Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 32267 fois

 

Les maîtresses ne parlent pas français : classes d’immersion en anglais à l’école élémentaire

(expérimentation art.34)
(Expérimentation terminée)
 

Ecole primaire Jean Jaurès

25 BOULEVARD JEAN JAURES , 54000 NANCY
Site : http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/spip.php?article645
Auteur : Sylvie Colin
Mél : sylvie.colin@ac-nancy-metz.fr
  A partir du CP les élèves de l’école élémentaire J. Jaurès à Nancy suivent des enseignements à mi-temps en français et en anglais. Deux enseignantes par classe prennent en charge ces enseignements, l’une en français, l’autre en anglais, par demi-journées. Toutes les disciplines au programme de l’école élémentaire sont prises en charge, à parité dans les deux langues. Ce projet fait suite à une proposition de la DAREIC (Délégation Académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération). Le projet prévoit une montée en puissance de cet enseignement qui doit concerner tous les enfants de toutes les classes durant leur scolarité dans l'école.

  Plus-value de l'action
  L'expérimentation montre qu'il est possible de mettre des élèves en immersion langue anglaise dès le CP sans que cette immersion les pénalise dans les apprentissages obligatoires.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Une école élémentaire : deux classes de CP (41 élèves) en 2011/2012, deux classes de CP et deux classes de CE1 en 2012/2013, deux classes de CP, deux classes de CE1 et deux classes de CE2 en 2013/2014, etc.
  A l'origine
  Cette action répond à une proposition de la DAREIC (Délégation Académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération).
  Objectifs poursuivis
  Amélioration des compétences en langue anglaise des élèves. Obtention pour les élèves du niveau A2 du cadre de référence européen en fin de cursus élémentaire au lieu du A1 visé par les programmes.
  Description
  Le principe des classes d’immersion est une procédure pédagogique visant à assurer la maîtrise de toutes les compétences attendues dans les programmes, en assurant une partie des enseignements et des activités pédagogiques de la grille horaire dans une autre langue que le français. L’acquisition progressive de la « langue cible » choisie est un objectif incontournable. Le choix de l’anglais a été fait pour ce projet, puisqu’il s’inscrit dans le programme « Jules Verne » et dans le cadre d’un jumelage franco-américain. Le programme Jules Verne est un programme de mobilité internationale pour les enseignants
  Modalité de mise en oeuvre
  Organisation en parallèle des deux classes du niveau sur une demi-journée. Pratique exclusivement en anglais pour l’enseignante chargée de cet apprentissage, tant auprès des élèves que de l’équipe pédagogique. Implication soutenue des parents d’élèves. Pas de choix d’élèves ; tous les élèves d’une cohorte sont dans le dispositif.
  Trois ressources ou points d'appui
  1- La directrice de l’école insiste sur la nécessaire cohésion de l’équipe pédagogique : « C’est le projet des classes mais c’est aussi le projet de l’école ». 2- Entre les deux enseignantes d'une classe, les échanges sont quotidiens. 3- Certains parents ne maîtrisant pas la langue, une formation en anglais a été organisée en dehors des heures scolaires par la circonscription avec l’aide de l’académie de Nancy-Metz.
  Difficultés rencontrées
  1- Investissement très importants en temps pour l’équipe pédagogique. 2- La professeure qui enseigne en anglais est davantage sollicitée par les parents qui se heurtent à la barrière de la langue : elle parle uniquement en anglais avec les élèves dans l’espace scolaire, il est nécessaire de prendre un rendez vous sans l’enfant pour avoir avec elle un entretien en français. 3- L’organisation de l’emploi du temps est très rigoureuse et les deux enseignantes observent que lorsqu’un enfant est absent, elles ont plus de difficultés que dans une classe ordinaire à revenir de façon personnalisée sur certains apprentissages.
  Moyens mobilisés
  Deux enseignantes sont impliquées dans chaque classe : l’enseignante « habituelle » de la classe qui est engagée dans le projet et l’enseignante qui a exercé pendant 2 ans dans l'Utah. L’IEN a pu, grâce à un voyage en Utah, organisé par la DAREIC, aller constater sur place, les mises en œuvre particulières de cet apprentissage, les compétences des élèves soumis à ces enseignements et les contraintes que ce projet impliquait.
  Partenariat et contenu du partenariat
  L’académie de Nancy-Metz partage avec celle de Grenoble ce projet d’échanges : les deux académies travaillent en partenariat. L’académie de Nancy-Metz s’inspire de l’expérience grenobloise et de celle des pays européens voisins : un premier contact a été établi avec une école de ce type située en Belgique ; des représentants de l’académie ont été reçus à des fins d’observation et d’analyse de la situation. Des documents pédagogiques ont étés élaborés à la suite de cette visite : informations préalables aux familles, modèles d’emploi du temps, évaluation du dispositif.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Pas de lien avec la recherche.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  A partir du CP tous les élèves suivent des enseignements à mi-temps en français et en anglais. Deux enseignantes prennent en charge ces enseignements, l’une en français, l’autre en anglais, par demi-journées. Toutes les disciplines au programme de l’école élémentaire sont prises en charge, à parité dans les deux langues. Evaluations régulières des compétences des élèves, référées aux compétences du socle commun de compétences et de connaissances, respect des paliers 1 et 2.
  Documents
 
Titre Informations sur l'action
Condensé bilans et vidéo
URL http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/spip.php?article645
Type

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  L'évaluation conduite par l'école porte à la fois sur les apprentissages obligatoires, sur les apprentissages en langue anglaise, sur les comportements et sur les relations avec les parents. Des entretiens de l'équipe de circonscription avec les enseignantes permettent d’évaluer régulièrement le projet et de s’assurer du suivi des apprentissages par tous les élèves.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Les élèves ont tous adhéré au projet et ont réussi à s’adapter au fonctionnement de la classe. Les progrès sont réguliers dans les activités de compréhension en anglais. Les apprentissages en mathématiques suivent la progression prévue. Il n’y a pas d’élève en grande difficulté du fait d’une mauvaise compréhension de la langue. Pour l’apprentissage de la lecture il n’a pas été observé de « parasitage » entre les deux langues. L’apprentissage du code ne pose pas de problème spécifique. A noter qu’il n’existe pas d’apprentissage phonologique régulier en anglais durant la première période. Les évaluations réalisées dans le quotidien d’une pratique de classe attestent d’une progression régulière d’élèves aux compétences hétérogènes.
  Sur les pratiques des enseignants : Entre les deux enseignantes, les échanges sont quotidiens. Elles se sentent soutenues par l’équipe pédagogique. Dans la cour, les échanges entre les enseignants sont en anglais puisque le postulat de départ est que la professeure qui enseigne en anglais ne parle qu’anglais dans l’enceinte de l’école.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Renforcement très fort des coopérations professionnelles et pilotage efficace par la directrice et l'IEN.
  Sur l'école / l'établissement : Le projet a donné à l'école une personnalité forte : il permet de promouvoir l’enseignement de l’anglais dans l’école.
  Plus généralement, sur l'environnement Fort intérêt porté à l'école par les partenaires dont la ville de Nancy.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte