Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 2721 fois

 

Pratiquer l'entretien d'explicitation dans le cadre de l'accompagnement personnalisé

(Expérimentation terminée)
 

Lycée général et technologique Marguerite de Valois

12 RUE LOUISE LERIGET , 16023 ANGOULEME CEDEX
Site : http://www.lyc-margueritedevalois.ac-poitiers.fr/
Auteur : Annette MEUNIER RIVET
Mél : annette.meunier@ac-poitiers.fr
  #AP *Créer dans un établissement du second degré une cellule d’aide pour les élèves en difficulté et en échec scolaire, par la pratique de l’entretien d’explicitation et sa supervision auprès des enseignants formés, et en formation continue par un collègue référent. *En accompagnement personnalisé, cette pratique favorise chez l’élève la prise de conscience et l’appropriation de ses capacités intellectuelles. *Elle développe chez l’enseignant des compétences techniques pour mettre à jour le fonctionnement cognitif des élèves et choisir les modalités d’accompagnement les plus pertinentes, notamment auprès des pensées en images, mais aussi de mettre à jour les difficultés plus spécifiques aux dyslexiques dans les apprentissages.

  Plus-value de l'action
  *Un climat plus serein entre les élèves et les professeurs par la prise en considération des difficultés des uns et des autres. *Une demande des élèves eux-mêmes à bénéficier de cette aide qui a un impact sur l’ensemble de leurs apprentissages. *Un échange de pratiques interdisciplinaires en vue d’une autoévaluation. Un regard tout nouveau sur l’apprentissage !
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  *Une centaine la première année du projet (2010-2011). *Mais un nombre croissant cette année, compte tenu du nombre lui aussi croissant de collègues formés à cette pratique, soit environ deux cents élèves pour 2011-2012, 25 collègues déjà formés et 18 demandes de formation pour 2012-2013. 20 collègues formés en 2013 sur la pensée en images, et à destination de l'accompagnement personnalisé de seconde, avec répercussion sur tous les niveaux, seconde, première, terminale et BTS : environ 400 élèves de seconde concernés; et environ 800 tous niveaux confondus.
  A l'origine
  *Echec scolaire et forte démotivation des élèves même les plus travailleurs. *Difficultés des enseignants à trouver des modalités d’apprentissage pertinentes.
  Objectifs poursuivis
  *Objectif : * *Créer une cellule d’aide à destination des élèves pour cerner leurs difficultés, et les aider à y remédier, et à destination des enseignants pour aider à leur formation en entretien d’explicitation et à perfectionner leur pratique.
  Description
  *Prise en charge des élèves en difficultés dans le cadre de l’accompagnement personnalisé. *Mutualisation des pratiques enseignantes. *Intégration de nouvelles connaissances sur les fonctionnements cognitifs dans la construction des cours.
  Modalité de mise en oeuvre
  *Dépistage des difficultés par questionnaire inspiré des questions d’explicitation en accompagnement personnalisé, pour les professeurs principaux. *Entretien d’explicitation et entretien d’objectif opérationnel qui peut être mené par le professeur principal, ou un collègue volontaire, en accompagnement personnalisé, et en vue de l’orientation, et de la remotivation. *Découverte de l'outil des Intelligences Multiples pour mieux cibler les compétences singulières des élèves. *Supervision mutuelle de la pratique. *Une personne «référente» pour coordonner l’action.
  Trois ressources ou points d'appui
  *L’administration du Lycée Marguerite de Valois. *Le formateur qui assure et supervise la formation : Philippe PEAUD. *La confiance et la demande des collègues.
  Difficultés rencontrées
  *L’intégration du travail que représente cette action dans un service à temps plein. *La visibilité de l’action. *Sa pérennisation au sein de l'Institution.
  Moyens mobilisés
  *Formation des enseignants aux premier et deuxième niveaux des stages sur l’entretien d’explicitation, et supervision par le formateur référent. *Formation en stage établissement des collègues sur la pensée en images et les dysfonctionnements potentiels, ainsi que sur les modalités pédagogiques d'aide à ces apprenants en images.
  Partenariat et contenu du partenariat
  *Information aux enseignants sur les difficultés spécifiques aux dyslexiques par une intervenante formée à la prévention et à la prise en charge des dyslexiques.
  Liens éventuels avec la Recherche
  *Le GREX et les travaux de Pierre Vermersch: www.grex2.com/ *Article sur l'action menée au lycée "Marguerite de Valois" à Angoulême dans le numéro 101 de la revue Expliciter. *Association Internationale Davis : licence Davis pour la correction de la dyslexie : http://www.dyslexie-tda-dyscalculie.eu/
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
 
Titre Pratiquer l'entretien d'explicitation dans le cadre de l'accompagnement personnalisé
Condensé Lutter contre l'échec scolaire et la démotivation des élèves même les plus travailleurs, et contre les difficultés des enseignants à trouver des modalités d'apprentissage pertinentes.
URL
Type diaporama

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  *Evaluation interne avec un premier rapport déposé en mai 2011 auprès des services de l’Administration. *Evaluation interne en cours avec mesure de l’impact de cette pratique sur l’enseignement des collègues. *Questionnaire sur l’action innovante du service CARDIE.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : *Une plus grande autonomie dans le travail personnel, et l’élaboration de leur objectif. *Une potentialisation de leurs savoirs et savoir-faire. *Une remotivation des élèves pris en charge. *Un travail personnel mieux géré sur l’ensemble des disciplines, et plus serein.
  Sur les pratiques des enseignants : *Une plus grande pertinence et efficacité dans l’accompagnement des apprentissages. *Un regard nouveau sur les potentialités des élèves et de soi-même pour une prise en charge plus fine des moyens de chacun. *Autoévaluation par chacun des enseignants, avec un retour au référent.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : *Une reconnaissance grandissante de le pertinence de cette action, même auprès des collègues les plus critiques. *Etre devenu la personne «référente» pour les cas les plus difficiles, ainsi que pour les difficultés des dyslexiques, et pour intervenir au niveau BTS qui n’était pas envisagé au début.
  Sur l'école / l'établissement : *Une amélioration de la prise en charge des élèves en difficultés, et une prise de conscience commune de la réalité de ces difficultés, ainsi que de la nécessité de se former plus spécifiquement.
  Plus généralement, sur l'environnement *Climat globalement plus serein.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte