficultés, mésestime par rapport aux autres). Vécue comme une fatalité, elle est amplifiée dans le cas d’une orientation en 1STG jugée « par défaut ». Elle fait naitre une paresse apparente insensible aux notes et aux sanctions. Par ailleurs, la dévalorisation de la filière STG dans l’établissement accentue ces tendances.
  Objectifs poursuivis
  On cherche à remotiver les élèves et à modifier l’image de la filière dans l’établissement.
  Description
  L’accompagnement prend deux formes : - Une forme plus attendue : travail sur les méthodes de raisonnement (synthèse, analyse) et sur la préparation d’un examen - Une forme par le « détour » : dialogue ouvert sur les représentations des champs de la scolarité ; création d’une mini-entreprise.
  Modalité de mise en oeuvre
  • La prise en charge par un professeur de la classe de deux heures d’accompagnement personnalisé hebdomadaires inscrites à l’emploi du temps. Ces heures sont vouées au travail de compétences transversales nécessaires à la réussite. Dans un premier temps, afin de bien prendre en charge les élèves et d’anticiper le risque de réactions négatives face à ce qu’ils jugeront être « des heures en plus », on prendra la classe par demi-groupe sur une seule heure hebdomadaire par élève ; puis, la composition du groupe et la fréquence hebdomadaire varieront en fonction des besoins. Chaque membre de l’équipe éducative engagé dans le projet peut également intervenir ponctuellement en AP, seul ou avec le professeur habituellement chargé de l’AP. • La concertation et l’harmonisation des attentes et des objectifs auprès de la classe par l’équipe éducative engagée dans le projet (un enseignant de matières technologiques, trois enseignants de matières générales, la Conseillère pédagogique d’éducation, la conseillère d’orientation, la proviseure-adjointe). Cette concertation est essentielle pour déterminer les compétences à travailler et accompagner l’évolution de la classe ; elle doit permettre à l’AP d’apparaître comme un carrefour où se croisent les disciplines, la vie scolaire, l’orientation pour rendre l’élève conscient du parcours cohérent qu’il construit grâce aux différents adultes de l’établissement.
  Trois ressources ou points d'appui
  - Une équipe encadrante qui n’est pas seulement enseignante : 2 enseignants, 1 CPE, le proviseur-adjoint. - L’adhésion immédiate et durable de 8 élèves qui resteront moteurs dans la mini-entreprise. - La création d’un lien sincère avec les élèves dès le début d’année en faisant face à leurs représentations négatives de l’enseignant ou du contenu de l’enseignement.
  Difficultés rencontrées
  - L’accompagnement personnalisé n’a pas été pris en charge par l’ensemble de l’équipe disciplinaire et est resté le fait de deux enseignants. - Le temps a manqué pour tirer profit de la mini-entreprise : difficile à greffer sur le temps scolaire, certaines étapes formatrices sont « nécessairement » accélérées et/ou prises en charge par les adultes. - Trouver le juste équilibre entre la recherche d’adhésion à l’outil pédagogique : la mini entreprise ici et la prise de conscience ou valorisation du chemin accompli et de sa progression personnelle.
  Moyens mobilisés
  Deux heures hebdomadaires supplémentaires inscrites dans l’edt.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Entreprendre pour Apprendre : mini-entreprise et partenariat avec l’Ecole de Management du Havre sous forme de « coatching » de nos élèves assuré par 4 étudiants. Partenariats locaux liés l’évolution et aux besoins de la mini-entreprise : Banque (Gestion du compte) et recherche de Mécénat (Entreprises locales).
  Liens éventuels avec la Recherche
  -
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  LES EFFETS ATTENDUS On attend de cette expérimentation une plus grande implication des élèves dans leur année de première et une réelle prise de conscience des enjeux liés au milieu et au parcours scolaires LES INDICATEURS DE RÉSULTATS RETENUS Taux d’absentéisme, en particulier aux devoirs. Fréquence des actes d’indiscipline. Évolution des résultats sur l’année. Réussite à l’EAF.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  On évalue l’efficacité de l’accompagnement à l’interne en étant attentif aux comportements des élèves en classe (sortie de la passivité), face au travail en classe et à la maison, à leur adhésion à la filière STG et à la projection en terme de formation et de métier que l’élève va commencer à ébaucher.; à l’externe, on observe leur engagement dans les démarches et le championnat liés à la mini-entreprise.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Très variable selon les élèves ; le principal bénéfice est l’adhésion immédiate à la STG de toute la classe sauf une élève ; la transformation de certains élèves dans les compétences sociales (savoir-vivre) ; la prise de confiance de certains élèves pour des démarches scolaires ou extra-scolaires.
  Sur les pratiques des enseignants : Nécessité d’adapter la pédagogie (contenu et méthode) aux aléas du dialogue ouvert et des obstacles rencontrés lors de la création de l’entreprise ; acceptation du « lâcher-prise » lors du déroulement d’un cours ; nécessité de l’adaptabilité ; impossibilité du contenu de cours figé.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Initie sur la place à donner et l’existence de cette expérience au sein de la communauté éducative : le regard porté en découle : bienveillant…méconnaissance ou le rejet. Garant de la légitimité pédagogique et institutionnelle de l’expérimentation.
  Sur l'école / l'établissement : Ouverture et début de maillage avec des partenaires extérieurs.
  Plus généralement, sur l'environnement -




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte