Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 6692 fois

 

Evaluer par compétences en 6ème : classe sans notes avec un projet d’année

(Expérimentation terminée)
 

Collège Hélène de Fonsèque

RUE DU STADE , 17700 SURGERES
Site : https://charente-maritime.fr/colleges17/hf-surgeres/evaweb/
Auteur : Sandrine GUIBERT
Mél : sandrine.guibert@ac-poitiers.fr
  #Evaluation *Évaluer par compétences dans toutes les disciplines pour éviter le décalage entre le primaire et le secondaire et donner davantage de sens et de cohérence aux apprentissages et aux évaluations avec pour support un projet de classe et organiser une remédiation en fonction des besoins de chacun.

  Plus-value de l'action
  *La concertation entre les enseignants aboutissant à l'élaboration d'un projet de classe.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Une classe de 6° "collège"/6 jusqu'à l'année dernière ; 3/6 cette année ; objectif rentrée 2013 : 6/6. Il faut noter que la 6° et la 5° Segpa sont aussi dans le dispositif. Ce qui représente plus d'une centaine d'élèves.
  A l'origine
  *L’action menée s’est appuyée sur différents constats établis au fil des années ainsi que sur le bilan effectué pour mettre en place le projet d’établissement 2008-2012 dans un premier temps. *Les constats étaient les suivants : des élèves en difficulté de plus en plus nombreux dans notre établissement (plus de la moitié de nos élèves sont issus de milieux défavorisés), des élèves qui ne comprennent pas leurs difficultés et qui sont en situation de «décrochage scolaire de l’intérieur», une rupture trop importante entre le primaire et le collège, besoin de travailler davantage en équipe afin d’être plus cohérents, choix de l’établissement d’accentuer les efforts sur le niveau sixième.
  Objectifs poursuivis
  *Objectifs : * *Mettre en place des stratégies pour donner plus de sens aux évaluations afin d’éviter la «constante macabre». *Proposer aux élèves une remédiation adaptée après avoir cerné leurs besoins. *Faire prendre aux élèves davantage de bonnes habitudes de travail et développer l’idée de compétences transversales. *Rendre à la classe de 6ème sa vocation première soit un cycle d’adaptation. *Développer le travail d’équipe pour dégager encore plus de cohérence. *Mettre en pratique une véritable pédagogie de projet. *Au cours de la dernière année : développer dans l’établissement une culture de l’évaluation par compétences afin de faciliter la validation du socle, d'où la nécessité de mettre en place des logiciels simples.
  Description
  Evaluation par compétences et abandon de la notation chiffrée.
  Modalité de mise en oeuvre
  *Une seule classe est concernée pour l’instant, une classe de sixième tirée au sort parmi toutes les classes de sixième. *Toute l’équipe pédagogique y compris le professeur documentaliste participe à l’évaluation par compétences. Il n’y a pas de notes les deux premiers trimestres puis l’évaluation est mixte au dernier trimestre. *Chaque enseignant a fabriqué ses propres grilles d’évaluation (au départ, il n’y avait pas beaucoup de modèles) et les a modifiées au fil du temps. *Un bulletin trimestriel spécifique est créé par l’ensemble de l’équipe ; depuis cette année, l’équipe utilise le logiciel « sacoche » pour faire des bilans, les appréciations sont notées dans le logiciel «GEPI» utilisé par l’établissement. *Cette classe bénéficie de 3 heures en plus soit trois séances d’aide au travail personnel encadrées par des professeurs de la classe. *La classe est divisée en trois groupes : le premier groupe est en remédiation sous la direction de l’enseignant référent alors que le reste de la classe, dans la même salle, fait ses devoirs en autonomie. On change de groupe à chaque heure. Pour la remédiation, un professeur de la classe propose, sur une semaine en fonction des résultats obtenus dans sa discipline, des exercices de remédiation ou d’approfondissement. La semaine suivante c’est un autre professeur qui propose des exercices dans sa matière. Les premières semaines sont plutôt consacrées à l’acquisition de capacités plus globales comme «apprendre une leçon». L’année a été rythmée par un projet autour du site archéologique du canton qui a été réalisé sur des heures banalisées.
  Trois ressources ou points d'appui
  *Une équipe volontaire qui s’est impliquée sur du long terme pour pouvoir développer le projet, le rendre viable et pour pouvoir le pérenniser. *Une recherche d’utilisation de logiciels performants pour faciliter le travail : bilan des compétences, bulletins adéquats… Le logiciel choisi est «sacoche». *Des concertations régulières de l’équipe lors de la pause méridienne.
  Difficultés rencontrées
  *La longue attente de l’arrivée de logiciels simples d’utilisation car au départ on a tout construit ! *Convaincre les autres collègues pour développer l’expérimentation. *Des classes qui parfois ne se sont pas totalement impliquées.
  Moyens mobilisés
  *Cette action a bénéficié de 72 HSE et l’établissement a participé aux menues dépenses nécessaires pour le projet. *Une enseignante de la Segpa est intervenue notamment au niveau informatique.
  Partenariat et contenu du partenariat
  *Il n'y en a pas pour la partie compétences.
  Liens éventuels avec la Recherche
  L'enquête académique sur les "classes sans notes" à laquelle participe le collège peut être un levier quant l'extension du dispositif à tout le niveau 6°.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  *Remédiation *Travail individualisé *Évaluation par compétences
  Documents
 
Titre Evaluer par compétences en 6ème : classe sans notes avec un projet d’année
Condensé Présentation du projet : équipe, modalités d’évaluations, organisation de la classe avec des heures de remédiation, bulletins trimestriels…
URL https://charente-maritime.fr/colleges17/hf-surgeres/evaweb/
Type diaporama

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  *Chaque année, un bilan a été effectué avec les points à conserver et ceux à améliorer ; ce qui a permis une progression lente mais sûre. *Les enseignants investis dans cette classe utilisent les compétences dans toutes les classes et les ont diffusées à leurs collègues. Peu à peu, on arrive à une généralisation. *Des enquêtes auprès des élèves, auprès des familles ont permis de progresser. *Depuis cette année une large médiatisation a eu lieu (reportages télévisés, radiodiffusés, dans les journaux...). *Par ailleurs, le projet a été présenté dans plusieurs établissements par les enseignants et la direction, des enseignants et chefs d'établissement sont venus sur place voir le fonctionnement, des mails de collègues de la France entière réguliers sont reçus par la coordonnatrice auxquels elle répond. *Le travail élaboré pendant ces 5 années porte ses fruits car pour la rentrée prochaine, le projet sera généralisé à trois classes puis la totalité l'année suivante.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : *Les élèves ayant eu des exercices de remédiation réussissent mieux après. *Les élèves de cette classe sont plus rapidement autonomes (notamment au CDI). Cependant l’expérimentation ne permet pas d’améliorer l’apprentissage des leçons.
  Sur les pratiques des enseignants : *Les enseignants de cette classe complètent une grille de compétences transversales. Ils ont pu développer leur pratique au sein des équipes disciplinaires et donc petit à petit certains ont adoptés des grilles communes.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Intimement convaincu de la pertinence pédagogique de l'évaluation par compétences, je suis en tant que Chef d'établissement, au côté des professeurs les plus motivés pour soutenir et faire progresser ce projet.
  Sur l'école / l'établissement : *L’école primaire est en lien avec le collège grâce à des liaisons collège/école devenues plus régulières.
  Plus généralement, sur l'environnement J'ai déjà eu de nombreux contacts et visites sur ce dispositif et ce d'autant plus que l'expérience à Surgères a été très médiatisée.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte