Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1568 fois

 

Pratique physique, Santé et Solidarité

(Expérimentation terminée)
 

Lycée polyvalent les Fontenelles - Lycée des métiers de l'énergie et de l'efficacité énergétique

CHEMIN LES FONTENELLES , 27400 LOUVIERS
Site : http://lycees.ac-rouen.fr/fontenelles/spip_fontenelles/spip.php?article209
Auteur : Natacha ESTIVIE / RIVOIRE Florence
Mél : natacha.estivie@ac-rouen.fr / florence.rivoire@ac-rouen.fr
  L’enseignement d’exploration « Pratique physique, Santé et Solidarité » fut une découverte du lien entre état de santé et bien-être social, par l’intermédiaire des activités physiques. Lieu d’ouverture et regard sur la différence, il s’organisa autour de deux thèmes : « Effort et cohésion sociale » ; « Handicap au quotidien ». Un projet interdisciplinaire : co-encadré par deux enseignantes : EPS-SVT. Une démarche innovante : favoriser l’accès à la connaissance, par la mise en jeu du corps, l’investigation et l’observation. Des partenaires multiples : locaux, associatifs. Un engagement global : organisation de défis collectifs au service de la vie de l’établissement.

  Plus-value de l'action
  La « Course Solidaire : une heure contre le SIDA », organisée, le 1er décembre 2011, par les élèves de l’enseignement d’exploration « Santé-Social : Pratique Physique, Santé, Solidarité ».
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  35 élèves, dont 27 regroupés dans une même classe de seconde.
  A l'origine
  Des actions ponctuelles étaient, jusqu’alors, proposées par le CESC (journée santé, formation PSC1, don du sang) et faisaient intervenir différents partenaires. Cependant, aucun lien n’était véritablement établi entre les membres du lycée. Hormis au sein des instances officielles du lycée, la majorité des élèves étaient plutôt passifs quant à l’organisation de la vie collective de l’établissement. Parallèlement, il existait une forte aspiration de nos lycéens vers le secteur de la santé mais aucune offre d’enseignement spécifique ne leur était proposée au sein de l’établissement. Durant l’année 2010-2011, nous avions effectué une demande de création d’un enseignement d’exploration « santé et social ». Malheureusement, celle-ci n’avait pas été retenue par les instances rectorales. Enfin, inscrit dans le dispositif ECLAIR, l’établissement était particulièrement engagé dans l’amélioration du climat scolaire. C’est ainsi que notre projet d’expérimentation d’un nouvel enseignement d’exploration « Pratique physique, Santé et Solidarité » en classe de seconde, a vu le jour à la rentrée 2011.
  Objectifs poursuivis
  Dans un projet global cherchant à lier pratiques physiques, santé et solidarité, nous avons souhaité créer une dynamique fédératrice et durable au sein de la communauté scolaire, en lien avec les structures locales impliquées dans ces domaines. Notre volonté : placer l’élève au cœur d’un réseau de partenaires, lieu d’expériences multiples et source d’épanouissement personnel, mais aussi participer à l’amélioration de la cohésion sociale au sein de l’établissement et de son environnement de proximité. Nos objectifs : 1) Favoriser la construction d’un regard sur la différence, au travers d’une double approche : sociologique et biologique. 2) Amener les élèves à s’engager et se responsabiliser, au travers de la mise en œuvre de projets collectifs citoyens, basés sur les ressources locales. 3) Permettre aux élèves de construire une culture technologique pour aborder des questions de société traitant de la santé et de la cohésion sociale en relation avec le domaine de l’activité physique. 4) Informer sur les cursus possibles dans les secteurs médical et social et identifier les activités professionnelles auxquelles ces cursus peuvent mener. 5) Développer des compétences méthodologiques transversales : sélectionner et traiter des informations ; réaliser des expérimentations et des investigations ; communiquer ; travailler en équipe et développer son autonomie dans l’action et la décision.
  Description
  Depuis la rentrée 2010, l’établissement s’inscrit très activement, dans le réseau académique « Cité Sport-Attitude », destiné à promouvoir l’éducation à la santé et la sensibilisation aux métiers du sport et de la santé. Le lycée « Sport-attitude » Les Fontenelles, en s’engageant dans cette dynamique, a aussi souhaité développer l’ouverture culturelle, tant dans les domaines sportifs qu’artistiques. C’est au cœur de cette démarche que le projet d’expérimentation d’un enseignement d’exploration « Santé-Social : Pratique physique, Santé et Solidarité » a vu le jour, au regard des constats précédemment cités.
  Modalité de mise en oeuvre
  Nous avons souhaité développer un projet de classe, interdisciplinaire, associant 2 disciplines : les SVT et l’EPS, et deux dispositifs : l’enseignement d’exploration « Santé-Social » et l’Accompagnement Personnalisé. Les élèves volontaires ont été regroupés dans une même classe : la 2nde «Santé-Social». Ils ont été pris en charge de septembre 2011 à février 2012, par un professeur d’EPS et un professeur de SVT, à raison de 2h par semaine, sur 19 semaines + 1 journée (Course solidaire), et 3 ½ journées d’action. Une démarche réflexive a été proposée aux élèves, au travers de différents projets collectifs. Dans une double approche, sociologique et physiologique, l’enseignement s’est articulé autour de 2 grands thèmes d’étude : « Effort physique, hygiène de vie et cohésion sociale » et «Regard sur le handicap » (2 périodes de travail de 9 à 10 semaines chacune). Équipe engagée : deux professeurs : Mme ESTIVIE (EPS) et Mme RIVOIRE (SVT), qui ont souhaité mobiliser l’équipe pédagogique de la classe, les professeurs d’EPS, les documentalistes et le personnel infirmier, autour de plusieurs temps forts : course solidaire, sensibilisation au handicap, découverte des métiers autour du handicap et rencontre UNSS « découverte du handisport ». D’autre part, elles se sont associées à Mme PELLETIER (professeur de Communication et Gestion) pour encadrer l’Accompagnement Personnalisé de cette classe. Les compétences méthodologiques ont ainsi été travaillées de manière transversale et complémentaire avec l’enseignement d’exploration expérimenté.
  Trois ressources ou points d'appui
  - L’échange avec les partenaires extérieurs et la découverte des structures partenaires. - Le travail interdisciplinaire au sein de l’établissement. - Le dynamisme et l’investissement et particulièrement importants des élèves, dans les mises en œuvre concrètes des différents projets.
  Difficultés rencontrées
  - La découverte de notions théoriques nous a semblé effective, en revanche, l'approfondissement de certaines d'entre elles fut très peu réalisé (par manque de temps). C'est pourquoi nous souhaiterions poursuivre cette découverte sur l'année de première. - Évaluer régulièrement la progression des élèves aux vues du peu de temps consacré à ce projet (54h élèves) - Un niveau scolaire global très faible chez les élèves recrutés a rendu très difficile l’approfondissement de certaines notions théoriques.
  Moyens mobilisés
  Les 2 enseignantes responsables de ce projet ont bénéficié, chacune, de 54 heures. Le travail en demi-classe a ainsi pu être privilégié, permettant ainsi un suivi des élèves beaucoup plus personnalisé.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Au cours de cette première année d'expérimentation, plusieurs partenariats (prioritairement associatifs) ont été construits au travers des deux axes du projet : Axe 1 : SANTE et SOLIDARITÉ : 1) Partenariat avec l'association "SIDACTION" (logistique et accès à différents supports d'information et de communication). 2) Partenariat avec la "MUTUALITÉ FRANÇAISE Haute Normandie" (support d'information et offre de formation). 3) Partenariat avec l'infirmerie de l'établissement (particulièrement en termes d'accès à l'information sur la santé). Axe n°2 : REGARD SUR LE HANDICAP 1) Partenariat avec "LA SOURCE", INSTITUT D'EDUCATION MOTRICE, de Vernon : o Rencontre, au lycée, avec les jeunes adolescents en situation de handicap. o Découverte de l'I.E.M. et rencontre avec ses différents professionnels : directeur du centre, éducateurs spécialisés, aides-éducateurs, psychomotricienne, infirmière, psychologue, professeur des écoles spécialisé, kinésithérapeute, ergothérapeute. 2) Partenariat avec l'association "HANDISPORT ACTIONS", d'Aubevoye (27). o Intervention de K. Cuvelier, Présidente de l'association (engagement associatif, bénévolat, les différentes formes de handicap et leur prise en charge globale). o Organisation (par l’Association Sportive du lycée Les Fontenelles) d’une rencontre UNSS "Découverte du Handisport", en lien avec Handisport Action, le 7/12/2011. 3) Partenariat avec le "CENTRE NORMANDIE LORRAINE", de Mesnil Esnard (76), centre spécialisé dans la prise en charge de jeunes déficients visuels, dont 12 étaient présents lors de la rencontre UNSS, qui a eu lieu à Louviers le 7 décembre 2012. 4) Partenariat avec le club de basket ball « ALM Evreux, section handi-basket » : Deux adultes du club sont intervenus auprès de nos élèves pour les initier à leur pratique, le handi-basket, à l’occasion de la rencontre UNSS « découverte du handisport ».
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Indicateurs quantitatifs : - Nombre d’actions menées par le groupe. - Taux de participation aux actions proposées : • Effectif des participants à la « course solidaire » : issus des classes de 2nde générales et professionnelles, de 3ème (collège les Fougères), et de primaire. • Taux de participation des élèves de 2nde « santé-social » aux temps forts proposés. - Taux d’orientation en 1S, 1ST2S et 1STL et au niveau des études supérieures (santé-soc). - Taux de punitions et de sanctions (pour la 2nde « Santé-social »). Indicateurs qualitatifs : (concernant les élèves de l’enseignement d’exploration) - Degré d’engagement personnel des élèves dans les projets proposés. - Évolution de la capacité d’autonomie dans le travail en petit groupe au cours de l’année. - Évolution de la capacité à s’auto-évaluer en termes d’effort fourni. - Développement d’un regard critique sur les questions issues des domaines « santé-social ». - Capacité de respect et d’entre-aide au sein de la classe et envers les partenaires rencontrés. Indicateurs qualitatifs : (sur l’établissement) - Qualité du « climat scolaire » (engagement des élèves) à l’occasion de la « course solidaire » et la journée santé. - Degré de développement du réseau des partenaires : → Au sein de l’établissement → Sur le territoire local
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Auto-évaluation et évaluation interne Indicateurs quantitatifs : - Nombre d’actions menées par le groupe. - Taux de participation aux actions proposées : • Effectif des participants à la « course solidaire » : issus des classes de 2nde générales et professionnelles, de 3ème (collège les Fougères), et de primaire. • Taux de participation des élèves de 2nde « santé-social » aux temps forts proposés. - Taux d’orientation en 1S, 1ST2S et 1STL et au niveau des études supérieures (santé-soc). Indicateurs qualitatifs : (concernant les élèves de l’enseignement d’exploration) : - Degré d’engagement personnel des élèves dans les projets proposés. - Évolution de la capacité d’autonomie dans le travail en petit groupe au cours de l’année. - Évolution de la capacité à s’auto-évaluer en termes d’effort fourni. - Développement d’un regard critique sur les questions issues des domaines « santé-social ». - Capacité de respect et d’entre-aide au sein de la classe et envers les partenaires rencontrés. Indicateurs qualitatifs : (sur l’établissement). - Qualité du « climat scolaire » (engagement des élèves) à l’occasion de la « course solidaire ». - Degré de développement du réseau des partenaires : au sein de l’établissement et sur le territoire local.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : - engagement réel dans la mise en œuvre concrète de projet collectif. - découverte du monde professionnel et réflexions multiples par rapport à leurs projets personnels de formation. - vécu d’expériences relationnelles (nombreuses, souvent très stimulantes et parfois un peu déstabilisantes), qui les ont interpellés et ont induit des discussions et questionnements, collectifs et personnels, particulièrement riches.
  Sur les pratiques des enseignants : Ce fut une très belle ouverture sur de nouvelles perspectives de collaboration, grâce au travail en équipe. Nous retenons de cette expérience, un grand enrichissement professionnel, tant dans nos méthodes de préparation des contenus proposés aux élèves, que de conduite de classe. Ce fut aussi, pour chacun de nous, une très belle aventure humaine, où les relations (entre enseignantes, avec les élèves, mais aussi avec nos différents partenaires extérieurs) furent particulièrement enrichissantes.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : La conduite de la classe en binôme nous a demandé de nombreux efforts et une préparation spécifique, et fut pour nous, véritablement positive, et à poursuivre. Les différents projets menés au cours de cette première année d’expérimentation nous ont amenées à développer de nouvelles relations professionnelles au sein de l’établissement, mais aussi avec l’extérieur. Ce projet nous a ainsi permis de développer un réseau de partenaires principalement issus du tissus associatif local, que nous souhaitons valoriser et développer dans les années à venir.
  Sur l'école / l'établissement : La dynamique impulsée par la mise en place de la « course solidaire » eut un écho très positif chez les élèves et au sein de la communauté éducative. La mobilisation de toutes les classes de 2nde a ainsi permis un temps d’échange et de rencontre, autour du stade, mais aussi au travers de l’exposition « santé et pratique physique » préparée par les élèves. Ce fut aussi l’occasion d’une valorisation de nos élèves, qu’ils soient organisateurs, mais aussi coureurs ou spectateurs actifs. La filière STG fut elle aussi mise en avant à l’occasion de ce temps fort. La forte participation (volontaire) des élèves de cette enseignement d’exploration à la rencontre UNSS « découverte du handisport » a mis en valeur les missions de l’Association Sportive de l’établissement et lui a donné une visibilité supplémentaire. L’ensemble des actions menées au sein de ce nouvel enseignement d’exploration, a permis d’impulser une dynamique supplémentaire au sein du CESC, en lien étroit avec les documentalistes et le personnel de direction et administratif. Enfin, l’ouverture officielle, à la rentrée 2012, d’un enseignement d’exploration « Santé et Social » en classe de seconde au lycée Les Fontenelles de Louviers, nous permet d’envisager l’avenir de l’expérimentation « Pratique physique, santé Solidarité » dans un objectif de continuité. Aussi, nous souhaiterions proposer un « Atelier santé : efforts et solidarité » (sous forme de stages de courte durée) en direction des élèves volontaire inscrits en classe de 1ère, ayant pour thème principal : « les jeunes et le monde associatif ». Le but de ce dispositif expérimental serait de : Sensibiliser les élèves sur le lien entre engagement associatif et bien-être de la personne. Développer des connaissances et compétences dans le domaine de de l’animation associative, la protection et l’encadrement du jeune enfant, et la lutte contre les discriminations faites aux femmes.
  Plus généralement, sur l'environnement -




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte