Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1321 fois

 

Deux classes de Seconde expérimentales

(expérimentation art.34)
(Expérimentation terminée)
 

Lycée polyvalent Porte Océane

44 RUE EMILE ZOLA , 76600 LE HAVRE
Site : https://sites.google.com/site/dispoceane/
Auteur : BAILLEUL Isabelle
Mél : isabelle.letang@ac-rouen.fr
  Depuis deux ans face au manque d’investissement croissant de certains élèves, à l’augmentation de leur absentéisme régulier ou perlé, et au découragement que cela générait dans les équipes, nous avons voulu réagir en équipe. Notre projet s’articule sur 2 classes « Disp’Océane » dont les équipes travaillent étroitement ensemble avec des dispositifs communs.

  Plus-value de l'action
  - Les élèves sont volontaires pour venir travailler en étude dirigée alors qu’en début d’année ils ne voulaient pas de cette heure. - Le tutorat : positif avec de futurs élèves de 1ère général, moins adapté pour des élèves de 1ère technologique ou Bac pro : il a été modifié dans l’optique de l’année prochaine.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Deux classes de Seconde : 55 élèves.
  A l'origine
  - des redoublements, des passages en STG par défaut et un absentéisme de plus en plus importants - une démotivation des enseignants face à des classes de 2de se mettant plus difficilement au travail et parfois en tensions. - une démotivation des élèves face au travail scolaire.
  Objectifs poursuivis
  - Faire renaître la motivation chez les élèves et une réflexion réelle sur leur projet d’orientation - remotiver l’équipe enseignante face à tous les profils d’élèves. - encadrer les élèves tant dans leur travail scolaire que dans leurs comportements parfois déviants pour les aider à accepter les règles de vie et de travail en communauté. Sous objectifs : - permettre aux professeurs, par le travail en équipe, d’aider efficacement les élèves et de moins s’user devant les difficultés et les résistances. - créer autour des classes une synergie collective positive, articulée autour de l’équipe pédagogique et les CPE, COP et infirmière scolaire.
  Description
  Deux classes de seconde sont concernées (enseignement d'exploration obligatoire SES ou Principes fondamentaux d'économie et de gestion). L'action expérimentale se décline sur plusieurs axes, comme la création de groupes soutien / renfort en français et mathématiques sur l'année et en histoire géographie au 3e trimestre. Les élèves bénéficient d'un tutorat obligatoire à certaines étapes de l'année : un entretien de diagnostic de début d'année, deux entretiens de bilan trimestriel (Un tutorat volontaire demeure en parallèle). Une heure d'aide aux devoirs obligatoire et commune aux deux classes chaque semaine est encadrée par deux enseignants et un assistant pédagogique (en plus des ateliers d'Accompagnement Personnalisé mis en place sur l'autre heure). Une fois par mois ou deux fois par trimestre est instaurée une heure consacrée exclusivement aux régulations de conflits mais pas forcément avec toute la classe. Chaque élève tient un carnet de bord personnel, complété au fur et à mesure des ateliers, et au fur et à mesure de la construction du projet de l'élève grâce aux entretiens (tutorat). Un travail avec les parents est aussi entrepris : accueil des parents par l'équipe pédagogique dès la rentrée et création de rencontres trimestrielles conviviales (« Café des parents ») sur les problématiques des parents et des adolescents face aux exigences du lycée et aux volontés.
  Modalité de mise en oeuvre
  - Groupes soutien/renfort mis en place en Français et en Maths. - Sur une heure d’accompagnement personnalisé : une heure d’étude dirigée encadrée par les enseignants et quelques assistants pédagogiques si nécessaires pour accompagner les élèves dans le travail scolaire : exercices, devoir, mémorisation, révision… - Fiche de suivi en cas d’infractions répétées de l’élève au règlement : retards, absences, manque de travail, problème d’attitude (décidé en conseil de classe) - tutorat : suivi individualisé des élèves posant le plus de difficultés. Mise en place plus problématique cette année car nos creux d’emploi du temps correspondaient mal avec ceux des élèves en ayant besoin.
  Trois ressources ou points d'appui
  • L’entente et la solidarité entre les membres de l’équipe restreinte pivot du projet et l’équipe élargie : dialogue ouvert et difficultés pointées au fur et à mesure : l’impression négative de cette année est nuancée aussi par le regard de collègue extérieur au dispositif : « quel aurait été le bilan alors sans votre dispositif ? » • Un entretien avec Nathalie Boninsegna, nouvelle CPE sur le lycée professionnel et pour les classes de 1ères générales et technologiques du lycée Porte Océane : expérience en collège classé ZEP dans l’académie de Strasbourg. • La consultation de sites pédagogiques québécois des collégiales et de l’université de Laval et les fiches des projets mises en consultation par les CARDIE de différentes académies.
  Difficultés rencontrées
  - Après une première année de nets progrès, une progression nouvelle de l’absentéisme, régulier, ou perlé, et une attitude de fuite face au travail, à la réflexion sur leur avenir. Par contre le taux de passage reste stable. - L’une des classes du projet manquait d’hétérogénéité et le niveau était très faible par rapport aux autres classes. Donc un découragement de l’équipe par rapport à son investissement pédagogique : quasi absence et/ou difficulté d’exploitation personnelle par les élèves des méthodologies expérimentées en accompagnement personnalisée et réutilisées en cours. - La typologie des élèves évolue : moins d’investissement, plus de distances et de perte de repère face au travail et ces différents aspects. Des élèves de 2de « arrivés par défaut » en 2de étaient des cas rares, cette année ils sont plus nombreux : . Effet pervers du dispositif Disp’Océane sur le bassin de recrutement : certains collèges envoient en 2de des élèves qui n’ont pas le niveau mais il pense que le Dispositif mis en place fera la différence. . Des élèves qui voulaient être en Bac Pro et ont été refusés et sont arrivés en 2de « automatiquement ». . Des élèves dont les familles ont fait pression pour passer alors que le conseil de classe avait refusé le passage.
  Moyens mobilisés
  Heures supplémentaires pour le tutorat et les heures de concertation et de gestion de l’Accompagnement Personnalisé.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Pas de partenariat pour le moment
  Liens éventuels avec la Recherche
  Pas pour le moment
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  LES EFFETS ATTENDUS - Diminution de l’absentéisme (confirmée sauf 6 cas d’absences perlées sur les 2 classes) - Augmentation du taux de passage (Impossible à évaluer) - Augmentation des projets d’orientation réalistes et concertés (moins de résistances aux propositions de réorientation ou de réflexions sur l’évolution du projet) - Augmentation du temps de travail hebdomadaire des élèves (amélioration qui reste toutefois insuffisante) - Évolution de l’investissement en cours (amélioration mais irrégulière) LES INDICATEURS DE RÉSULTATS RETENUS - Taux d’absences non justifiées - Taux de présence - Taux de passage - Répartition des passages par filières entre les sections générales et technologiques.
  Documents
 
Titre Bilan de Disp'Océane 2012-2013
Condensé
URL http://cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/IMG/pdf/bilan_dispoceane_2012_13.pdf
Type document

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  • Des évaluations (questionnaires) réalisées sur l’année auprès des élèves par l’équipe : une vers Noël, l’autre en fin d’année. • Des réunions avant ou après chaque période de vacances scolaires pour faire un bilan précis et ajusté en fonction du calendrier et des difficultés les dispositifs. • Le logiciel de gestion des absences et des sanctions qui permet un suivi, qui a manqué tout de même de précision cette année ; il sera remplacé à la rentrée 2012 par Pro Note qui sera beaucoup plus précis.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : - Les élèves prennent l’habitude à l’occasion des études dirigées de travailler ensemble et de s’entraider. - L’étude dirigée leur permet aussi de prendre l’habitude de demander de l’aide plus facilement aux enseignants. - L’année passée le tutorat (un peu moins cette année) avait facilité la capacité de l’élève à se remettre en question, à tenir compte des différents avis des adultes du lycée pour ensuite faire le point. - Les élèves (mais pas tous) remarquent des points communs entre des pratiques abordées en Atelier d’AP mais pas suffisamment pour nous.
  Sur les pratiques des enseignants : - La mise en place des ateliers d’AP et les formations au lycée ont été l’occasion de faire le point sur nos pratiques et de tenter des harmonisations que certains élèves remarquent : travail en groupe, interactivité entre les groupes, travail à l’oral, expérimentation… - Des ateliers transdisciplinaires ont été menés et l’occasion pour les enseignants de pratiquer cette transdisciplinarité sur certains chapitres du programme : le problème de l’eau en cours d’Espagnol et en géographie, la discrimination en espagnol et en ECJS.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : - Plus grande concertation entre les membres de l’équipe pédagogique, plus approfondie et plus de réflexion et expérimentations pédagogiques communes avec une bonne réactivité.
  Sur l'école / l'établissement : - La majorité des élèves passés par le Dispositif s’estiment chanceux par rapport aux autres élèves de 2de. La majorité des doublants de ces deux classes souhaitent même redoubler dans celles-ci. - Des temps de concertation et de travail ont été aussi développés avec les collègues du CDI.
  Plus généralement, sur l'environnement - Les élèves estiment avoir passé une « bonne année » dans le sens où elle leur est apparue agréable, beaucoup font référence au « climat de travail ». - Plusieurs élèves particulièrement faibles estiment avoir été bien cadrés, et plus travaillés que s’ils avaient été dans une 2de classique. Le surplus de travail doit toutefois être relativisé : des élèves ont travaillé seulement une à deux heures par semaine, mais c’est plus que ce qu’ils ont fourni en 3ème selon eux.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte